logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2009 > Programme > Nos vingt ans...
Saint-Malo Archives : 2009 
 

Nos vingt ans...

1er juin 2009.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Étonnants Voyageurs, XXe édition. Vingt années animées par une même passion : que la littérature ose enfin s’affirmer « aventureuse, voyageuse, ouverte aux vents du monde, soucieuse de le dire ». Un monde, sous nos yeux, disparaissait un autre naissait : n’était-ce pas aux artistes, aux écrivains de nous le donner à voir ? Seule, la littérature française, occupée par son nombril, paraissait résolue à l’ignorer… Notre programme, affiché dès la 1ère édition : « Quand les écrivains redécouvrent le monde ». Et nous n’avons jamais dévié. Un mot, pour le dire, qui a fait depuis son chemin, jusqu’à devenir un manifeste : « littérature-monde ». Deux mots, « littérature » et «  monde », avec, entre les deux, un trait d’union, qui est l’espace même de l’œuvre, à inventer par chaque écrivain…

Vingt années pendant lesquelles le festival n’aura cessé de grandir, jusqu’à occuper toute la ville, développer sous la poussée de réalisateurs partageant notre vision un festival de cinéma. Vingt années pendant lesquelles nous nous serons projetés à Missoula (Montana, USA) Dublin, Sarajevo, Bamako, Port-au-Prince, Haïfa. Vingt ans aussi pendant lesquels, à travers ces rencontres, ces découvertes, nous aurons beaucoup appris.

Que de chemin parcouru depuis nos premiers pas ! Le prix Nobel à JMG Le Clézio, signataire « plutôt deux fois qu’une » du manifeste, la multiplication de colloques internationaux sur cette « littérature-monde en français », au Danemark, à Alger, en Floride (56 universitaires venus du monde entier !) : autant de signes de l’écho rencontré par ce qui n’était, en 1990, que l’utopie de quelques-uns…
Vingt ans pour nous en souvenir. Nicolas Bouvier, Jacques Lacarrière, Jacques Meunier, Hugo Pratt, Francisco Coloane, Ella Maillart, Anita Conti, Théodore Monod, James Crumley, Jean-Claude Izzo, Christian Rolland : beaucoup de ceux qui furent de l’aventure initiale nous ont quitté, mais ils continuent d’inspirer le festival. Et ils auraient été les premiers à souhaiter que ces vingt ans soient ceux de l’affirmation d’une vitalité toujours plus grande. Comme le paysage littéraire français, en vingt ans, a changé ! Le goût du monde revient.

Michel LE BRIS, président de l’association Étonnants Voyageurs