logo
Le dico des auteurs


DEL VALLE Ignacio

10 mars 2010.
 

Biographie

 


- Biographie
- Bibliographie
- Présentation de Empereurs des ténèbres

Biographie

JPEG - 17.5 ko

Jeune plume montante, le romancier espagnol Ignacio Del Valle a déjà publié six romans, tous considérés comme des thrillers de haut niveau tant par la maîtrise de l’intrigue que par le style.
Avec Empereurs des ténèbres (paru en 2006 en Espagne sous le titre Il tiempo de los emperadores extranos), mention spéciale du jury du prix Dashiell Hammett, il devient l’un des meilleurs auteurs de sa génération, tous genres confondus. Ce dernier roman est le premier traduit en français.
Erudition rigoureuse, imagination débridée et sens absolu de l’intrigue font de ce livre un thriller exemplaire. Par une édifiante description du siège de Stalingrad, voici l’un des rares romans espagnols à oser affronter une page noire de l’histoire de son pays : la collaboration d’une armée d’élite ibérique au service de la Wehrmacht. Et des personnages fascinants, bien que pour la plupart des monstres, des vrais "empereurs des ténèbres".
Il a aussi reçu le Prix de la Critique des Asturies 2007, et le Prix Libros con Huella 2006.

Ignacio Del Valle écrit aussi régulièrement pour El Pais, El Commercio, et Panama America, pour le supplément culturel Culturas. Il a également écrit plus de quarante nouvelles courtes.


Bibliographie :

- Empereurs des ténèbres (Phébus, 2010 ; Alfaguara, 2006)
- Les démons de Berlin (Alfaguara, 2009),
- Comment l’amour n’a pas transformé le monde (Espasa, 2005)
- L’art de tuer dragons (Algaida, 2003)
- L’étreinte du boxeur (KRK, 2001
- D’où viennent les vagues (Aguaclara, 1999)


Présentation de Empereurs des ténèbres

spip_logoL’hiver 1943 s’éternise, surtout pendant le siège de Stalingrad. La Division Azul, composée de franquistes fanatiques, se bat au côté de l’armée allemande. Un matin, on découvre, pris dans les glaces d’une rivières, le cadavre d’un soldat espagnol ; Il a été égorgé et sur son épaule une mystérieuse phrase a été inscrite à la lame : Prends garde, Dieu te regarde.
Le lieutenant Arturo Andrade, garçon violent, arriviste et ayant plusieurs meurtres sur la conscience, est chargé de l’enquête.
hommes et chiens rendus fous par le froid, la faim et une guerre interminable sont les acteurs de ce roman où la chasse au pauvre diable est exercice quotidien, où l’on joue à la “la violeta”, variante de la roulette russe, où la voix d’Hitler résonne dans un univers de neige, où le jour pourrait être la nuit. Empereur des ténèbres, thriller historique, se clôt à Tsarkoïe Selo, demeure d’été des Tsars. Andrade y poursuit l’assassin présumé, monstre sans visage, mais ignore que palais et parc sont minés.
Fresque en noir et blanc zébrée de pourpre, hantée par les quatres cavaliers de l’Apocalypse, Empereurs des Ténèbres démontre qu’une âme, qu’elle soit des plus sombres ou des plus innocentes, est infiniment complexe, et nous fait entrevoir ce que doit être l’enfer sur terre.

- Retour au sommaire

Œuvre

 

Empereurs des ténèbres

Phébus - 2010
L’hiver 1943 s’éternise, surtout pendant le siège de Stalingrad. La Division Azul, composée de franquistes fanatiques, se bat au côté de l’armée allemande. Un matin, on découvre, (...)
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2010

Polars d’ailleurs

Avec Gary VICTOR, Florent COUAO-ZOTTI, Craig JOHNSON, Ignacio DEL VALLE

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2010

Scènes de guerre

Avec Sorj CHALANDON, Ignacio DEL VALLE, BORRIS. Une rencontre animée par Hubert Artus.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2010


  •