Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DUGAST Stéphane

France

Paul-Émile Victor. J’ai toujours vécu demain (Robert Laffont, 2015)

© Patrice NORMAND

Dans la lignée des écrivains-voyageurs, ce reporter, auteur et réalisateur multiplie les enquêtes sous toutes les latitudes. Attiré par l’univers de la mer, des îles et des océans, il a réalisé de nombreux reportages notamment pour l’émission Thalassa de France3, dont un documentaire Sur Clipperton avec Jean-Louis Étienne. Il a également publié plusieurs ouvrages dont le beau livre Dans les pas de Paul-Émile Victor, Prix du Beau Livre maritime Concarneau 2008 et Prix du Beau Livre Ouessant 2008. Il collabore régulièrement à de multiples publications, notamment à l’hebdomadaire de la Marine, Cols bleus. En 2009, il publie un nouveau beau livre, La Jeanne d’Arc, porte-hélicoptères R97 (E/P/A / Les éditions du Chêne).

Son tout dernier livre, écrit à quatre mains avec Daphné Victor, est une biographie de Paul-Émile Victor (le père de celle-ci), explorateur, passionné des pôles, ethnographe et aventurier qui va sillonner toute sa vie la planète, hiverner et vivre avec les Eskimos, découvrir des terres inconnues, mais surtout mener des missions scientifiques extrêmes au sein des Expéditions Polaires Françaises qu’il a créées et dirigées pendant près de trente ans.

Visiter le site de l’auteur.


Bibliographie :

  • Paul-Émile Victor. J’ai toujours vécu demain (Robert Laffont, 2015)
  • La Jeanne d’Arc, porte-hélicoptères R97 (E/P/A / Les éditions du Chêne, 2009)
  • Dans les pas de Paul-Émile Victor. Vers un réchauffement climatique ? (Michel Lafon éditions, 2007)
  • Carnets d’expéditions, Ouvrage collectif (Presse de la Renaissance, 2007)
  • Iles funestes ? Iles Bienheureuses ?, Ouvrage collectif, (Transboréal éditions, 2003)
Paul-Émile Victor. J'ai toujours vécu demain

Paul-Émile Victor. J’ai toujours vécu demain

Robert Laffont - 2015

Paul-Émile Victor fait partie de ces rares hommes qui, au XX e siècle, ont contribué à changer notre vision de la planète. Le 10 juillet 1934, ce jeune Jurassien que tout prédestinait à reprendre l’entreprise paternelle de pipes et de stylos embarque sur le trois-mâts du commandant Charcot, en partance pour le Groenland. En quelques années, il va devenir l’incarnation de l’exploration polaire française, vivant avec les Eskimos, cartographiant des zones encore inexplorées, organisant des missions scientifiques extrêmes. Toujours en avance sur son temps, il va aussi s’engager très tôt en faveur de l’écologie. Vingt ans après sa disparition, cette première grande biographie, écrite par sa fille Daphné et par le journaliste Stéphane Dugast, retrace le destin exceptionnel de ce voyageur dans son siècle, de cet aventurier hors normes.


Revue de presse :

  • « Avant tout, nous voulions comprendre comment le fils d’un fabricant de pipes, élevé dans le Jura, en vient à incarner presque à lui tout seul l’aventure polaire française, et à être immergé en haute mer avec les honneurs de la République. Il traverse le 20ème siècle, ses hauts et ses bas. Il a de grandes qualités et de gros défauts. Et c’est un personnage aux mille facettes. Ce n’est pas seulement un explorateur. Il a été, par exemple, un pionnier de l’écologie. Nicolas Hulot en est d’ailleurs l’un des fils spirituels. Notre biographie raconte tout ça. »
    interview de France 3
  • « Infatigable voyageur et grand amoureux des pôles, il incarne, à lui seul, l’exploration polaire française et ses armées d’hommes de sciences lancés sur les glaces. Ethnographe et aventurier, il va sillonner toute sa vie la planète, hiverner et vivre avec les Eskimos, découvrir des terres inconnues, mais surtout mener des missions scientifiques extrêmes au sein des Expéditions Polaires Françaises qu’il a créées et dirigées pendant près de trente ans. »
    RFI

La Jeanne d’Arc : Porte-hélicoptères R97

Le Chêne - EPA Editions - 2009

La Jeanne d’Arc est une légende vivante. De New York à Valparaiso, de Rio à Hong Kong, de Vladivostok à Dakar, le porte-hélicoptères de la Marine nationale a croisé sous toutes les latitudes. A son bord, des générations de marins ont passé des mois inoubliables. En escale, des milliers d’invités y ont été conviés lors de prestigieuses réceptions. Ce bateau pas comme les autres, à la fois grande école flottante, ambassade itinérante mais avant tout bâtiment de combat, suscite l’affection de l’ensemble du monde maritime. Navire du groupe école d’application des officiers élèves de la Marine, depuis 1964, la Jeanne d’Arc embarque chaque année, pour une campagne de six mois à la mer, une promotion de quelque 120 midships, épaulés par plus de 500 marins, qui y découvrent in situ l’art de la navigation et du combat naval, tout en participant au rayonnement de la France dans le monde. Au cours de ce demi-siècle au service de la France, la Jeanne d’Arc a été le témoin actif d’évènements qui ont marqué l’Histoire : boat people, catastrophes climatiques, guerres et tensions internationales ou encore piratage maritime. En 2010, le porte-hélicoptère va quitter les forces navales. Au fil d’un reportage réalisé lors de son avant-dernière campagne, cet ouvrage raconte l’histoire exceptionnelle de ce navire mythique et invite à découvrir la Jeanne, des machines au pont d’envol.