logo
Le dico des auteurs


CHAMOISEAU Patrick

France

22 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 68.6 ko
D.R

Principalement connu pour son travail sur la langue créole à laquelle il rend hommage en saluant son inventivité inépuisable, Patrick Chamoiseau est l’un des écrivains majeurs de la Caraïbe.
Lorsqu’il signe en 1989 avec Jean Bernabé et Raphaël Confiant, deux autres grands noms de la littérature caribéenne, un Éloge de la créolité, c’est un véritable coup de tonnerre qui s’abat sur les Antilles. Mettant à mal de nombreux stéréotypes, ce livre s’inspire des théories de la négritude développée par Sédar Sanghor et Aimé Césaire tout en allant plus loin en revendiquant une identité antillaise. Il a depuis signé plusieurs autres essais et notamment Lettres créoles, un essai sur la littérature antillaise, pour lequel il a retrouvé Raphaël Confiant et a publié avec Édouard Glissant, L’Intraitable beauté du monde (2009).

Né en 1953 à Fort de France, Patrick Chamoiseau s’imprègne dès l’adolescence des lectures caribéennes. Après des études de droit et d’économie en métropole, il devient travailleur social, d’abord dans l’hexagone puis en Martinique. Intéressé par l’ethnographie et les travaux d’Edouard Glissant, il se penche sur les formes culturelles disparaissantes de son île natale mais aussi sur le dynamisme de sa première langue - le créole - qu’il a dû abandonner dès l’école primaire.

En 1986, il publie son premier roman, Chronique des sept misères qui remporte le prix Kléber Haedens ainsi que celui de l’île Maurice. Trois ans plus tard paraît Solibo Le magnifique, dans lequel il s’intéresse à la recherche d’une identité martiniquaise à travers les pratiques culturelles du passé. En 1992, c’est la consécration et la reconnaissance du monde littéraire. Il obtient le prix Goncourt pour son roman Texaco - futur succès mondial -, brassant souffrances et espérances de trois générations de Martiniquais, sous l’esclavage, pendant la première migration vers l’Enville et aujourd’hui. Considéré comme l’inventeur d’un nouveau style linguistique, il emploie un langage accessible aux lecteurs de la métropole qui contient cependant des éléments propres à la culture créole. Maintes fois récompensé, cet écrivain engagé, qui travaille aussi pour la (re)connaissance de l’esclavage comme crime contre l’humanité, s’est essayé à tous les genres, de l’essai au théâtre en passant par le roman, le scénario de film ou la littérature jeunesse. Il a ainsi signé les scripts de Passage du milieu et de Biguine réalisés par Guy Deslaurier et a publié un nouveau roman, L’empreinte à Crusoé. Il revient dans cet ouvrage sur l’histoire du plus célèbre des naufragés, grande figure de l’impérialisme : après vingt ans de domination sur son île, Robinson arpente ses terres comme un maître passe en revue son domaine, jusqu’à ce que le fantôme de ses premières années resurgisse. Patrick Chamoiseau continue ici son combat pour la mémoire de l’esclavage, en s’attaquant à l’une des plus grandes figures littéraires du XVIIIe siècle, âge d’or de la traite négrière.

En 2013 il signe Césaire, Perse, Glissant. Les liaisons magnétiques (Philippe Rey), un essai dans lequel il rassemble trois des plus grands poètes de tous les siècles, tous les trois nés dans les Antilles, trois génies que le théoricien définit ainsi :"L’homme de l’Afrique et de la Négritude. L’homme de l’universel conquérant, orgueilleux et hautain. L’homme des chaos imprévisibles du Tout-Monde." L’ouvrage est l’occasion pour Patrick Chamoiseau d’établir des relations entre ces maîtres de langue en reliant la personne, le style et la pensée de ces écrivains en apparence si différents.

17 ans après le décès de sa mère, Patrick Chamoiseau sort un livre entre roman autobiographique et essai philosophique sur l’expérience universelle du deuil d’un être cher. La matière de l’absence invoque la mémoire de Nénette Man dans un dialogue du narrateur avec La Baronne, la sœur de l’écrivain et ce que son absence a provoqué en eux. Dans une démarche presque anthropologiue, Patrick Chamoiseau revient sur l’histoire et la culture des Antilles, à travers des traditions et des rituels et nous fait revivre une blessure originelle, la première fois qu’un Homo Sapiens a fait l’expérience de la mort d’un de ses proches.

En mai 2017, il publie Frères Migrants, un essai poétique et manifeste qui rend compte de l’urgence d’un monde où la décence et l’humanité se font rare. Il y prend la défense des migrants, qui, fuyant leurs pays en guerre, sont maltraités par nos sociétés occidentales qui les relayent en marge.


