Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DEVERNAY Laetitia

France

Diapason (La joie de lire, 2010)

Biographie

On peut se faire remarquer par la légèreté, la finesse et la sobriété du trait et ce, dès un premier livre.
C’est le cas de Laetitia Devernay, toute jeune illustratrice, diplômée de l’École supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et de l’École nationale supérieure des arts appliqués Olivier de Serres. Lauréate en 2006 du concours d’illustration : Teatrio’s International Illustration Competition « A Fabulous Yellow » (Venise), elle publie son premier livre Diapason en 2010. Pas de texte et pourtant une lecture fascinante pour les yeux qui parcourent ce livre leporello, du nom du serviteur de Don Giovanni qui dresse une liste si longue des conquêtes de son maître qu’il plie le papier interminable sur les marches d’escalier. Et quoi de plus réussi en effet qu’un livre accordéon sans mots pour laisser la parole aux notes, ou plus exactement aux feuilles d’arbre qui les représentent, grâce auxquelles un chef d’orchestre solitaire organise de nouveaux paysages ? Le dessin à l’encre de chine, plein d’élan et d’élégance semble s’envoler, l’esprit se libère aussi loin que le déploiement des pages veut bien l’emporter. Spectateur de ce mouvement muet, le lecteur est invité à entendre la douce symphonie du monde.

Diapason a reçu le Prix de la nouvelle publication 2010 lors du troisième CJ Picture Book Festival (festival du livre ilustré), événement organisé en Corée du Sud par la Fondation culturelle coréenne.


Bibliographie :

  • Diapason (La joie de lire, 2010)

Présentation de Diapason

spip_logo

Diapason est une ode à la musique. Album sans texte, ce sont les notes qui ont la parole, plus exactement les feuilles, métaphores des notes, qu’un chef d’orchestre solitaire conduit de sa baguette.
Ainsi les feuilles des arbres prennent-elles leur envol et s’organisent en nouveaux paysages. Tout se met à bouger. Succession de rythmes, de mouvements, ce livre est une proposition cinématographique, bien qu’immobile, d’un silence sonore ! Ce paradoxe est illlustré à l’encre de Chine par Laëtitia Devernay. Diapason est son premier livre.

Revue de presse :

  • "On découvre, minuscule, un personnage chef d’orchestre qui, de sa baguette agile, dirige une symphonie muette, dédiée au bonheur de vivre. Laetitia Devernay, qui signe ici son pre- mier ouvrage, dessine a l’encre de Chine et fait des merveilles : lumieres et contrastes jouent en chœur la même poésie." TELERAMA
  • "Dans ce premier album, Laëtitia Devernay fait preuve d’une virtuosité admirable : elle joue avec les espaces de la page, les arrondis et les traits, les blancs et les gris ; sans une note et sans un mot, elle parvient à faire entendre une histoire et une mélodie, elle imprime une cadence à cette partition si originale. Et le livre terminé, on peut encore le déployer telle une longue fresque pour se remémorer les émotions qu’il nous a fait." LE TEMPS
  • "Voici l’un des albums les plus originaux parus en 2010 ! Le premier ouvrage de la jeune graphiste Laëtitia Devernay croise les univers du conte sans parole, de la partition de musique et même du dessin animé." DADA
  • "Pas de texte, simplement la musique dessinée. Une véritable poésie illustrée à l’encre de Chine.On aime l’originalité de l’objet qui se déroule comme une partition." ELLE
Les messagers

Les messagers

D’Hélène Crouzillat et Laetitia Tura (The Kingdom, Territoires en marge / 2015 / 70’) -

Comment filmer l’absence, le manque ? Les réalisatrices Laetitia Tura et Hélène Crouzillat ont choisi de filmer en plan fixe et de recueillir la parole des vivant, pour donner corps aux absents. Poignant.

Du Sahara à Mellila, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière.
"Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ?" Des pêcheurs marocains qui trouvent régulièrement des corps sans vie, au registre paroissial où un prêtre français note quand il peut l’origine des défunts," Les Messagers" se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts.

Be Bop !

La Joie de Lire - 2012

Une promenade au milieu d’un orchestre de jazz avec un chat directement sorti d’un gramophone


Diapason

La Joie de Lire - 2010

"Diapason" est une ode à la musique. Album sans texte, ce sont les notes qui ont la parole, plus exactement les feuilles, métaphores des notes, qu’un petit chef d’orchestre solitaire conduit de sa baguette. Ainsi les feuilles des arbres prennent-elles leur envol et s’organisent en nouveaux paysages. Tout se met à bouger. Succession de rythmes, de mouvements, ce livre est une proposition cinématographique, bien qu’immobile, d’un silence sonore ! Ce paradoxe est illlustré à l’encre de Chine et imprimé en 3 couleurs pantone aux nuances délicates. "Diapason" est le premier livre de Laëtitia Devernay.