logo
Le dico des auteurs


BROWN Jean-Pierre

France

22 mai 2006.
 

Biographie

 

Né à Dunkerque, la cité de Jean Bart, en 1949, Jean-Pierre Brown est Conservateur des Bibliothèques de Saint-Malo depuis 1993. Ce Malouin d’adoption s’est pris de passion pour les premières expéditions maritimes du XVIIIe qui partaient de Saint-Malo. Il l’auteur d’une grande saga des corsaires malouins au Yémen.

En mars 1994, on lui confie le journal inédit d’un jeune volontaire, originaire de Vitré, parti pour un voyage au Yémen, de 1708 à 1710, dans ces dernières années du règne de Louis XIV. Il va se passionner pour cette aventure... Après de nombreux articles dans la presse locale et des revues spécialisées, une exposition à Saint-Malo intitulé « Cap sur Moka », il est invité au Yémen par l’ambassadeur de France, à Sanaa, capitale du pays. Il en tirera un livre intitulé « Saint-Malo-Yémen » regard sur un étonnant voyage ». Il poursuit ensuite ses recherches qui aboutissent à cet ouvrage, synthèse de ces travaux, ajoutant ainsi à la gloire, au courage et à la ténacité des marins de la cité corsaire.


Bibliographie :

- Les corsaires sur la route du café (Cristel, 2006)


Résumé de Les corsaires sur la route du café :

Saint-Malo : automne 1707... La guerre de succession d’Espagne fait rage...une idée des armateurs de la cité corsaire, idée fabuleuse, se concrétise peu à peu : ouvrir et même officialiser, une route du café, en ligne directe, via le cap de Bonne Espérance ! Route qui relierait le port de Saint-Malo aux rivages de l’Arabie Heureuse, autrement dit le Yémen et son port de Moka, sur la mer Rouge !
Jusqu’alors, pour la France, seuls les Marseillais s’approvisionnaient en café, venant le charger sur leurs navires, en Egypte, au port d’Alexandrie. Le Yémen était alors le seul pays au monde qui cultivait le café qu’on avait découvert en Ethiopie où il poussait à l’état naturel. La vogue du café, d’abord limité à l’Arabie puis à l’Egypte et aux pays du Levant, enfin à la Turquie, s’étend peu à peu à toute l’Europe dans la seconde moitié du XVIIe siècle...
Saint-Malo, alors l’un des premiers ports de France, se lance dans l’aventure de ce commerce. Deux navires vont réussir l’exploit... le premier, parti du port malouin, en rejoint un autre, à Brest : un vaisseau pris à l’ennemi anglais par le célèbre corsaire malouin, René Duguay-Trouin, le 22 octobre 1707. Plus de 400 marins ont été recrutés sur la côte d’Emeraude : ils quitteront la Bretagne le 6 février 1708. Un extraordinaire voyage les attend...
Grâce à douze années de travail et de recherches dans de multiples archives, Jean-Pierre Brown reconstitue ici, sous une forme romancée, l’histoire authentique de ces marins de Saint-Malo qui, dans des conditions souvent éprouvantes, réussiront leur pari : revenir en Bretagne, les cales chargées de café et autres marchandises, ce que n’avaient encore réussi ni les Anglais ni les Hollandais. Une aventure passionnante vous attend, où la réalité dépasse la fiction, où tout est vrai pourtant ! Embarquez pour une traversée extraordinaire, une époustouflante saga maritime en compagnie des fameux corsaires de Saint-Malo !

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2001
  • 2006


  •