logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2009 > Jeunesse > Présentation du festival jeunesse 2008 : Étonnants novateurs
Saint-Malo Archives : 2009 
 

Présentation du festival jeunesse 2008 : Étonnants novateurs

9 juillet 2009.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Cette fois encore, le festival jeunesse présente le plus exaltant de l’année écoulée.
2009 sera un grand cru, mêlant étonnants novateurs et valeurs reconnues.

JPEG - 47.8 ko
Scarrels (Syros)
Marcus Malte

Place au tsunami « young adult » qui, dans le sillage d’Harry Potter et d’Eragon, poursuit son déferlement. Des noms ? Meg Rosoff, la coqueluche des ados. Joshua Mowll, qui truffe sa trilogie de cartes, plans, diagrammes, pour lui donner l’aspect de dossiers secrets sortis des coffres du temps. L’impayable Alan Snow, qui nous rejoue Dickens avec des rats. Hervé Jubert, qui reprend le flambeau du roman-feuilleton pour rêver le Paris d’Eugène Sue, de Feuillade et de Fantômas.
Et la pas si angélique Anne-Marie Desplat-Duc, et Kristen Britain qui reformate sur son logiciel féminin la geste des grosses épées. Ella Balaert, Lucie Land, Viviane Moore, Armand Cabasson, Fabrice Colin, Michel Laporte, Marcus Malte, notre fidèle Jean-Claude Mourlevat et son nouveau chef-d’œuvre. Et Sonia Ristic, Jérôme Noirez, Colin Thibert. Et l’incollable Nicole Ostrowski, et la savoureuse Anne Monnier, qui ramènent leur science, l’une de la science, l’autre de la gourmandise. Impossible de les citer tou(te)s, mais n’oublions surtout pas la plus grande, plébiscitée, adulée des enfants : Susie Morgenstern !

L’album, eldorado de l’édition jeunesse.

JPEG - 14.8 ko
Il n’y a pas d’autruche dans les contes de fées (Seuil jeunesse)
© Gilles Bachelet

C’est aujourd’hui le lieu où art graphique et audaces narratives se réinventent sans fin. Nous saluerons donc la fée Nadja, Pef aux mots tordus, Joëlle Jolivet, qui s’affirme comme une force motrice de la création graphique, Jean-François Martin, peintre avant tout, Olivier Besson, graveur naturaliste, William Wilson, dont les tentures font exploser les murs de Saint-Malo, Gilles Bachelet, dont l’éléphant se prend pour un chat, Guillaume Duprat, le fascinant cosmologue, Delphine Chedru, la Matisse des tout-petits, le prolifique Carl Norac, Noureddin Zarrinkelk, prince iranien de l’animation, le duo Alain Serres et Judith Gueyfier…

Romans graphiques, BD reportages, BD tout court.
Les classiques, Jacques Ferrandez, Bruno Le Floc’h, et les expérimentateurs, Emmanuel Guibert (Japonais), Frédéric Rébéna
(Marilyn la Dingue), Charles Masson (Droit du sol) croiseront le fer avec la jeune garde, Bastien Vivès (Le Goût du Chlore), Amruta Patil (Kari) et Florent Chavouet (Tokyo Sanpo). Avec, si tout va bien, un immense chef de bande, qui a envoyé des générations rêver sur les îles de l’Atlatique : Fred. Oui, le Fred de Philémon. On n’a pas fini de voyager, adossé aux murs de la ville corsaire, le regard perdu dans le bleu sans fond des horizons marins.

Jean-Luc FROMENTAL,
responsable du Festival Jeunesse