Du 22 au 28 novembre 2010 
Actualités   |   LE FESTIVAL   |   Saint-Malo   |   Bamako   |   Brazzaville   |   Haïti   |   Haïfa   |   Le dico des auteurs   |   Contacts   |   Rabat-Salé
 
Films
 

Mère-bi, la mère

(Ousmane William Mbaye ; Les Films Mame Yandé, Ina ; 2010 ; 55’)

publié le 28 octobre 2010.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 

Première journaliste du Sénégal, aujourd’hui âgée de 82 saisons des pluies, Annette Mbaye d’Erneville s’est très tôt sentie concernée par le développement de son pays. Militante de la première heure pour la cause de l’émancipation des femmes, elle est à la fois une pionnière et une anti-conformiste. Filmer cette génération de battantes que sont nos mères. Filmer ma mère ! Née à Sokone en 1926, enfant de la période coloniale, elle est partagée entre une éducation un peu « vieille France » et un amour viscéral pour sa terre et ses traditions sérères. Partie étudier à Paris en 1947, elle plonge dans le milieu intellectuel des années 50 et y rencontre tous ceux qui bâtiront les Indépendances. Elle fonde une famille, enregistre ses premières émissions radio et se forme au journalisme. Sentant venir les Indépendances, elle rentre au Sénégal en 1957 pour servir son pays !

L’écrivain sénégalais Boubacar Boris DIOP, dira d’elle : "C’est qu’ayant traversé notre siècle en vraie femme de communication, beaucoup d’autres destins se sont emmêlés au sien ... sa mémoire est restée prodigieusement intacte et quand on l’écoute, la surprise est grande de l’entendre égrener tant de noms de personnages illustres ou anonymes et, surtout, de générations si différentes."

Le jeudi 25 novembre au Centre Culturel Français à 21h00 suivi d’une rencontre avec le réalisateur

JPEG - 35 ko
JPEG - 35.7 ko
JPEG - 35.8 ko
JPEG - 15.9 ko
JPEG - 325.9 ko
 
 
 
 
 
Bamako
Suivre la vie du site RSS 2.0