logo
Le dico des auteurs


PERRIN Jacques

France

3 mai 2010.
 

Biographie

 

- Biographie
- Filmographie
- Synopsis de Océans
- Synopsis de Dans le sillage d’Océans
- Synopsis de Jacques Perrin, Profession : passion

Biographie

JPEG - 14.3 ko

Fils de deux comédiens de théâtre, Jacques Perrin est admis au Conservatoire de Paris à l’âge de 17 ans. En 1960, le réalisateur italien Valério Zurlini l’engage aux côtés de Claudia Cardinale dans La Fille à la Valise, Lion d’Or au Festival de Venise. Il retrouve Valério Zurlini en 1962 pour Journal Intime avec Marcello Mastroianni. Il tourne ensuite avec Pierre Schoendoerffer La 317 ème Section et Compartiments Tueurs le premier film de Costa Gavras.

En 1966, il est engagé sur le film de Vittorio de Seta : Un Homme à moitié et c’est pour ce film et un film espagnol d’Angelino Fons : La Busca qu’il obtient La Coupe Volpi de la Meilleure Interprétation Masculine au Festival de Venise en 1967. Après Un Homme de Trop de Costa Gavras, il joue le marin de Jacques Demy dans Les Demoiselles de Rochefort et le prince charmant dans Peau d’âne.

En 1968, Jacques Perrin devient producteur avec l’énorme succès de Z de Costa Gavras, Oscar du Meilleur Film Etranger et Oscar du Meilleur Montage en 1969. En 1972, il produit le premier film sur La Guerre d’Algérie film de montage de Yves Courrière et Philippe Monnier ; en 1973, il produit un deuxième film de Costa Gavras : Etat de Siège avec Yves Montand et en 1974 sur les événements du Chili, un film de montage : La Spirale de J. Meppiel, V. Mayoux, A. Mattelard, Chris Marker et Régis Debray.

En 1975, Jacques Perrin produit son troisième film avec Costa Gavras : Section Spéciale Prix de la Mise en Scène au Festival de Cannes 1976.

En 1976, il produit : Le Désert des Tartares d’après Buzzati et en confie la réalisation à Valério Zurlini, film dans lequel il joue le rôle principal ; le film obtient le Grand Prix du Cinéma Français. En 1976 également, Jacques Perrin produit : La Victoire en Chantant le premier film de Jean-Jacques Annaud et obtient avec ce film, son troisième Oscar de Meilleur Film Etranger

En 1977, il est l’acteur principal du Crabe-Tambour de Pierre Schoendoerffer. En 1978, il revient à la production avec : L’Adoption de Marc Grunebaum dans lequel il joue avec Géraldine Chaplin.

Après plusieurs films comme acteur, il produit en 1981 : Les Quarantièmes Rugissants de Christian de Chalonge dont il joue le rôle principal avec Julie Christie et Michel Serrault. Il retrouve alors pour la troisième fois P. Schoendoerffer pour : L’Honneur d’un Capitaine en 1982. Jacques Perrin tourne ensuite Cinéma Paradiso de Giuseppe Tornatore avec Philippe Noiret (Oscar du Meilleur Film Etranger).

Jacques Perrin, producteur, confie à Gérard Vienne, le film qui inaugurera un cycle qui, s’éloignant de la fiction traditionnelle, se tournera vers le monde de la Nature ; ce sera : Le Peuple Singe en 1988. En 1990, Jacques Perrin produit un film de Maroun Bagdadi : Hors La Vie d’après le témoignage d’un journaliste otage au Liban (Prix du Jury au Festival de Cannes 1991).

En 1994-1995, à l’occasion du Centenaire du Cinéma, il produit : Les Enfants de Lumière un film de montage sur un siècle de cinéma, et commence la production de : Microcosmos, Le Peuple de L’Herbe de Claude Nuridsany et Marie Pérennou qui obtient 5 Césars dont celui du Meilleur Producteur. Microcosmos obtient un succès considérable en France et à l’international.

En septembre 1998 il commence la production de Himalaya , l’Enfance d’un Chef réalisé par Eric Valli. Après avoir connu un grand succès en France et à l’étranger, le film reçoit deux Césars ainsi que plusieurs prix internationaux dont une Nomination aux Oscars 2000.