Bibliographie :

- Frères Migrants (Seuil, 2017)
- La matière de l’absence (Seuil, 2016)
- L’empreinte à Crusoé (Gallimard, 2012)
- Le papillon et la lumière (Phillipe Rey, 2011)
- Les Neuf consciences du Malfini (Gallimard, 2009)
- Un dimanche au cachot (Gallimard, 2007)
- Une enfance créole (Gallimard, 2006 - Coffret en 3 volumes) :
Tome 1 : Antan d’enfance
Tome 2 : Chemin-d’école
Tome 3 : A bout d’enfance

- Biblique des derniers gestes (Gallimard, 2002)
- Texaco (Gallimard, 1992)

Essais
- Césaire, Perse, Glissant. Les liaisons magnétiques (Philippe Rey, 2013)
- Manifeste pour les" Produits" de Haute Nécessité, ouvrage collectif (Galaade, 2009)
- L’intraitable beauté du monde. Adresse à Barack Obama, avec Édouard Glissant (Galaade, 2009)
- Quand les murs tombent - L’identité nationale hors la loi ?, avec Edouard Glissant (Galaade, 2007)
- Elmire des sept bonheurs : confidences d’un vieux travailleur de la distillerie Saint-Etienne, photographies de Jean-Luc de Laguarigue (Gallimard, 1998)
- Écrire en pays dominé (Gallimard, 1997)
- Martinique (Richer, 1994)
- Lettres créoles, avec Raphaël Confiant (Hatier, 1991)
- Éloge de la créolité (Gallimard, 1989)

Conte philosophique
- Le Papillon et la lumière (Philippe Rey, 2012)

Littérature jeunesse
- Le commandeur d’une Pluie (Gallimard, 2002) illustration de William Wilson
- Emerveilles (Gallimard jeunesse, 1998)

Théâtre
- Manman Dlo contre la fée Carabosse (Editions Caribéennes, 1982)

Autres
- Martinique vue du ciel : Trésors cachés et patrimoine naturel (HC Editions, 2007)

Actualité

 
Essais

Frères Migrants

Face aux tragédies humaines qu’ont entraînées les récentes migrations, venues de l’Est et du Sud vers l’Europe, Patrick Chamoiseau s’exprime en humaniste et en poète. "La parole poétique est nécessaire, dit-il. Même si elle n’apporte pas de solution, elle stimule les imaginaires." L’auteur est parti de l’idée de lucioles qu’avait développée Pasolini pour dénoncer le néo-fascisme italien et la dégradation du parti communiste. La disparition des lucioles correspondait pour lui a un affaiblissement de l’humain. Le phénomène migratoire, tout comme le surgissement de Trump, est une conséquence du capitalisme. On peut tenter de deviner l’autre monde que ce phénomène annonce et le dessiner grâce à quelques concepts d’Edouard Glissant, notamment ceux de la mondialité et de la Relation. Toutes les initiatives individuelles d’aide aux migrants qui se produisent partout sont autant de lucioles. Le texte, tout en ayant un fond politique, a une forme poétique, mais l’impact direct n’est jamais oublié. L’auteur se réfère à des événements mondiaux connus, mais il nomme peu les responsables directs. En revanche, outre Pasolini et Glissant, sont cités Gilles Deleuze ou Mireille Delmas-Marty. Et l’auteur s’adresse à deux amies, Jane Sautière (qui le filme) et Hind Meddeb (la fille du poète tunisien récemment disparu). Il s’agit d’un texte pamphlétaire. Il peut faire l’objet de lectures publiques, grâce à sa tonalité littéraire et à son style lyrique, quoique minutieusement argumenté. Le dernier chapitre est une « déclaration des poètes » sur la dignité humaine.


Revue de presse

- “Frères Migrants paraîtra en mai aux éditions du Seuil. Mais l’écrivain martiniquais a choisi de rendre publique dès maintenant la “Déclaration des poètes” dans laquelle il lance un appel à la fraternité. Une urgence alors que l’indifférence et le rejet grandissent en Occident, et qu’on voudrait nous faire avaler que la solidarité est un délit” (L’Humanité)

- “[...] l’écrivain martiniquais Patrick Chamoiseau publiera, le 4 mai, au Seuil, un essai poétique sur les enjeux politiques actuels à travers le prisme des migrants. L’occasion, pour l’auteur de Texaco, prix Goncourt 1992, de prendre la défense de la “mondialité” chère à Édouard Glissant” (L’Express)

Œuvre

 
Romans

La Matière de l’absence

Seuil - 2016
"Quand nous nous retrouvâmes autour des restes de Man Ninotte - ses deux filles, trois garçons - et qu’il nous fallut confronter l’immobilité plénière, l’impassibilité absente et (...)
 

