Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DIXEN Victor

France

Animale : La malédiction de Boucle d’Or (Gallimard Jeunesse, 2013)

C’est à 4h du matin que j’ai écrit Eté Mutant
C’est à 4h du matin qu’est né Jack Spark.
Un adolescent insomniaque comme je l’ai été.
Vivant aux Etats-Unis, où j’ai vécu.
La comparaison s’arrête peut-être là…

© C.Hélie/Gallimard-Deyrolles

Souffrant d’insomnies depuis un « excès de loopings » traumatisant au parc Trivoli de Copenhague alors qu’il était enfant, Victor Dixen a adopté la nuit comme compagnon d’écriture. Inspiré par son silence, ses dangers, ses secrets, l’auteur de livres pour jeunes adultes - qui ne se présente pas le jour sans ses lunettes de soleil - confère à ses romans une atmosphère mystérieuse, à la fois sombre et fascinante.

Né en 1979 d’un père danois et d’une mère française, Victor Dixen s’imprègne dès son enfance des auteurs d’origine scandinave et fait ses classes en lisant Andersen et Tove Jansson. Élevés dans une ambiance cosmopolite, Victor et sa plus jeune sœur parcourent le monde avec leurs parents globe-trotters. Après avoir vécu plusieurs années dans le Colorado, à Dublin et à Rørvig au Danemark, il s’est installé à Singapour et vit aujourd’hui dans une vieille maison chinoise.

Avec sa première saga démarrée en 2009, Le Cas Jack Spark, l’écrivain français a fait une entrée très remarquée dans l’univers de la littérature fantastique. Sacré Grand Prix de l’Imaginaire « Etonnants Voyageurs » en 2010, Été mutant est le premier opus d’une quadrilogie, dans laquelle il relate les aventures d’un adolescent insomniaque qui découvre sa nature mutante lors d’un camp de rééducation. Trois ans plus tard, il ferme la boucle avec la publication du dernier tome de Jack Spark, Le printemps humain.

Entre deux courts romans écrits pour le magazine Je Bouquine, l’auteur publie en 2013 Animale : La malédiction de Boucle d’Or chez Gallimard Jeunesse, un one-shot qu’il décrit comme « un vitrail coloré dans une chapelle obscure », dans lequel il revisite l’univers merveilleux du conte.


En savoir plus

Visiter le site de l’auteur

Visiter la page Facebook


Bibliographie :

  • Animale : La malédiction de Boucle d’Or (Gallimard jeunesse, 2013)
  • Le Cas Jack Spark, tome 4 : Printemps humain (Gawsewitch/Gallimard jeunesse, Paris, 2012)
  • Le Cas Jack Spark, tome 3 : Hiver nucléaire (Gawsewitch/Gallimard jeunesse, Paris, 2011)
  • Le Cas Jack Spark, tome 2 : Automne traqué (Gawsewitch/Gallimard jeunesse, Paris, 2010)
  • Le Cas Jack Spark, tome 1 : Eté mutant (Gawsewitch/Gallimard jeunesse, Paris, 2009)
Animale : La malédiction de Boucle d'or

Animale : La malédiction de Boucle d’or

Gallimard Jeunesse - 2013

1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au milieu des bois. Pourquoi les sœurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres ? Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé ? Alors qu’elle s’enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.

Et si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante ?

Une héroïne inoubliable, une traque haletante, un amour fou. De l’obscure forêt des Vosges aux rivages du Grand Nord et jusqu’aux caves du Vatican, Victor Dixen emporte le lecteur dans une vertigineuse aventure mêlant romantisme et fantastique.

Le Cas Jack Spark, saison 4 - Printemps humain

Le Cas Jack Spark, saison 4 - Printemps humain

JC Gawsewitch - 2012

Tous les contes de fées ont une fin…

Insurgez-vous, et rejoignez les rangs du Printemps humain !


Le Cas Jack Spark, saison 3 - Hiver nucléaire

Le Cas Jack Spark, saison 3 - Hiver nucléaire

JC Gawsewitch - 2011

La fin du monde est arrivée.

