logo
Le dico des auteurs


CHAVOUET Florent

France

20 mars 2015.
 

Biographie

 
JPEG - 50.6 ko
© T. Monchaux

Associer la virtuosité technique à un art de l’anecdote et du burlesque, c’est le défi que relève le jeune auteur et dessinateur Florent Chavouet. Dans un chaos soigneusement ordonné, ses œuvres inclassables, à mi-chemin entre le roman graphique, la bande dessinée, le carnet de voyage et le guide, présentent le Japon littéralement sous tous les angles. Il signe en 2014 Petites coupures à Shioguni, enquête au cœur d’une nuit japonaise récompensée par le Fauve polar SNCF 2015 d’Angoulême.

Pour faire ses gammes dans le dessin, Florent Chavouet suit d’abord une formation rigoureuse en design produit, puis des études en Arts plastiques et en Arts appliqués, l’occasion pour lui de rédiger un mémoire sur le célèbre auteur de Little Nemo, Winsor McCay. Son premier voyage au Japon date de 2004 : il parcoure alors près de 2300 kilomètres à vélo, dans le cadre de la Bourse « Paris Jeune Aventures ». Deux ans plus tard, il passe six mois à se balader dans les différents arrondissements de Tokyo, profitant de ce séjour pour dessiner quotidiennement la vie des Tokyoïtes et les moindres recoins de la ville. En résultent deux carnets en piteux état, pleins à craquer de croquis et d’anecdotes, que Florent Chavouet présente à la maison d’éditions Philippe Picquier, spécialisée dans les livres sur l’Extrême-Orient. Après un brin de réorganisation, l’ajout de cartes et de dessins des kobans (des commissariats de quartier à l’architecture originale), le premier livre de Florent Chavouet est publié en 2009 sous le titre Tokyo Sanpo. Chaotique et délirante, cette œuvre retrace ses errances au « pays du café glacé », dans un bric-à-brac de petits riens qui transmet à merveille l’ambiance de la ville. Après cette expérience citadine, Florent Chavouet décide de montrer dans un second ouvrage la campagne japonaise, aspect du pays moins connu mais qu’il affectionne particulièrement. Il scrute donc sur Google Earth la constellation d’îles de la Mer Intérieure Seto Naikai, à la recherche d’une « petite île, un caillou posé sur l’eau », avec de vrais pêcheurs alcooliques et des maisons biscornues, et il finit par porter son dévolu sur l’île de Manabe. Employant à nouveau des croquis aux crayons de couleur, il effectue dans Manabe Shima une chronique humoristique de son séjour de deux mois sur cette petite île, saisissant mille détails : catch de crabes, conversations de pêcheurs, combats de chats aux allures de yakuzas…

Après avoir participé à un ouvrage collectif avec d’autres dessinateurs sur leur expérience au Japon, Kokekkoko !, Florent Chavouet se lance dans la fiction grâce à un polar haletant intitulé Petites coupures à Shioguni (2014). À l’origine de cette histoire, son envie de dessiner les nuits japonaises, plus colorées mais aussi plus inquiétantes que les nuits occidentales, où « la seule lumière vient des distributeurs de canettes, qui sont un peu comme des oasis visuels dans un océan d’obscurité ». La narration ambitieuse à trois niveaux, entre le carnet d’un enquêteur, les interviews des personnages et l’intrigue, nous conduit dans une investigation où les mensonges et les faux-semblants sont monnaie courante. Au méli-mélo de l’enquête s’ajoute un tourbillon de techniques, l’auteur s’essayant successivement à l’encre, au feutre, au stylo, aux crayons de couleur et à l’aquarelle, tout en conservant une véritable harmonie graphique. Les cadrages et points de vue insolites font passer sans problème d’une vue en plongée à un panorama à 360°, tandis que le texte et l’image s’imbriquent et se complètent subtilement. Ce polar intense joue sur le fond et la forme pour proposer une expérience de lecture véritablement renouvelée.


En savoir plus

- Le site de Florent Chavouet
- Le blog de Florent Chavouet


Bibliographie

- Petites coupures à Shioguni (Editions Philippe Picquier, 2014)
- Kokekkoko ! (collectif, Issekinicho, 2014)
- Manabe Shima (Editions Philippe Picquier, 2010)
- Tokyo Sanpo (Éditions Philippe Picquier, 2009)

Actualité

 
Bande Dessinée

Petites coupures à Shioguni

Editions Philippe Picquier - 2014
JPEG - 77.2 ko

Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c’était pas pour goûter les plats.

Lauréat du Fauve Polar SNCF 2015

Œuvre

 
Bande Dessinée

Petites coupures à Shioguni

Editions Philippe Picquier - 2014
Kenji avait emprunté de l’argent à des gens qui n’étaient pas une banque pour ouvrir un restaurant qui n’avait pas de clients. Forcément quand les prêteurs sont revenus, c’était pas (...)
 

Manabé Shima

Editions Philippe Picquier - 2010
Le Japon est tellement une île qu’il est un archipel. Dans le catalogue japonais, on trouve des îles industrielles, des îles artificielles, des îles sacrées, des îles musées, des (...)
 

Tokyo Sanpo

Editions Philippe Picquier - 2009
Voici un guide de voyage dans Tokyo qui ne ressemble à aucun autre ! Partir à la découverte de Tokyo, le nez au ras du trottoir et l’œil à l’affût, arpenter le bitume à hauteur (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

BD noire


Avec Florent Chavouet, François Boucq et Philippe Berthet

 
Saint-Malo 2009

On l’appelle BD reportage

Avec Jacques Ferrandez, Bruno Le Floc’h, Florent Chavouet, Emmanuel Guibert. Animé par Jean-Luc Fromental

 
Saint-Malo 2009

Japon

Viviane Moore, Jérôme Noirez, Florent Chavouet. Animé par Anne Chevrel