logo
Le dico des auteurs


GARCIA-JOUSSET Evelyne

18 mars 2010.
 

Biographie

 

- Biographie
- Filmographie
- Synopsis Haiti, le pays du dehors

Biographie

Après des études de Sciences Politiques et d’Histoire, Evelyne Garcia-Jousset est devenue journaliste pigiste dans la presse écrite (le Monde Aujourd’hui) puis elle est rentrée dans l’audiovisuel public.
Par nature elle cultive un goût particulier pour le voyage, pour la découverte, pour le reportage de terrain photographique ou documentaire audiovisuel, et aussi pour la littérature, "compagne idéale de toute expédition", selon ses propres mots. Cet intérêt lui a permis de réaliser bon nombre de magazines. Elle œuvre en vidéo et en photographie avec un même plaisir, deux médias pour elle indissociables et complémentaires. Sa démarche de réalisatrice indépendante lui permet d’aller plus loin dans le fond et dans la forme.
Ses deux premiers films ont été tournés en Himalaya et au Cachemire. L’Asie la fascine depuis toujours et c’est là-bas qu’elle y puise une inspiration extraordinaire. C’est la raison pour laquelle, elle ne s’attendait pas à être un jour embarquée vers les Amériques, et à travailler sur un pays comme Haïti. Mais la vie n’est faite que de rencontres et, Haïti, son peuple et son histoire, l’ont marqué durablement.

Evelyne Garcia-Jousset a édité deux ouvrages photographiques accompagnés de notes de voyage : « Indiennes » (Edition l’Esprit du Monde) s’intéresse au mouvement, à la couleur du vêtement des femmes en Inde et « Regard de soie » ( Edition l’Esprit du Monde) est un reportage au pays des Geishas japonaises.


Filmographie sélective :

- Haïti, le pays du dehors (2010)
- Cachemire les missionnaires du paradis perdu (2008)
- Chrétiens au pays de Bouddha (2008)


Synopsis de Haiti, le pays du dehors

Le pays du dehors, c’est ainsi que l’on définit traditionnellement, en Haïti, la population rurale. Isolée, oubliée de tous elle tente de survivre comme elle le peut en guerre avec les cyclones qui a chaque fois la laisse meurtrie. Au fil du temps c’est le pays tout entier qui s’est mis en dehors. Dirigé par des gouvernements répressifs, irresponsables et corrompus il a vu fuir des milliers de personnes. La première République noire de l’Histoire n’en fini pas de tanguer entre désespoir et espoir. Entre ceux qui ont réussi à partir, ceux qui restent parce qu’ils n’ont pas pu partir, et ceux qui restent par résignation, une chose en commun : le sentiment de n’appartenir à aucun pays, de se sentir en exil partout. Avec des haïtiens de la diaspora et des haïtiens restés chez eux, ce film montre la difficulté d’appartenir à un pays comme Haïti qui semble payer son courage. Celui d’avoir brisé les chaines de l’esclavage avant tout le monde.
Mais le 12 Janvier 2010 à 16h53 heure locale un séisme de magnitude 7 s’est abattu sur Port au Prince faisant plus de 200.000 morts. Le chaos total a succédé au chaos du quotidien.

- Retour au sommaire

Œuvre

 

Haiti, le pays du dehors

L’Esprit du Monde - 2008
Le pays du dehors, c’est ainsi que l’on définit traditionnellement, en Haïti, la population rurale. Isolée, oubliée de tous elle tente de survivre comme elle le peut en guerre avec (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2010


  • ailleurs sur le site