Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DEDEYAN Marina

Les Vikings de Novgorod (Flammarion, 2010)

Biographie

© A.Février - Flammarion

Marina Dédéyan est née au siècle dernier dans la cité des corsaires et des grands navigateurs de Saint-Malo, un signe peut-être, une invitation aux voyages et aux rêves.
Au sein d’une famille nourrie d’histoires et quelque peu bousculée par l’Histoire, arménienne d’un côté et russe de l’autre, elle a été victime très tôt de bibliophagie chronique, et prise du besoin irrépressible d’écrire.

Elle passe son enfance et son adolescence à Montpellier. Là-bas, elle aime se promener sur les remparts d’Aigues-Mortes, habités par l’ombre de saint Louis, rêve au trésor des Templiers enfoui au flanc du Pic Saint-Loup.

Aujourd’hui, elle réside en région parisienne et mène une existence presque normale d’écrivain, maman et consultante en communication

En mars 2003, Marina Dédéyan est lauréate du Prix Marie-Claire du Futur Ecrivain pour sa nouvelle publiée dans le collectif La première fois chez Flammarion, en 2006, pour son roman Moi, Constance, princesse d’Antioche, elle reçoit le Prix Guy de Maupassant ainsi que le Prix Dynamique au Fémin’Ain.
Dans son dernier roman, Les Vikings de Novgorod, Marina Dédéyan choisit une nouvelle destination, invitant ses lecteurs à un nouveau voyage, cette fois dans l’histoire et les traditions des pays scandinaves.


Bibliographie :

  • Les Vikings de Novgorod (Flammarion, 2010)
  • L’Aigle de Constantinople (Flammarion, 2008)
  • Moi, Constance, princesse d’Antioche (Stock, 2005)

Présentation de Les Vikings de Novgorod

Vers 860, le chef viking Rourik embarque avec ses frères pour Novgorod.

Quelles sont ses motivations réelles ? Comment déjouera-t-il les complots qui se trament dans les recoins du Kremlin ? Qui a intérêt à raviver la haine entre les Slaves et les Scandinaves ?
Pourquoi Oumila, fille du prince régnant, s’obstine-t-elle à voir en Rourik un ennemi ? Va-t-elle écouter les sages conseils de Viedma la sorcière ? Comment la prophétie qui pèse sur ses épaules s’accomplira-t-elle ?
Sur la Terre Mère sacrée se dessine la tumultueuse histoire d’amour entre une Slave et un Viking qui donnera naissance à la Russie.

Avec Les Vikings de Novgorod, son troisième roman, Marina Dédéyan retrouve une nouvelle fois le thème de la rencontre entre les peuples. Au-delà de l’héritage culturel transmis par ses ancêtres russes, elle plonge aux origines des mythes et des traditions de la Russie des premiers âges.

De tempête et d’espoir - Saint-Malo

Flammarion - 2013

De tempête et d’espoir : Pondichéry

Flammarion - 2013

Juillet 1763. J’ai traversé les océans, survécu aux caprices de la mer, laissant Saint-Malo à des milliers de lieues derrière moi. Ma quête commence ici, sur le sable brûlant des côtes indiennes. Comment retrouver mon frère Jean dans ce pays immense dont nul ne saurait dessiner la carte ? Vers qui me tourner, sous ces cieux où la vérité se compose de mille facettes, où tout droit peut signifier n’importe quelle direction ? Les ruines de Pondichéry, l’opulente Madras, Calcutta, les fabuleux diamants de Golconde, d’indices ténus en bribes de réponses, je suis la trace de Jean. Déserteur pour sauver son honneur, amoureux d’une bayadère... Le reverrai-je un jour ? Peut-être me perdrai-je à mon tour, auprès d’Haydar Sahib, l’aventurier énigmatique qui me guide autant qu’il m’égare, ici où mes croyances sont balayées par les pluies de mousson. En ces terres écrasées de chaleur, où le parfum des épices renverse l’âme, où les dieux dansent et où les rêves rendent fous, moi, Anne de Montfort, resterai-je fidèle à ma devise, Non mudera, je ne changerai pas ?


De tempête et d’espoir : Saint-Malo

Flammarion - 2013

Je m’appelle Anne de Montfort. En cet automne 1761, j’apprends que Jean, mon frère, ma seule famille, a disparu aux Indes. Est-il tombé dans la guerre sans merci opposant Louis XV au roi d’Angleterre, des Amériques à l’Asie ? Croupit-il dans les geôles de Madras ? A-t-il résolu de chercher fortune au service de quelque nabab ? Je veux, je dois savoir. Comment ? À dix-huit ans à peine, orpheline, sans le sou, sans relations, dois-je me résigner et accepter ce destin tout tracé, le couvent ? Et s’il existait un autre choix, plus insensé, celui d’embarquer sur un navire, à n’importe quel prix ? Mon cousin René-Auguste de Chateaubriand, armateur respecté parmi ces messieurs de Saint-Malo, mon ami d’enfance Corentin, matelot de la Compagnie des Indes, mère Saint-Yves, supérieure des Ursulines de Dinan, m’aideront-ils ou me feront-ils obstacle ? Je n’ai pour moi que ma jeunesse, le prestige de mon nom, ma détermination, et cette devise d’Anne de Bretagne que j’ai faite mienne : non mudera, je ne changerai pas.

Le roman de l'histoire

Le roman de l’histoire

Saint-Malo 2010
Avec Marina DEDEYAN et Adrien GOETZ. Un débat animé par Marie-Madeleine Rigopoulos.

Vickings

Saint-Malo 2010
Avec Bruno D’HALLUIN, Marina DEDEYAN, Guillaume HINTZY. Un débat animé par Emmanuelle Dancourt.