Le ciel n’est plus qu’un immense nuage de cendres.

La Terre n’est plus qu’un désert gelé.

Les envahisseurs ont résolu d’exterminer jusqu’au dernier survivant.

À moins que la résistance ne s’organise.

À moins que Jack Spark ne parvienne à unir les derniers peuples libres.

Dût-il sacrifier son amour pour Sinead, et tout ce qui reste d’humain en lui.
Sous les glaces de l’hiver nucléaire brûlent les dernières lueurs d’espoir, et le plus terrible des secrets.


Le cas Jack Spark, saison 2 - Automne traqué

Le cas Jack Spark, saison 2 - Automne traqué

Gallimard Jeunesse - 2010

De Washington à Dublin, de Tokyo à New York, les monstres et les merveilles entrevus à Redrock se révéleront sous un nouveau jour... ou plutôt, sous une nuit nouvelle. Loyauté et trahison, vérité et mensonge, passion et renoncement : séparés pour la première fois depuis leur rencontre, les anciens pensionnaires devront lutter seuls contre leurs démons, et contre l’incrédulité de tous ceux qui n’ont pas connu Redrock. Sinead se battra pour conserver son indépendance et celle de son frère face aux hyènes de l’Assistance Publique. Les angoisses de Ti-Jean prendront des proportions inimaginables, et les voies qu’il empruntera pour les fuir s’avéreront plus terribles encore. Plus que jamais, Josh devra choisir entre la voix de sa foi et celle de son coeur. Quant à Jack, confronté à ses étranges pulsions, il sera sommé de consentir à de terribles sacrifices tout au long d’une course-poursuite effrénée aux quatre coins du monde. L’enjeu ? La domination de l’empire des Fés, sur lequel il est appelé à régner pour sauver le monde. Mais ne risque-t-il pas d’y perdre son âme ?


Le Cas Jack Spark

Le Cas Jack Spark

Jean-Claude Gawsewitch - 2009

Jack Spark survivra-t-il à l’enfer de Redrock ? Héros insomniaque, Jack découvre en lui des pouvoirs destructeurs. A lui de décider s’il veut sauver le monde ou le détruire... Fils unique d’une famille de yuppies new-yorkais, Jack Spark est un adolescent solitaire à la santé fragile. Entre ses allergies et ses étranges insomnies, il se sent bien mal dans sa peau. Heureusement, une bonne dose d’humour et un zest de philosophie l’aident à prendre la vie du bon côté. Et puis, il y a les gâteaux que son grand-père lui envoie en douce. Ainsi, Jack parvient-il à se traîner sur le chemin de l’existence, partageant ses doutes et ses joies avec le hamster épileptique que Grandpa lui a offert. Cet équilibre précaire bascule le jour où l’aïeul est envoyé en maison de retraite, coupant court à l’approvisionnement en pâtisseries, et surtout à la perspective des vacances à San Francisco. Un malheur n’arrivant jamais seul, Jack apprend avec effroi que ses parents l’ont inscrit dans un camp d’été pour adolescents affectés de troubles du comportement... Une condition imposée par les enseignants pour son passage au Lycée ! Jack sera donc contraint de s’envoler pour le ranch de Redrock perdu dans le Colorado, au milieu d’un océan de montagnes et de forêts. Un endroit coupé de toute civilisation. Une colonie régie par un règlement archaïque, alternant interdictions absurdes et châtiments corporels. Un panier de crabes dans lequel tout ce que l’Amérique compte de cas sociaux semble s’être donné rendez-vous, entre suicidaires cabotins, psychopathes en herbe et anorexiques hystériques. Et sur ce camp qui ressemble à s’y méprendre à une prison, le mystérieux docteur Krampus règne en maître absolu, appliquant d’effroyables méthodes de rééducation qui laissent les pensionnaires plus morts que vifs...
Comment un frêle garçon comme Jack parviendra-t-il à survivre à cet enfer ? Quel est le sens des terribles cauchemars qui s’intensifient depuis son arrivée à Redrock ? D’où viennent les bruits inquiétants qu’il entend à travers les volets du dortoir ? Le fait que la racine de ses cheveux ait subitement viré au bleu constitue-t-il un nouveau symptôme de son étrange maladie ? Quelles métamorphoses le camp de Redrock provoque-t-il dans son corps adolescent ? Autant de questions qui taraudent notre jeune héros. Homme ou monstre, Jack devra faire face à la dualité qui l’anime et assumer son nouveau rôle. La guerre est déclarée, et elle est historique...


