logo
Le dico des auteurs


BARUK Stella

France

20 avril 2006.
 

Biographie

 

Née à Yezd, en Iran, Stella Baruk passe son enfance en Syrie puis au Liban, et s’installe à Paris à la fin des années cinquante. Spécialiste de la pédagogie des mathématiques, elle est propulsée sur la scène médiatique par le succès d’Échec et Maths (Seuil, 1973). Elle a publié une quinzaine d’ouvrages.
Également professeur de mathématiques, elle a fait de la relation entre langage mathématique et langage courant, son cheval de bataille. Elle publie chez Gallimard « Naître en français », un récit plein de tendresse sur ses souvenirs d’enfance en Iran, Syrie, Liban .


Bibliographie :

- Naître en français (Gallimard, février 2006)
- Si 7=0 : quelles mathématiques pour l’école ? (Odile Jacob, 2004)
- Comptes pour petits et grands : pour un apprentissage des opérations, des calculs, et des problèmes, fondé sur la langue et le sens (Magnard, 2003)
- Doubles jeux (Seuil, 2000)
- C’est-à-dire (Seuil, 1999)
- Comptes pour petits et grands : pour un apprentissage du nombre et de la numérotation, fondé sur la langue et le sens (Magnard, 1998)
- Dictionnaire des mathématiques élémentaires (Seuil, 1995)
- L’âge du capitaine, de l’erreur en mathématiques (Seuil, 1985)
- Fabrice ou l’école des mathématiques (Seuil, 1977)
- Échec et maths (Seuil, 1973)


Résumé de Naître en français :

“Si je n’étais pas née, mes parents seraient morts d’ennui... On ne pouvait naître sous de meilleurs auspices. Ceux à qui j’étais redevable de la vie m’étaient redevables de la leur... ” C’est à Yezd, “ perle du désert ” perdue dans les plateaux arides du cœur de l’Iran, que débute la première des trois enfances de Stella Baruk. Une naissance... en français entre deux jeunes parents chargés par l’Alliance Israélite d’instruire les enfants de la communauté juive en Iran, à Alep en Syrie, puis à Beyrouth. Chérie par son père, mais bridée par sa mère : “ Avec elle, tout était tellement comme ça et pas autrement que l’autrement était constante tentation ”, la petite fille modèle n’est pas si modèle et pratique la “ philosophie du pouf ” : “ C’est le corps mine de rien, mais la tête qui pense. Qui pense ce qu’elle veut, en établissant des plans pour le jour où pouvoir prolongerait vouloir. Comme prendre ses jambes à son cou. ”
Dans ce décor des Mille et Une Nuits, personnes et coutumes semblent tissées d’une autre matière que celle du petit monde de Stella. Une matière qui résiste. C’est un vibrant éloge de l’intelligence et de la résistance de l’enfant qui nourrit ce récit. Son esprit s’endurcit de tels apprentissages, des compulsions et des exigences de sa mère, de cette alchimie fascinante des origines, de ces saveurs et ces parfums d’Orient, et surtout de cette question restée sans réponse : la langue est-elle une forme de patrie ? “Pour être née, avoir grandi et éprouvé tout ce que je ressentais, savais et vivais en français, je voulais aussi la France. Ce serait alors tout à la fois une histoire qui continuerait, et une autre qui commencerait”.

Œuvre

 

Naitre en francais

Gallimard - 2006
 

Vidéos

 

 

Les cafés littéraires

Saint-Malo 2006

Langues étrangères

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2006


  •