logo
accueil > Saint-Malo > Prix > Prix Gens de Mer > L’histoire du Prix Gens de Mer
Prix Gens de Mer


L’histoire du Prix Gens de Mer

12 juin 2013.

1996, naissance du prix Faubert de Coton, récompensant un ouvrage de vulgarisation maritime

Créé en 1996 naissait le prix Faubert de Coton. Il était attribué, à dates aléatoires, à l’auteur d’un ouvrage de vulgarisation maritime ; qui soit un livre à la fois technique, didactique, et agréable à lire pour le plus large public. Le jury était composé de personnalités du monde maritime, littéraire et journalistique.

La première édition du prix couronna, lors du Festival Etonnants Voyageurs de 1996, un ouvrage qui ne comportait aucun texte : « Six Phares à découper » de Dominique Ehrard, aux éditions Ouest-France. Le deuxième Faubert de Coton fut attribué à la journaliste scientifique américaine Dava Sobel pour son remarquable « Longitude » paru en France chez Lattès. Il lui fut remis à bord du ferry « Bretagne » à Portsmouth, à l’automne 1997.

Un faubert est, selon un ancien dictionnaire de Marine (Soe-Dupont-Roussin) « un faisceau de fils de caret qui, lié à un manche ou à une erse en filin, sert à laver ou à sécher les diverses parties d’un bâtiment, ce qui s’appelle fauberter ou essarder. On dit aussi fauberder. Swab en anglais. "
Quant au faubert de coton, il s’agit d’un bel objet de matelotage, mais aussi symbole de La Droguerie de Marine.

Une nouvelle jeunesse en 2005

Après une longue pause, le prix Faubert de Coton trouva une nouvelle jeunesse en 2005. Désormais destiné à un ouvrage littéraire à caractère maritime, la 3e édition du prix, menée en partenariat avec les Thermes marins de Saint-Malo, se déroula lors du Festival Saint-Malo Etonnants Voyageurs.
Présidé par Claude Villers, le jury tint ses débats dans le cadre prestigieux du Grand Hôtel des Thermes Marins, devant un public nombreux et curieux, qui participa aux travaux par ses questions et remarques. Le lauréat, Redmond O’Hanlon, reçut le Faubert de Coton 2005 pour son remarquable « Atlantique Nord ». Un somptueux faubert en coton, réalisé par le mateloteur britannique Des Pawson, fut remis à Lionel Hoëbeke, l’éditeur qui représentait son auteur.

Le Faubert de Coton devient le prix « Gens de Mer – Hurtigruten »

En 2006, le prix littéraire « Gens de Mer – Hurtigruten », du nom de l’express côtier norvégien, soutenu par les Thermes Marins de Saint-Malo, inaugura une nouvelle formule et pris une autre dimension, tout en restant dans l’esprit de son prédécesseur, le Faubert de Coton. Décerné lors du Festival Saint-Malo Etonnants Voyageurs, à l’issue d’un débat du jury tenu en public, le prix fut doté par la société Hurtigruten France d’une somme de 3.000 € destinée à l’auteur lauréat.

Cette première édition du prix « Gens de Mer – Hurtigruten » couronna Isabelle Autissier et son livre « Kerguelen, le voyageur du pays de l’ombre » paru chez Grasset.

En 2007, il fut décerné non pas à un auteur, mais à Philippe Jaworski, traducteur de « Moby Dick » d’Hermann Melville à la Pléiade.

En 2008, le prix « Gens de Mer »

En 2008, le prix prend une nouvelle appellation, « Gens de Mer ». Doté par le festival Etonnants Voyageurs et soutenu par les Thermes Marins, il couronne Benjamin Guérif pour « Pietro Querini, les naufragés de Röst » chez Rivages.

En 2009, le prix, doté par EDF en Bretagne, a été remis à Karsten Lund pour Le Marin Américain chez Gaïa.
EDF en Bretagne est partenaire depuis 2009 du prix Gens de Mer et entend ainsi soutenir celles et ceux qui nous font partager de fabuleuses histoires en lien avec ce milieu naturel et riche d’espoir. Ce partenariat prend fin en 2016.

En 2010, le jury a salué l’écrivain danois Karsten Jensen, pour son roman Nous les noyés, paru aux éditions Libella.