Revue de presse :

  • « Premier volume d’une série de quatre : L’été mutant est une vraie réussite. » Ouest France
  • « Après les vampires de Twilight, voici les mutants de Victor Dixen, au charme tout aussi redoutable. » Direct Soir
  • « (…) le livre qui emballera jeunesse de France et d’ailleurs. » L’Express
  • « Le Cas Jack Spark se situe dans le sillage d’Harry Potter et de Twilight. » Le Monde
  • « Illustre inconnu au vécu conséquent où l’expérience acquise se mêle à son imagination fort débordante, Victor Dixen réussit un coup de maître : celui d’écrire quatre tomes d’une saga fantastique pour adolescents qui les séduiront tout autant que les adultes (…) » 1001 Livres
  • « L’auteur reste très classique dans sa trame, mais il appuie sur l’ambiance et le suspense qui accompagne le lecteur jusqu’à la fin du livre. Ses chapitres rebondissent avec brio, captivant et revisitant le genre. » ActuSF
  • « Un roman digne des grandes œuvre de SF… » LSA
  • « Si le schéma classique est respecté, cela ne l’empêche pas d’être palpitant (…) » Scifi-universe.com

Les grands débats en vidéo

Dans la forêt des contes

Saint-Malo 2014

Avec Andrus Kivirähk, Pierre Dubois, Victor Dixen, Nii Ayikwei Parkes, Michel Le Bris
Animé par Jean-Luc Rivera

Histoires de « bonnes femmes », ramassis de vieilleries, superstitions toujours juste bonnes à collecter, témoins d’un autre temps ? Ou bien coffre aux merveilles, au carrefour magique des mémoires du monde ? Les romantiques allemands, les premiers, les pensèrent comme l’expression première du continent des rêves, porte, voie d’accès à un secret de l’humanité, au carrefour magique des mémoires du monde. « Les contes », rappelle Michel Le Bris, « n’éclairent jamais qu’en projetant de l’ombre... ». Avec Pierre Dubois, elficologue, Victor Dixen, créature de la nuit, Andrus Kivirähk, l’estonien venu avec ses trolls et ses légendes, Michel Le Bris, spécialiste du romantisme et co-auteur, avec Claudine Glot, de Elfes, fées et dragons (Hoëbeke), Nii Ayikwei Parkes, dont l’imaginaire du contre africain envahit l’écriture.

Les cafés littéraires

Dans la forêt des contes

Saint-Malo 2014

Avec Andrus Kivirähk, Pierre Dubois, Victor Dixen, Nii Ayikwei Parkes, Michel Le Bris
Animé par Jean-Luc Rivera

Histoires de « bonnes femmes », ramassis de vieilleries, superstitions toujours juste bonnes à collecter, témoins d’un autre temps ? Ou bien coffre aux merveilles, au carrefour magique des mémoires du monde ? Les romantiques allemands, les premiers, les pensèrent comme l’expression première du continent des rêves, porte, voie d’accès à un secret de l’humanité, au carrefour magique des mémoires du monde. « Les contes », rappelle Michel Le Bris, « n’éclairent jamais qu’en projetant de l’ombre... ». Avec Pierre Dubois, elficologue, Victor Dixen, créature de la nuit, Andrus Kivirähk, l’estonien venu avec ses trolls et ses légendes, Michel Le Bris, spécialiste du romantisme et co-auteur, avec Claudine Glot, de Elfes, fées et dragons (Hoëbeke), Nii Ayikwei Parkes, dont l’imaginaire du contre africain envahit l’écriture.

J’écris une légende

Saint-Malo 2010

Livres sous tension

Saint-Malo 2010
Livres sous tension