logo
Le dico des auteurs


BRETON Stéphane

France

1er mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 53.2 ko
© D.R.

Ethnologue et réalisateur de films documentaires Stéphane Breton est né en 1959. Dans ses films, il s’attache au plus familier, aux détails, à la recherche d’un "lyrisme de l’ordinaire". Ses documentaires proposent un voyage intérieur, loin de l’exotisme facile et des images standardisées.

Spécialiste des sociétés de Nouvelle-Guinée, il est maître de conférence à l’École des Hautes Etudes en Sciences Sociales, où il enseigne l’anthropologie et le cinéma documentaire. Après avoir vécu plusieurs années chez les Wodani des hautes-terres de Nouvelle-Guinée, et réalisé en 2001 Eux et moi, il dévoile deux ans plus tard, son second film chez les Wodani, Le ciel dans un jardin racontant le dernier voyage, nostalgique et contemplatif, de quelqu’un qui ne reviendra pas. Auteur d’articles d’ethnologie dans des revues scientifiques, il a également publié quelques ouvrages dont La mascarade des sexes, ou Des hommes nommés brume en collaboration avec Jean-Louis Motte. Dans La montée du Ciel, sorti en 2010, le réalisateur nous emmène au creux d’une vallée du Népal, dans un village de brahmanes, auprès de deux vieux bergers mélancoliques et grognons...

Tourné durant l’hiver 2012, Quelques jours ensemble est un long voyage à travers la Russie profonde, embarqué à bord d’un train sur soixante mille kilomètres. On y fait la rencontre d’un ancien tankiste de l’Armée Rouge qui témoigne de sa vie et commente celle des autres. Les passagers les plus improbables se succèdent dans ce compartiment de troisième classe ; tour à tour, ils viennent bavarder, dormir, rêver, et se raconter. En 2014, Les forêts sombres raconte un hameau situé au bout d’un chemin envahi par la boue sibérienne, ultime refuge pour ses habitants, leur ivresse et leur histoire.

En 2015 avec Chère humaine, Stéphane Breton compose une œuvre singulière et propose une autre façon de regarder le monde. À travers les gouttes de pluie, les souvenirs, les regrets et les errances, sa voix nous emporte dans les méandres de sa pensée, au cœur d’une douce folie. Les images argentiques des photographes de l’agence Vu portent le récit d’une quête, la quête d’une femme qu’il n’a pas su retenir, à qui il s’adresse et qui ne cesse de lui échapper. Une création poétique déroutante qui dissout nos belles certitudes.


En savoir plus

Interview de Stéphane Breton sur Arte


Filmographie sélective :

- Chère humaine (Quark Production, 2015)
- Les forêts sombres (Les Films d’ici, 2014
- Quelques jours ensemble (Les Films d’Ici, 2013)
- La montée au ciel (Les Films d’Ici, 2010)
- Le ciel dans un jardin (Les Films d’Ici / Arte, 2003)
- Eux et moi, un ethnologue en Papouasie occidentale (Les Films d’Ici / Arte, 2001)


Bibliographie sélective :

- Télévision (Grasset, 2005)
- Des hommes nommés brume (Arthaud-Flammarion, 1991)
- Fleuves immobiles (Calmann-Lévy, 1991)
- La Mascarade des sexes (Calmann-Lévy, 1989)

Actualité

 
Documentaire

Chère humaine

Quark Produtction - 2015

"Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de voir, au coin d’une rue, un spectacle étrange, qui vous était destiné, que vous seul pouviez comprendre, une apparition.
Oui, une apparition.
Et aussi, est-ce que vous avez déjà vu une femme passant devant vous sans vous regarder, comme un bateau à voiles.
Oui, sans vous regarder.
Répondez-moi franchement. Qu’est-ce que vous avez cru, la dernière fois que vous avez croisé une femme qui vous regardait dans les yeux.
Oui, dans les yeux.
Vous avez cru qu’elle vous aimait, n’est-ce pas ?"


Revue de presse :

“Pour peu que vous aimiez l’aventure, ce moyen métrage vous embarquera.” François Ekchajzer, Télérama

“Stéphane Breton coud un patchwork de photos en noir et blanc et en fait le support onirique d’une quête amoureuse dans un superbe documentaire de création.”
Vincent Ostria, Les inrocks

Chère humaine est un film en noir et blanc fait avec des photos argentiques. Elles n’ont pas été prises pour l’illustrer, mais ont été trouvées après coup, le récit se faufilant au milieu d’elles comme une pirogue dévalant les rapides.” Film-documentaire.fr

Film programmé

 

Quelques jours ensemble

Le nouveau film de Stéphane Breton. Un long voyage dans le wagon de troisième classe surchauffé d’un train lancé à travers l’hiver russe à la vitesse d’un âne au galop. On ne sait pas où l’on va, ni pourquoi, ce n’est pas cela qui importe. Les personnages les plus inattendus montent et descendent, saucissonnent, bavardent, rêvassent, ronflent. Peu à peu les liens se tissent et les protagonistes nous livrent des fragments de leurs vies. Et l’on aimerait que le train n’arrive jamais à destination.

Œuvre

 
Documentaire

Chère humaine

Quark Produtction - 2015
"Est-ce qu’il vous est déjà arrivé de voir, au coin d’une rue, un spectacle étrange, qui vous était destiné, que vous seul pouviez comprendre, une apparition. Oui, une apparition. (...)
 

Le Ciel dans un jardin

Les Films d’Ici - 2003
Le Ciel dans un jardin Stéphane Breton (Les films d’ici / Arte / 2003 / 62’) Après Eux et moi, Stéphane Breton revient dans les hautes terres de Papouasie Occidentale, chez les (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2012

L’invention du sauvage

Avec Pascal Dibie, Patrick Chamoiseau, Stéphane Breton, Pascal Blanchard, Bob Connolly et Michel Le Bris.

 
Saint-Malo 2012

Ethnologue ou artiste ?

Avec Bob Connolly, Richard Olivier et Stéphane Breton

 
Saint-Malo 2012

L’œil du cinéaste

Avec Bob Connolly, Stéphane Breton et Olivier Richard

 
Saint-Malo 2011

Les Sauvages ça n’existe pas

Avec Pascal DIBIE, BRETON Stéphane, DAVIS Wade, CORILLION Jean-Michel, BERNARD Patrick, animé par Pascal Dibie

 
Saint-Malo 2011

Rencontre avec le réalisateur Stéphane Breton

Rencontre avec le réalisateur Stéphane Breton, animée par Pascal Dibie.