De juillet 1998 à septembre 2001 Jacques Perrin se consacre à la production et à la réalisation du film Le Peuple Migrateur. Sorti fin 2001, le film connaît un grand succès en France et dans plusieurs territoires majeurs : USA, Japon, Allemagne, etc.

En 2002, Jacques Perrin réuni une équipe internationale de onze réalisateurs parmi les plus prestigieux dans le monde pour produire un film collectif inspiré par les événements du 11 septembre 2001. Sean Penn, Alejandro Gonzalez Inarritu, Ken Loach, Amos Gitaï, Claude Lelouch, Shohei Imamura, etc. feront partie de l’aventure de ce film qui sera salué dans de nombreux festivals internationaux.

L’été 2003, Jacques Perrin produit le premier film de Christophe Barratier : Les Choristes avec Gérard Jugnot, François Berléand, sur une musique de Bruno Coulais. Sorti en France le 17 mars 2004, le film est numéro 1 au box-office en France (9 millions de spectateurs) et numéro 1 des ventes d’albums de musique. Le film connaît également un très grand succès à l’étranger.

Après ce succès, Jacques Perrin produit plusieurs films en association avec Pathé : Faubourg 36, Tabarly, etc. La production la plus importante est Océans dont il assure également la réalisation. Lancée début 2010, l’exploitation du film Océans connaît un immense succès en France et dans le monde entier où il est distribué par les partenaires les plus prestigieux (Disney pour les USA, Gaga pour le Japon, Universum pour l’Allemagne, Notro pour l’Espagne…). La carrière du film ne fait que commencer.
Jacques Perrin est le seul producteur en France à avoir produit des films qui ont reçu 8 nominations aux Academy Awards et qui ont gagné l’Oscar à trois reprises.


Filmographie sélective en tant que producteur et/ou réalisateur :

- Océans (Réalisateur/Producteur, 2010)
- Tabarly (Producteur, 2005)
- Le Peuple Migrateur (Réalisateur/Producteur, 2001)
- Himalaya, l’enfance d’un chef (1999)
- Microcosmos : le peuple de l’herbe (1996)
- La victoire en chantant (Producteur, 1976)
- Z (Producteur, 1969)


Synopsis de Océans

Filer à 10 noeuds au coeur d’un banc de thons en chasse, accompagner les dauphins dans leurs folles cavalcades, nager avec le grand requin blanc épaule contre nageoire... Le film Océans c’est être poisson parmi les poissons.

Synopsis de Dans le sillage d’Océans

Pendant près de quatre ans René Marzin, le réalisateur de Dans le sillage d’Océans a suivi l’équipe du film au milieu des bancs de poisson, des otaries et des espèces les plus rares encore peu ou jamais captées par des caméras.
La technologie aidant, les images attrapées au détour d’un champ de corail, d’un banc de dauphins ou d’une colonie de phoques vont surprendre le public par leur qualité et originalité.
Jacques Perrin à prêté sa voix et raconte avec passion ce long voyage entre l’Antarctique, l’Artique, les Galápagos et L’Afrique du Sud.

Synopsis de Jacques Perrin, Profession : passion

Retracer le parcours de Jacques Perrin acteur, réalisateur, et surtout producteur. Tout au long du documentaire des extraits de films sont utilisés au rythme de l’interview aussi différents que Z que Le désert des Tartares, Le peuple migrateur ou encore Le crabe tambour pour illustrer sa force de conviction, sa curiosité et sa foi dans ses projets. On revisite son enfance mais aussi Jacques Perrin dans ses rôles de jeune premier ainsi que sa passion pour la nature avec Microcosmos et Le peuple singe. On le suit aussi sur le tournage et dans la salle de montage de son dernier film Océan...

- Retour au sommaire

Œuvre

 

Océans

Seuil Jeunesse - 2009
Deux ans de préparation, quatre ans de tournage, cinquante sites d’exception, soixante-dix expéditions, douze équipes, des caméras et des engins spécialement conçus pour filmer, (...)