logo
Le dico des auteurs


DIAGNE Souleymane Bachir

Sénégal

13 février 2014.
 

Biographie

 

Invoquant Averroès ou Avicenne, ce philosophe sénégalais souhaite s’inscrire dans la tradition de la « falsafa » : un mot grec arabisé désignant la “philosophie en islam” qui prit son essor au IXème siècle avec la traduction dans le monde arabe des œuvres majeures de la pensée grecque.

Formé à l’ENS de la rue d’Ulm, Souleymane Bachir Diagne se veut un héritier musulman des Lumières : à l’instar de l’indien Mohammed Iqbal (1877-1938), grand penseur moderniste qui travaillait à une « reconstruction » de la pensée religieuse de l’islam, il invite à un constant effort d’interprétation créatrice des textes.

Spécialiste des traditions philosophiques de l’Afrique et du monde islamique, ce normalien a été longtemps professeur à l’université à Dakar, tout en étant conseiller pour l’éducation et la culture du président Abdou Diouf de 1993 à 1999. Co-directeur du journal sénégalais Éthiopiques, membre du comité de publication de Présence africaine et du comité scientifique de la revue internationale Diogène, il enseigne aujourd’hui à l’université de Columbia (New York).

Dans Bergson postcolonial (CNRS, 2011) , il explore les affinités entre la pensée du philosophe français Henri Bergson (1859-1941) et celles de deux de ses admirateurs issus des colonies : le musulman indien Mohamed Iqbal et le sénégalais catholique Léopold Sédar Senghor, tous les deux politiciens, tous les deux poètes, tous les deux philosophes. La confrontation de trois maîtres avec lesquels il partage un même souci : résister à la pétrification de la pensée.

Il publie en 2013 un nouvel essai, L’encre des savants (Présence africaine), dans lequel Diagne pose la question : qu’est-ce que philosopher en Afrique ? L’auteur y revient sur les thèmes de réflexion privilégiés des penseurs du continent, tout en développant son approche personnelle de ces thèmes.


Bibliographie :

- L’encre des savants (Présence africaine, 2013)
- Bergson postcolonial. L’élan vital dans la pensée de Léopold Sédar Senghor et de Mohamed Iqbal (CNRS Éditions, 2011)
- Comment philosopher en islam ? (Éditions du Panama, 2008 ; réédition aux éditions Philippe Rey, 2014)
- Léopold Sédar Senghor : L’art africain comme philosophie (Riveneuve Éditions, 2007)
- 100 mots pour dire l’Islam (Éditions Maisonneuve et Larose, 2002)
- Reconstruire le sens. Textes et enjeux de prospectives africaines (Éditions Codesria, 2001)
- Islam et société ouverte : la fidélité et le mouvement dans la philosophie d’Iqbal (Éditions Maisonneuve et Larose, 2001)


Revue de presse :

"À la poursuite de l’islam éclairé."
Le Point

"Étude sur l’influence du philosophe sur les penseurs de la décolonisation."
Livres hebdo

"Le philosophe de la durée a-t-il à travers ses étudiants, et non pas ses disciples, influencé les penseurs de la décolonisation ?"
La Quinzaine Littéraire

"Dans cet essai qui cerne au plus près le rayonnement international le philosophe de Matière et mémoire, Souleymane Bachir Diagne décrit la triple rencontre Bergsonienne. Une contribution majeure dans le renouveau des études Bergsonienne."
Bibliosurf.com

Actualité

 
Essais

L’encre des savants

Présence africaine - 2013

Partant de ce fait que la philosophie africaine connaît aujourd’hui un important développement et fait l’objet de nombreuses publications, l’auteur examine le champ de questions et l’espace de débat que constitue l’activité philosophique en Afrique pour présenter ici à la fois un « précis » de cette activité et un exposé de ses propres réflexions sur les thèmes les plus importants autour desquels elle s’organise. L’on peut considérer en effet, constate-t-il, que pour l’essentiel quatre grandes questions constituent les enjeux majeurs de la réflexion philosophique africaine : premièrement celle de l’ontologie en relation avec les religions et l’esthétique, deuxièmement celle du temps – plus particulièrement de l’avenir et de la prospective –, troisièmement celle de l’oralité et des implications de sa transcription/traduction, quatrièmement enfin celle, politique, des socialismes. Ces grandes questions posent aussi celle, fondamentale, et qui les traverse, des langues et de la traduction.

Œuvre

 

Comment philosopher en Islam

Philippe Rey - 2014
Les religions révélées peuvent-elles admettre en leur sein les questionnements des philosophes, ces esprits libres qui placent la recherche de la vérité avant les préjugés et les (...)
 

Essais

L’encre des savants

Présence africaine - 2013
Partant de ce fait que la philosophie africaine connaît aujourd’hui un important développement et fait l’objet de nombreuses publications, l’auteur examine le champ de questions et (...)
 

Le grand retour de Bergson, à l’orée du XXIe siècle, s’est accompagné d’un regain d’intérêt pour l’influence exercée en dehors de France par le philosophe de la morale et de la religion. (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2011

Transmission

Avec Souleymane DIAMANKA , Alain MABANCKOU, Roland COLIN, Souleymane Bachir DIAGNE, Emmanuelle VILLARD

 
Saint-Malo 2011

C’est quoi la France ?

Avec : Jean ROUAUD, Kebir M. AMMI, Maylis DE KERANGAL, Souleymane Bachir DIAGNE , Abdelwahab MEDDEB. Un débat animé par Transfuge.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2011


  • Brazzaville

  • 2013


  •