logo
Le dico des auteurs


DE PONFILLY Christophe

France

21 avril 2006.
 

Biographie

 
JPEG - 10 ko
Christophe DE PONFILLY

Auteur, réalisateur et producteur, Christophe de Ponfilly a fondé l’agence de presse Interscoop qu’il dirige avec Frédéric Laffont, et la société de production de longs-métrages Albert Films. Il a réalisé nombre de films sur l’Afghanistan et a longuement côtoyé le commandant Massoud, figure charismatique de la résistance afghane contre les Soviétiques. Massoud l’Afghan s’est vendu à plus de 100.000 exemplaires et a reçu de nombreux prix dont le Prix Albert Londres. L’Etoile du soldat est son second roman. Le film du même nom retrace les mésaventures d’un guitariste russe enrôlé en 1984 dans le chaos de la guerre d’Afghanistan. Ce soldat, emprisonné par les moudjahiddins du Commandant Massoud, rencontrera durant sa captivité un musicien afghan et un journaliste français. 21 ans plus tard, ce journaliste, enquêtant sur le soutien massif apporté par les États-Unis aux islamistes les plus radicaux, revient sur place pour mener des investigations sur l’assassinat du commandant Massoud, quelques jours avant le 11 septembre 2001.

Christophe de Ponfilly est décédé il y a quelques jours avant l’édition 2006 du festival à laquelle il était convié.
Hommage à Christophe de Ponfilly par Alain Mingam
Hommage à Christophe de Ponfilly par Olivier Weber


Bibliographie :

- L’étoile du soldat (Albin Michel, 2006, roman)
- Poussières de guerre (Robert Laffont, 2006)
- Le clandestin (Robert Laffont, 2006, récits, témoignages)
- Télé-gâchis (Editions des Mille et une nuit, 2004)
- Massoud l’Afghan (Gallimard, 2002, documentaire)
- Lettre ouverte à Joseph Kessel sur l’Afghanistan (Editions Bibliophane, 2002)
- Scoops (Editions le Félin, 2002)
- Vies clandestines (Editions Florent Massot, 2001)


Résumé de Poussières de guerre :

Ce livre raconte la terrible histoire des hommes plongés dans la guerre. Dans un camp comme dans l’autre, les combattants, leurs mères, leurs femmes et leurs amis livrent ici d’étranges confidences.


Filmographie :

- GIGN, le temps des secrets (France, 2002)
- Randonnée en Corse (Corse)
- Massoud et la délégation de l’espoir (Afghanistan, France)
- À la mémoire de Massoud (Afghanistan)
- Mariages et contes de fées (France)
- Vies clandestines, nos années afghanes (France, Afghanistan)
- Chronique d’une petite ville russe en hiver (Russie)
- Paris by night (France, collection « Aux p’tits bonheurs, la France »)
- Monsieur le Rabbin (France, collection « Aux p’tits bonheurs, la France ») : prix spécial du jury au festival du scoop et du journalisme d’Angers (1999)
- Massoud, l’Afghan (Afghanistan)
Prix spécial du jury au 14e festival Mondial de Télévision du Japon (2000)
Prix Planète, prix spécial du jury et Prix Jury Jeunes au F.I.G.R.A. (1998)
Prix du Festival dei Popoli (Florence) "meilleur documentaire 98”
Grand Prix du festival Montagne et Aventure d’Autrans (2001)
- Et vive l’école ! (France, collection « Aux p’tits bonheurs, la France »)
- Les grandes batailles de Monsieur le Maire (France, collection « Aux p’tits bonheurs, la France »)
- La Jeanne s’en va-t-en mer (France)
- À nos profs bien aimés (France)
- L’Ombre blanche au pays des Papous (Indonésie)
- Les derniers Pirates (Caraïbes)
- Les Plumes font leur Cirque (France, collection « Du côté de Zanzi Bar »,
Prix du C.F.A. "meilleur documentaire de l’année”)
- Naître, des histoires banales mais belles (France, collection « Du côté de Zanzi Bar »,
Prix Planète Câble décerné par le public et prix spécial du jury au F.I.G.R.A. 1994)
- Do ré mi fa sol la si do, les Kummer (Suisse, collection « Du côté de Zanzi Bar »,
Prix UNESCO, Festival international du film d’art 1994)
- Kaboul au bout du monde (Afghanistan, collection « Du côté de Zanzi Bar »,
Prix spécial du jury à La Nuit des Yeux d’Or de Reuil Malmaison 1994)
- Chroniques des hautes plateaux (Suisse, collection « Zanzi Bar »)
- Télé-Radio-Magie (Burkina Faso, collection « Zanzi Bar »,
Prix UNESCO, Festival des programmes africains de Nairobi 1994)
- Par un bel été russe (URSS, collection « Zanzi Bar »)
- W Street (USA, collection « Zanzi Bar »)
Prix du meilleur documentaire 1992 aux Rencontres Européennes de Télévision de Reims (1992)
- Nos enfants de la patrie (France)
- À coeur, à corps, à cris -3 x 52 minutes- (12 pays)
Prix Unda au Festival International de Monte-Carlo, 1992
- Poussières de Guerre -2 x 52 minutes- (Afghanistan, URSS)
Grand Prix du Festival international de journalisme d’Angers 1990
Aigle d’or du Festival international d’histoire de Rueil-Malmaison 1990
- Autofolies (France)
Mention au Festival Europa 1991
- Joseph Brodsky (USA et URSS)
- Antoine Blondin (France, collection "Un siècle d’écrivains")
- Massoud, portrait d’un chef afghan (Afghanistan)
- Haute tension (Afrique du sud)
- Une autre façon d’être blanc (Zimbabwé)
- Les damnés de l’URSS et Soldats perdus (Afghanistan, Canada)
Prix du meilleur film humanitaire 1987, Festival du grand reportage de La Ciotat
- Edmund ou la vie de château (France)
- Les combattants de l’insolence (Afghanistan)
Prix Albert Londres 1985
- Une révolution camouflée (Tigré)
- Les rebelles de la brousse (Angola)
- Une vallée contre un empire (Afghanistan)
Prix international ONDAS 1983

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2001


  •