logo
Le dico des auteurs


BALLAN Christiane

France

7 mai 2010.
 

Biographie

 

- Biographie
- Synopsis Kathakali, un chemin de vie

Biographie

JPEG - 8.5 ko

Alors que l’effervescence artistique et politique des années 70 bat son plein, Christiane, étudiante à l’Université de Bordeaux dans les sections de philosophie et de sociologie (DEUG et Licence), puisera dans cette période son engouement pour la remise en cause des systèmes et le dépoussiérage de ses codes d’expression. En 1975, une Maîtrise Universitaire des Techniques de Communication lui permet d’enseigner l’analyse filmique et la pratique audiovisuelle au sein d’organismes publics et privés (Lycée, GRETA, OROLEIS…).
Dans ce cadre, de 1975 à 1981, elle participe à la réalisation de courts métrages en vidéo et 8mm.
Sa rencontre avec le milieu professionnel de la télévision se concrétise par la conduite d’une émission de plateau en direct sur FR3 Aquitaine, où elle occupe le poste d’assistante de production par alternance. De 1982 à 1984, cette alternance lui permet de s’investir dans des équipes de tournage de cinéma en tant qu’assistante régie, script puis de mise en scène. De 1982 à 1989 elle travaille avec des réalisateurs de renom tels que : Robin Davis J’ai épousé une ombre, José Pinheiro Les mots pour le dire, Coline Serreau Trois hommes et un couffin, Marion Hansel Les noces barbares et Il Maestro, Pierre Etaix Vite et loin, Pascal Kane Un jeu d’enfant.
En 1985, elle écrit et réalise Solaré, un court métrage en 35 mm diffusé en salle par Flach Films.
Après la naissance de sa fille en 1987, elle revient en région bordelaise et s’y établit définitivement en 1990 pour développer une forme de spectacle vivant innovante. Cette forme allie des scènes de théâtre jouées en live et des séquences de film projetées sur grand écran, avec des personnages qui passent d’un univers à l’autre grâce à des effets scéniques et des raccords d’images d’une extrême précision. De 1992 à 2005 l’association Arts et Cultures produit et diffuse les spectacles en direction du jeune public, écrits et mis en scène par Christiane Ballan : La surfeuse des sables, Le Galion englouti, Les semeurs de vent, Egyptomania, Noire et Blanche, Passage interdit, Raconte nous l’Oiseau Bleu
De 2002 à 2009, elle développe la réalisation de documentaires vidéo : Tapis Rouge, de jeunes étudiants en cinéma venus du monde entier sont reçus à Cannes durant le Festival International de Cinéma, Cinédélice, de la gastronomie et du cinéma, Devoir de mémoire, la résistance et la déportation, témoignages de rescapés qui avaient 20 ans en 1940, Les jeux dans les cours de récréation, de la transmission orale des jeux d’enfants à travers les frontières de cinq pays Européens, La cause tibétaine : une longue marche, deux avocats de l’association Ensemble Contre La Peine de Mort partent défendre le cas d’un Lama Tibétain condamné à mort par la Chine, Kathakali : un chemin de vie, partie en 1980 en Inde une canadienne, aujourd’hui danseuse de kathakali au Kérala, nous raconte son périple. Ce film, sélectionné au Festival International Afrique-Asie-Amérique-Latine de Milan en mars 2009, est aujourd’hui diffusé en salle de cinéma en France.
Christiane Ballan écrit le scénario de fiction : Tibet sans frontières. Tournage prévu en 2010.


Synopsis de Kathakali, un chemin de vie

Pour les candidats au cheminement initiatique, l’Inde a toujours été une destination mythique. Est-ce dans cette perspective de quête héroïque que Maryse Noiseux, Canadienne, décida en 1980 de partir en Inde ? En tout cas, l’histoire de sa vie, qui est évoquée ici, tient plus du poème épique que du simple récit de voyage. Aujourd’hui, à 50 ans, danseuse de Kathakali et directrice d’un centre d’enseignement au Kérala, dans le Sud de l’Inde, Maryse Noiseux nous propose de l’accompagner au long de ce chemin de vie qui l’a conduite au coeur de la sphère sacrée des maîtres de Kathakali.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2010


  • ailleurs sur le site