Du 22 au 28 novembre 2010 
Actualités   |   LE FESTIVAL   |   Saint-Malo   |   Bamako   |   Brazzaville   |   Haïti   |   Haïfa   |   Le dico des auteurs   |   Contacts   |   Rabat-Salé
 
Des mots d’auteurs
 

Mohammed El Amraoui nous envoie son poème "EX"

publié le 18 février 2011.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 

Au bon souvenir de la formidable soirée à Blonba durant le festival de Bamako en novembre 2010, autour des slameurs et rapeur Rouda, Souleymane Diamanka et Amkoullel, Mohammed el Amraoui nous envoie son poème intitulé "Ex", dont la lecture avait électrisé le public !

JPEG - 39.3 ko
Lecture de "Ex" par Mohammed el Amraoui à Bamako lors de la soirée à Blonba
© G. Le Ny

Ex.

Ex Exo Exit Ex
créments Ex
croissance Ex-
mari
d’une femme veuve
assassinée
par X
Ex nihilo
Exemple
par réfutation
Exercice
de torture
Exécutions Ex
cision
de lèvres
ou
petites lèvres
Supplices
exquis Excès
de calcul
Production
excédentaire sur
marché extérieur
Exploration
de terres exotiques
Expropriation Ex
torsion
de fonds Ex
haussement
d’un mur
exsudant haine
et hantise
Exploitation
de mains
d’écrans et d’yeux
exorbités
de fantasmes
Extension de
vents extrêmes in
ex
tin
guibles
Ex
cavations
continues par
explosions continues
Exubérance et
exultation de
projectiles
au ras des songes
mer-mer
air-mer Ex
ploits
de mensonges Ex
périmentation
atomique dissection
anatomique
Exhortations
Exhalaisons
morbides Ex
foliation
de l’Histoire
celle-là qui
vibre encore
nécrosée
lamelle
après lamelle
par
milliers Exil Exode
Exorde
exposition et
péroraison Thèmes
et exanthème
de discours
exaltés Expansion
de dogmes
noirs exigus
Expectoration
de slogans
excitateurs
Exégèses sombres
fallacieuses Exergues
fongiformes sur
bandes
ensanglantées
Parole
Solennelle ex
cathedra Assemblées
extraordinaires
Explication
des causes
intrinsèques ex
trinsèques
pour ceci ou
pour cela Mesures
d’exception
Couleurs et
peaux expiatoires
Poètes
et pellicules ex
purgés Exorcisme
d’identités flasques
exsangues
sur barques
anonymes sur
fond de bleu
puis au fond
(Des
uniformes
s’agitent. La
frontière s’ouvre
et se ferme
comme une plaie

sur les corps)

La terre
sa surface
s’est foutue
de la gueule
du ciel et de la mer
dans la plus grande
largeur-
dit-il
le poète. Oui
et la terrible
chimie des appareils
monstrueux
et anodins
des digues de déchets
et des stocks
de peurs
à
venir
des nœuds
et des sophismes à
apparat
noble (oui
ceux-là
mêmes qui
qui
pour eux
pour eux seuls
maîtres de l’Heure
l’heure venue de
déclencher
une extase guerrière
aussi juste qu’
une fatale bombe
ou tombe)

Ex
créments Extase
guerrière réinventée
Exhumation
de vieux épouvantails

Ordre du jour :
exhiber
la force du bien
Exiger
ce qui n’est pas dû
ou plus qu’
il n’est dû Exécrer
Exacerber les pieds
des foules
dans la boue
Exécuter Ex
cuser
l’exécuteur expert
expéditif Ex
terminer
Exclure Ex
pulser Ex
communier
Ex
tirper Ex
patrier- la déchirure
est grande L’identité
plus infirme que
le drapeau
Exister
dans l’
expectative S’
exténuer
Expirer
Etc. Ex Ex Ex
Ex Ex
nihilo
Ex abrupto
Etc.
Ex nihilo
Les choses toutes
basculent
les choses
au-delà
et dehors elles
de sédiment en
sédiment et
comme ex
ex
exorbitées
encore
et à force
s’abolissent ex
ab
rupto
et cataracte
et contre
sens
à pic
jusqu’à la moelle
ou la lentille
biconv
exe de ça
ça (la loupe embuée
du réel ça
craque) craque etc

Et

Cætera.

Salâm ‘alikum
Fi ‘ard ‘attihân

Mohammed El Amraoui

 
 
 
 
 
Bamako
Suivre la vie du site RSS 2.0