Aimé Césaire. Saint-John Perse. Édouard Glissant. Trois des plus grands poètes de tous les siècles. Pourtant, il nous est difficile d’envisager une entité pareille. Dans l’ordinaire (...)
 

Aimé Césaire. Saint-John Perse. Édouard Glissant. Trois des plus grands poètes de tous les siècles. Pourtant, il nous est difficile d’envisager une entité pareille. Dans l’ordinaire (...)
 

Autres
Littérature jeunesse

Veilles et Merveilles Créoles

Le Square - 2013
Nanie-Rosette, Ti-Jean l’horizon, la Madame Kéléman… autant de personnages qui nous font plonger tête la première dans la culture créole. Au travers de onze contes, Patrick (...)
 

spip_logo

L’empreinte à Crusoé

Gallimard - 2012
Robinson Crusoé vient de passer vingt ans de solitude dans son île déserte. Il a dû reconstruire son équilibre. C’est avec fierté, celle d’avoir soumis l’île à sa domination, qu’il (...)
 

Le papillon et la lumière

Philippe Rey - 2012
« C’est une soirée très ordinaire, dans un coin de la ville. Les papillons sont là. Ils tourbillonnent autour des lampadaires. Comme la lune est absente, les ampoules électriques (...)
 

Ernest BRELEUR Patrick CHAMOISEAU Serge DOMI Gérard DELVER Edouard GLISSANT Guillaume PIGEARD DE GURBERT Olivier PORTECOP Olivier PULVAR Jean-Claude WILLIAM « Au moment où le (...)
 

spip_logo
« Un Malfini, grand rapace assuré de sa magnificence, découvre un jour l’existence des colibris, surtout du plus extraordinaire de ces minuscules oiseaux, qui vient s’échouer sur (...)
 

Un dimanche au cachot 

Gallimard - 2009
Un dimanche de pluie, une petite fille se réfugie sous une voûte de pierre, dans le jardin du foyer qui l’a recueillie. Terrassée par une souffrance indépassable, elle reste (...)
 

En coédition avec l’Institut du Tout-monde Et avec le soutien de la région Île-de-France Toute l’œuvre d’Édouard Glissant a appelé de ses vœux un événement comme celui qui vient de se (...)
 

En coédition avec l’Institut du Tout-monde Et avec le soutien de la région Île-de-France Quand les murs tombent. L’identité nationale hors-la-loi ? est un texte d’intervention. Au (...)
 

Sur les superbes photos d’Anne Chopin, Patrick Chamoiseau dresse un état des lieux des trésors cachés et du patrimoine naturel de la Martinique. Il revisite la Martinique depuis (...)
 

« Un jour, bien des années avant l’épreuve du mabouya, le négrillon s’aperçut que les êtres-humains n’étaient pas seuls au monde : il existait aussi les petites-filles. Intrigué mais (...)
 

Biblique des derniers gestes

Gallimard - 2002
Jadis, au-delà de l’aurore et du crépuscule, les bois symbolisaient la demeure de la divinité, et ainsi de la Martinique. Mais les dieux sont partis laissant derrière eux, dans (...)
 

Patrick Chamoiseau nous invite à partager plus qu’une histoire, celle d’une grande sécheresse et d’un petit bout de négrillon commandeur de pluie. L’histoire aussi des petits, des (...)
 

« Un siècle de belles-paroles flotte autour de la distillerie Saint-Étienne. Autant que des touffes de bambous dans une ravine sans fond. Des secrets flottent aussi. Une boule de (...)
 

Emerveilles

Gallimard Jeunesse - 1998
À partir des peintures de Maure et des récits traditionnels antillais, Patrick Chamoiseau tisse une vingtaine de contes « émerveilles » pour habiller la vie. L’Émerveille mobilise (...)
 

Ecrire en pays dominé

Gallimard - 1997
Écrire en pays dominé c’est l’histoire d’une vie, la trajectoire d’une conscience, l’intime saga d’une écriture qui doit trouver sa voix entre langues dominantes et langues dominées, (...)
 

« Du temps de l’esclavage dans les isles-à-sucre, il y eut un vieux-nègre sans histoires ni gros-saut, ni manières à spectacle. Il était amateur de silence, goûteur de solitude. (...)
 

Patrick Chamoiseau nous donne ici ses souvenirs d’enfance. Enfance prise dans l’En-ville de Fort-de-France, dans le giron de la merveilleuse Man Ninotte qui ne cesse d’organiser (...)
 

Martinique

Richer - 1994
Romancier originaire des Antilles, Patrick CHAMOISEAU nous convie à visiter " sa " Martinique débarrassée des clichés exotiques. Passant ainsi au travers du miroir-aux-alouettes, (...)
 