En 2011, c’est la Canadienne Dominique Fortier qui reçoit le prix pour son roman Du bon usage des étoiles, édité chez La Table ronde.

Voir la liste des lauréats ci-dessous.

Depuis 2012

La Compagnie des Pêches Saint-Malo remet depuis 2012 un Prix Compagnie des Pêches, destiné à couronner un ouvrage à caractère maritime mettant en valeur le monde de la mer et de la navigation, notamment dans sa dimension professionnelle.

L’auteur lauréat du prix « Gens de Mer » recevra un chèque de 3000 €, et ceux des prix « Compagnie des Pêches » et « Thermes Marins » un chèque de 1500 €.

Depuis 2016
Prix du beau livre maritime « Thermes Marins de Saint-Malo »
Aux côtés des Prix Gens de mer et Compagnie des pêches, il y a depuis 2016 le Prix du beau livre maritime « Thermes Marins de Saint-Malo ». Doté de 1500 euros, il est destiné à récompenser l’auteur d’un beau-livre à caractère maritime.

Pour l’édition 2017
Un seul prix désormais sera couronné par le prix Gens de Mer, toujours doté de 3 000 €, grâce à nos partenaires Les Thermes Marins de Saint-Malo et la Compagnie des Pêches.


LE JURY

Isabelle Autissier Retour ligne manuel
- Le Contre-Amiral François Bellec, écrivain, membre de l’Académie de Marine, Président du jury 2016 Retour ligne manuel
- Alain Hugues, marin et directeur de chantier naval Retour ligne manuel
- Isabelle Autissier, navigatrice, journaliste et écrivain Retour ligne manuel
- Claude Villers, journaliste et écrivain, Président d’honneur du prix Retour ligne manuel
- Michèle Polak, auteure, libraire de livres anciens Retour ligne manuel
- Michel Le Bris, écrivain, fondateur et Directeur du Festival Étonnants Voyageurs Retour ligne manuel
- Serge Raulic, Directeur des Thermes Marins de Saint-Malo Retour ligne manuel
- Patrick Soisson, Directeur de la Compagnie des Pêches, membre de l’Académie de Marine Retour ligne manuel
- Loïc Josse, libraire et auteur, secrétaire du prix

Informations sur le prix : Loïc Josse, La Droguerie de Marine (Saint-Malo) / 02 99 81 60 39 / loic.droguerie@orange.fr


Le Prix Gens de Mer a salué :
- 2016 : Catherine Poulain, Le Grand Marin (L’Olivier)
- 2015 : Nicolas Cavaillès, Pourquoi le saut des baleines (Le Sonneur)
- 2014 : Christophe Chabouté tome 1 de « Moby Dick », BD publiée par Vents d’Ouest.
- 2013 : Franck Lestringant, Cosmographie Universelle de Guillaume Le Testu (Arthaud)
- 2012 : Jean Rolin pour l’ensemble de son œuvre littéraire à caractère maritime
- 2011 : Dominique Fortier, Du bon usage des étoiles (La Table ronde, 2011)
- 2010 : Karsten Jensen, Nous les noyés (Libella, 2010)
- 2009 : Karsten Lund, Le Marin américain (Gaïa, 2009)
- 2008 : Benjamin Guérif, Pietro Querini, les naufragés de Röst (Rivages, 2007)

Le Prix de la Compagnie de Pêches
2016 : Catherine Poulain, Le Grand Marin (L’Olivier)
2015 : Josiane Guéguen, Voyage au coeur du Seamen’s Club (Géorama)
2014 : Isabelle Condou, Un pays qui n’avait pas de port (Plon)
2013 : Nicolas Deleau, Les Rois d’Ailleurs (Rivages)

Prix du beau livre maritime « Thermes Marins de Saint-Malo »
2016 : Jean-Baptiste AUZEL, Une Histoire de Marin (éditions OREP).

Le Prix Gens de Mer – Hurtigruten a salué :

- 2007 : Philippe Jaworski, traducteur de Moby Dick d’Hermann Melville à la Pléiade
- 2006 : Isabelle Autissier, Kerguelen, le voyageur du pays de l’ombre (Grasset, 2006)


Contact pour le prix : Loïc Josse, La Droguerie de Marine, 66 rue Georges Clémenceau, 35400 SAINT-MALO. Téléphone 02 99 81 60 39, droguerie-de-marine@wanadoo.fr

inscrivez-vous