logo
Le dico des auteurs


FESSLER Michel

14 octobre 2010.
 

Biographie

 

Scénariste notamment de Ridicule de Patrice Leconte et de Imuhar, une légende de Jacques Dubuisson, il a signé en 2002 l’adaptation et les dialogues de L’Enfant qui voulait être un ours de Jannik Hastrup.


Filmographie :

Scénariste

- Louis XV, le soleil noir (Thierry Binisti, Les Films d’Ici / Serge Lalou, 2009, 90’)
- Ao, le dernier Néandertal (UGC, Jacques Malaterre, 2008, 84’)
- Versailles, le rêve d’un roi (Thierry Binisti, Les Films d’Ici, 2007, 90’)
- Un Barrage contre le Pacifique (Rithy Panh, ARTE, Canal+, CNC, France 2, 2007, 115’)
- Le Sacre de l’Homme (Jacques Malaterre, Boréales / Pixcom / Nota Bene, 2006, 90’)
- Serko (Joël Farges, CDP, 2005, 90’)
- Man to Man (Régis Wargnier, Vertigo / Skyline Films, 2004, 122’)
- Au sud des nuages (Jean-François Amiguet, Native, 2002, 81’)
- Quand tu descendras du ciel (Eric Guirado, Harpo Films / Canal+ France / Rhône Alpes cinéma / Need Productions, 2001, 93’)
- L’Enfant qui voulait être un ours (Jannik Hastrup, les Armateurs / Dansk Tegnefilm APS 2 / France 3 Cinéma / Carrère Group, 2001, 78’)
- Hanuman (Fred Fougea, Boréales, 1998, 90’)
- Ridicule (Patrice Leconte, C.N.C / Cnéa / Ephithète Films, 1995, 104’)
- Farinelli (Gérard Corbiau, 1994, 116’)
- L’Affût (Yannick Bellon, Les Films de l’Equinoxe, 1991, 103’)
- L’Année de l’éveil (Gérard Corbiau, 1990, 102’)


Présentation de Louis XV, le soleil noir :

Une tragédie en trois actes : comment un jeune roi aimé de son peuple, sensible au bouillonnement artistique et intellectuel de son siècle (celui des Lumières), va finir son règne dans la déchéance et la haine. L’histoire d’un roi éclairé, épris de liberté, qui se coupe de ses sujets, de libertinage en répression et de corruption en impuissance. Quinze ans après sa mort, c’est la Révolution.

 
 
Ses festivals

Bamako

  • 2003


  •