Patrick Chamoiseau, auteur de Texaco, prix Goncourt 1992, nous donne ici ses souvenirs d’enfance. Enfance prise dans l’En-ville de Fort-de-France, dans le giron de la (...)
 

Texaco

Gallimard - 1992
« Une vieille femme câpresse, très grande, très maigre, avec un visage grave, solennel, et des yeux immmobiles. Je n’avais jamais perçu autant d’autorité profonde irradier de (...)
 

Lettres créoles

Hatier - 1991
Du XVIIe au XXe siècle. Aux Amériques. Des peuples. Des races. Des langues. Des cultures. Les silences. L’écriture. La parole. Les langages. Le tout emporté par l’idée coloniale. (...)
 

Eloge de la créolité

Gallimard - 1989
« Ni Européens, ni Africains, ni Asiatiques, nous nous proclamons Créoles. Cela sera pour nous une attitude intérieure, mieux : une vigilance, ou mieux encore, une sorte (...)
 

Manman Dlo contre la fée Carabosse

Editions Caribéennes - 1982
La fée Carabosse colonise une ’île mais Manman Dlo, déesse de l’eau lui fait face. Le combat est inévitable.
 

Vidéos

 

Les grands débats en vidéo

Saint-Malo 2012

Atelier-monde : le peuple qui manque

Avec Patrick Chamoiseau, Shumona Sinha, Alaa El Aswany, Makenzy Orcel, Daniel Bougnoux, Philippe Mouillon

 
Saint-Malo 2012

Les enjeux de la fiction

Interventions de Michel Le Bris, Patrick Chamoiseau, Nancy Huston et Hubert Haddad

 
Saint-Malo 2012

Réappropriation de l’histoire

Réappropriation de l’histoire : avec Patrick Chamoiseau et Sanjay Subrahmanyan.

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2009

Fables


Avec Jean ROUAUD, Patrick CHAMOISEAU, Björn LARSSON, Bernard GIRAUDEAU

 
Saint-Malo 2012

Entre le ciel et l’eau

Patrick Chamoiseau, David Vann, Jean Rolin, Edem Awumey

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2017

Les enjeux de la culture

Avec Christiane Taubira, Patrick Chamoiseau, Jean-Michel Le Boulanger, Jean Rouaud

 
Saint-Malo 2017

Qu’est-ce qu’un être humain ?

Avec Patrick Chamoiseau, Raphaël Glucksmann, Edgar Morin, Shumona Sinha

 
Saint-Malo 2017

Qu’est-ce qu’être humain ?

Avec Alice Diop, Ananda Devi, Patrick Chamoiseau

 
Saint-Malo 2017

Quand nous multiplionsles frontières

Avec Patrick Chamoiseau, Michel Agier, Fabienne Brugère, Raphaël Krafft et Jean Viard

 
Saint-Malo 2017

Poétique de la démocratie

Avec Edgar Morin, Mona Ozouf, Patrick Chamoiseau

 
Saint-Malo 2017

Lecture de "Frères Migrants" de Patrick Chamoiseau

Avec Isabelle Fruleux

 
Saint-Malo 2012

L’invention du sauvage

Avec Pascal Dibie, Patrick Chamoiseau, Stéphane Breton, Pascal Blanchard, Bob Connolly et Michel Le Bris.

 
Saint-Malo 2012

Frantz Fanon aujourd’hui

Avec Patrick Chamoiseau, Alice Cherki, Guillaume Pigeard de Gurbert et Isabelle Fruleux

 
Saint-Malo 2012

Patrick Chamoiseau : une oeuvre-monde

Avec Patrick Chamoiseau, Guillaume Pigeard de Gurbert, Michel Le Bris et Isabelle Fruleux (lectures)

 
Saint-Malo 2011

Puissances du mythe

Avec Patrick CHAMOISEAU, Hubert HADDAD, Robin HOBB et Ian MC DONALD.
Un débat animé par Willy Persello

 
Saint-Malo 2011

Edouard Glissant, poésie et politique

Avec Jean ROUAUD, Michel LE BRIS, Patrick CHAMOISEAU, HADDAD Hubert

 
Saint-Malo 2011

Edouard Glissant, le poète

Avec Tahar BEKRI, Patrick CHAMOISEAU, BORER Alain, Simone SCHWARZ BART, animé par : Catherine Pont-Humbert

 
Saint-Malo 2009

De l’irruption du poétique en temps de crise

Avec Michel Le Bris, Patrick Chamoiseau, Édouard Glissant, Breyten Breytenbach, Yvon Le Men. Animé par Jacques Darras

 
Saint-Malo 2009

Le Chamoiseau de toutes les couleurs

William Wilson, Patrick Chamoiseau. Animé par Anne Chevrel