logo
Le dico des auteurs


GALE Patrick

Grande Bretagne

5 mars 2009.
 

Biographie

 
JPEG - 36.7 ko
Patrick Gale
© Jerry Bauer

Patrick Gale est le cadet d’une famille de quatre enfants dont le père était directeur de la prison de Camp Hill sur l’Île de Wight – tradition familiale apparemment puisque le grand-père dirigeait, lui, la prison voisine de Parkhurst. Patrick Gale ne suivit pas les traces de ses ainés. Plutôt, après avoir déménagé encore enfant à Londres où son père prit la tête d’une autre prison – Wandsworth – puis à Winchester, Patrick Gale décida de suivre des études d’Anglais dont il sortit diplômé en 1983.
Si l’on en croit son site internet, Patrick Gale, à la suite de ses études, ne trouva jamais de « boulot d’adulte »… Pendant trois ans il dort à droite à gauche, un soir dans un squat de Notting Hill, le lendemain dans un château en ruine en France. L’important pour lui, à ce moment-là, c’est l’écriture, il a débuté déjà la rédaction de son premier roman, et survit grâce à de petits boulots : copiste, serveur-chanteur, secrétaire, nègre pour une encyclopédie musicale ou le plus souvent critique littéraire.
En juin 1986, il fait coup double, ses deux premiers romans (The Aerodynamics of Pork et Ease) sont publiés le même jour et remportent un vrai succès. Il s’installe en 1987 en Cornouailles, une région dont il tombe éperdument amoureux et où il situe l’action de tous ses livres depuis. Ecrivain reconnu et respecté, il est par ailleurs l’auteur d’une biographie d’Armistead Maupin et se refuse surtout à être étiqueté « écrivain gay en guerre contre les archaïsmes sociaux », il aborde avec beaucoup plus de finesse et de largeur de vue les frictions entre impératif du désir et morale : « le désir me fascine car il est imprévisible, par-delà la morale. »
Installé dans le Far West britannique avec son compagnon, il consacre à présent l’essentiel de son temps à l’élevage de bœufs et la culture des brocolis et tente de se perfectionner dans l’art de la conduite d’un tracteur et de sa remorque !
Son dernier roman, Tableau d’une exposition, a obtenu en 2008 le Prix des libraires indépendants en Angleterre.

In English


Bibliographie :

- Tableau d’une exposition (Belfond, 2009)
- Une douce obscurité (Belfond, 2006, trad. Isabelle Maillet)
- Chronique d’un été (Belfond, 2002)


Présentation de Tableau d’une exposition :

De son écriture tout en nuances, Patrick Gale nous livre une chronique familiale douce-amère autour de la figure maternelle d’une artiste peintre bohème et excentrique, dans le décor splendide de la Cornouailles. Par une belle journée d’hiver, Rachel Kelly s’écroule dans son atelier. Cette peintre renommée laisse derrière elle une œuvre impressionnante et une famille déchirée. Un homme, d’abord, Antony, qui fut son compagnon, son soutien, son souffre-douleur aussi, quand ses crises dépressives étaient trop fortes ; deux fils qui ne se sont jamais sentis à la hauteur de cette mère trop douée, trop passionnée, trop vivante ; une fille, Morwenna, qui a choisi de fuir...Comment les liens qui les unissaient se sont-ils distendus ? Qui était vraiment cette artiste de génie, gravement malade, qui a toujours fait passer l’art avant tout ? Pourquoi la fragile Morwenna a-t-elle soudain rompu avec ses parents ? Qu’est-il arrivé à Petroc, le petit dernier, le fils préféré, disparu trop tôt ? Quels secrets les tableaux de Rachel Kelly ont-ils encore à livrer ?

 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2009

Quand l’art s’en mêle

Avec Adrien Goetz, Patrick Gale. Animé par Hubert Artus

 
Saint-Malo 2009

Déchirures

Avec Claudie Gallay, Patrick Gale et Marine Bramly

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2009


  •