Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

PAHOR Boris

Slovénie

Boris Pahor, portrait d’un homme libre Film de Fabienne Issartel

Boris Pahor lors des Étonnants Voyageurs de Saint-Malo - 2012
© Charlène Boirie / Étonnants Voyageurs

Considéré en Slovénie comme l’un des romanciers les plus importants de sa génération, Boris Pahor a été révélé en France par l’éditeur Pierre-Guillaume de Roux, qui publie en 1990 à la Table Ronde son Pèlerin parmi les ombres, récit bouleversant dans le sillage de Primo Levi et d’Imre Kertész de sa déportation dans un camp nazi en territoire français, et conjure les spectres d’un passé innommable. les spectres d’un passé innommable.

Né en 1913 à Trieste, où il vit toujours, le Slovène continue à plus de quatre-vingt-dix ans à faire entendre sa voix singulière, visitant les grands thèmes qui lui sont chers : l’amour, la souffrance et la défense des cultures minoritaires. Car dans son œuvre tout est lié, du souvenir douloureux des mois d’emprisonnement à Struthof, dans les Vosges, au refus des éditeurs italiens de publier son témoignage dans les années 1980.

Il est l’auteur d’une monumentale « Trilogie triestine » consacré à sa ville natale Trieste, ouverte avec Printemps difficiles, poursuivie avec Jours obscurs et qui s’achève avec Dans le labyrinthe.
Écrivain slovène le plus traduit et le plus publié en France, Boris Pahor est chevalier de la Légion d’honneur depuis 2007 et a été élevé au rang de commandeur des Arts et des Lettres en 2011.

Fabienne Issartel consacre un film documentaire à ce grand écrivain qui a aujourd’hui 101 ans et qui s’est battu toute sa vie contre l’oppression et les dictatures de notre monde. Le documentaire « Boris Pahor, portrait d’un homme libre » sera diffusé lors du festival Etonnants Voyageurs 2015.

Site de Fabienne Issartel
https://fabienneissartel.wordpress.com/


Bibliographie :

  • Quand Ulysse revient à Trieste (Edition Pierre Guillaume de Roux, 2013)
  • L’Appel du navire (Phébus, 2008)
  • Le jardin des plantes (Le Rocher, 2007)
  • Dans le labyrinthe (Phébus, 2003)
  • La Porte dorée (Le Rocher, 2002)
  • Jours obscurs (Phébus, 2001)
  • Printemps difficile (Phébus, 1995)
  • Pèlerin parmi les ombres (La Table Ronde, 1990)

Printemps difficile

Phébus - 2013

Quand Ulysse revient à Trieste

Editions Pierre Guillaume de Roux - 2013

Rudi Leban, le Slovène, vient d’échapper de justesse à une rafle allemande à la gare de Trieste. Le voilà contraint de reprendre aussitôt un train qui remonte, lui-même, le fi l d’une longue histoire de résistance au joug italien, illuminée par la présence de la jeune Vida. Replié sur le haut plateau du Karst, Rudi sait qu’il va lui falloir bientôt revenir à Trieste. Revenir chez lui après bien des
détours – comme Ulysse à Ithaque – et chasser de la mythique ville-dans-le-golfe tous les prétendants, fascistes ou nazis, au cœur slovène.

Un récit de résistance et de libération à son apogée.

Traduit du slovène par Jure Kozamernik.


Appel du navire

Phébus - 2008

Appel du navire, Phébus 2008 Voila brossé dans ce roman un chapitre de l’histoire de Trieste que les lecteurs de Svevo ou de Joyce ignorent. Un épisode sombre. dont l’auteur fut le témoin à l’instar de toute la population slovène. Trieste, ville autrichienne des côtes de Adriatique, a vu cohabiter et s’épanouir, pendant des siècles, de multiples cultures. Mais une fois intégrée au royaume d’Italie à la fin de la Première Guerre mondiale, la présence de plus en plus massive des fasciste, puis l’arrivée au pouvoir de Mussolini mirent un terme à cette douce entente. Tout ce qui était slovène devait disparaître. Dans les rues de Trieste, sur les collines de 1’arrière-pays, la colère gronda, la jeunesse se souleva. C’est dans ce climat de révolte de l’Entre-deux-guerres qu’Ema, jeune fille originaire du Karst, un plateau dominant la ville, rencontre Danilo sur les quais du port de Trieste. Mûr et déterminé, il guidera les pas de la jeune fille sur les chemins tortueux de la résistance au fascisme, de la défense de la culture slovène, et sur celui non moins sinueux de l’amour. Le jardin des plantes, Le Rocher 2007 Igor Sevken, écrivain slovène d’une soixantaine d’années, partage son existence entre Trieste et Duino. Dans ses écrits, il se bat pour faire reconnaître la langue et la littérature slovènes comme des éléments à part entière de la culture et de l’histoire italiennes. Il effectue régulièrement de courts séjours à Paris afin d’y retrouver Lucie Huet, une jeune femme d’une trentaine d’années. Ils se sont connus autour d’un texte écrit par Igor Sevken sur l’expérience qui a été la sienne dans les camps de la mort, pendant la Seconde Guerre mondiale. Ces rencontres amoureuses, à la fois sensibles et intellectuelles, sont celles de deux êtres que l’existence a meurtris. En effet, si Igor Sevken a livré le récit de ce qu’il a vécu en déportation, Lucie, de son côté, reste à jamais marquée par la relation incestueuse à laquelle son père l’a contrainte autrefois. C’est grâce à leur amour que Lucie trouve, peu à peu, l’apaisement et l’épanouissement de son corps de jeune femme. Cependant, ressentie vivement par elle comme un obstacle à leur amour, leur différence d’âge s’impose bientôt comme un thème récurrent, au point de brouiller parfois la tendre atmosphère de leurs rendez-vous. En lisant ce roman, on pense au magnifique " Au-delà du fleuve et sous les arbres " d’Hemingway, d’ailleurs évoqué. Une fois de plus, Boris Pahor aborde les grands thèmes de la littérature, l’amour, le temps et l’histoire. Il le fait de cette voix si personnelle que les lecteurs ont appris, au fil de son œuvre, à reconnaître entre toutes : douce et tendre quand il parle des relations humaines, lucide et rageuse quand il évoque les combats de l’histoire. C’est cette capacité à juxtaposer ces deux registres sans en renier aucun qu’on retrouve ici de façon magistrale. La ville dans le port en préparation chez ???


La porte dorée

Le Rocher - 2002

Une Histoire européenne

Avec Boris Pahor, Aleksandar Gatalica, Zygmunt Miloszewski et Ersi Sotiropoulos - Saint-Malo 2015


Avec Boris Pahor, Aleksandar Gatalica, Zygmunt Miloszewski et Ersi Sotiropoulos, une rencontre animée par Yann Nicol


Rencontre avec Boris Pahor et Fabienne Issartel

Avec Boris Pahor et Fabienne Issartel - Saint-Malo 2015


Avec Boris Pahor et Fabienne Issartel, une rencontre animée par Yann Nicol


Identités multiples, patries imaginaires

Avec Boris Pahor, Akhil Sharma, Breyten Breytenbach et Taiye Selasi - Saint-Malo 2015


Avec Boris Pahor, Akhil Sharma, Breyten Breytenbach et Taiye Selasi, une rencontre animée par Kerenn Elkaim


Trieste, ville carrefour, ville frontière

Avec Monika Bulaj, Boris Pahor et Paolo Rumiz - Saint-Malo 2012

Une rencontre entre Monika Bulaj, Boris Pahor et Paolo Rumiz, animée par Josiane Gueguen.