Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

AKRAM Barmak

Afghanistan

L’Enfant de Kaboul (Equation, 2009)

Réalisateur, plasticien et musicien, Barmak Akram est né en 1966 à Kaboul, Afghanistan. C’est comme réfugié politique qu’il arrive en France en 1981, où il se passionne pour les arts visuels et le cinéma. Il est diplômé de la FEMIS, de l’Ensb-a et de l’Ensad. Ce qui le caractérise déjà, c’est un talent certain dans de multiples domaines de la création.

Il compose et interprète de la musique, explorant les instruments de sa culture et la tradition de la poésie persane, avec un sens naturel et maîtrisé des mots et de leur rythme. Récemment, Il a écrit des textes de chansons pour M (Mathieu Chédid) et Susheela Raman, chanteuse anglaise d’origine indienne.

Il réalise de nombreux films documentaires, notamment autour de la culture afghane, et d’autres plus personnels, des "vidéotos" (abréviation de vidéo automatique, terme inventé par l’artiste pour définir ses films expérimentaux naissant du hasard et de références autobiographiques), qui nous entraînent dans un monde de beauté abstraite. Il réalise en 2009 son premier long métrage, Kaboul Kid (l’Enfant de Kaboul) (prod. Fidélité), en collaboration avec le scénariste Jean-Claude Carrière.


Synopsis de L’Enfant de Kaboul  :

Dans l’immense tohu-bohu de Kaboul, un chauffeur de taxi, Khaled, prend en charge une femme et un bébé. Quand la cliente voilée quitte la voiture, surprise : le bébé est là, abandonné sur le siège arrière. Le film raconte trois jours de leur histoire, de ce destin qui a mis entre les mains de Khaled une jeune vie inconnue, dont il veut d’abord se débarrasser et dont il se sentira de plus en plus responsable...

Kabouli kid

Kabouli kid

Barmak Akram (Equation, 2009, 95’) -

Kaboul : un nom qui dit, guerre, destructions, bombes à tous les coins de rue, scènes de désolation comme le 20 heures des J.T. aime à nous les montrer. Mais ce Kaboul là est different, c’est celui d’une ville qui vit tant bien que mal dans le quotidien. C’est le Kaboul de Khaled, qui gagne sa vie tant bien que mal, et au fond pas si mal que ça, en faisant le taxi. Un jour, Khaled découvre par hasard que sa dernière cliente, voilée bien entendu, a abandonné son enfant sur le siége arrière ! Trois jours de folie pour retrouver la mère, et un road movie, qui va nous entrainer intra-muros dans un circuit d’une étonnante altérité à travers le dédale des rues et la complexité de la culture afghane.

Kaboul Kid

Equation Distribution - 2009