logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2008 > Spectacles > Concert : L’événement Titi Robin !
Saint-Malo Archives : 2008 
 

Concert : L’événement Titi Robin !

2 mai 2008.

Des années qu’on attendait ça à Saint-Malo ! Thierry « Titi » Robin nous avait accompagnés lors du festival Étonnants Voyageurs à Sarajevo, il nous avait également rendu visite dans la Cité Corsaire en 2001, profitant de l’occasion, lors d’une rencontre mémorable au Café Littéraire, pour donner un cours d’oud à la star des illustrateurs jeunesse, Joann Sfarr, passionné de musiques tziganes. Mais de véritable concert, aucun.

partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

Une co-réalisation du théâtre de Saint-Malo et du festival Etonnants Voyageurs

Il nous fallait y remédier. Et ce sera chose faite samedi soir, lors d’une soirée événement au théâtre de Saint-Servan avec le Titi Robin Quintet. Titi Robin, maître de l’improvisation, poly-instrumentiste virtuose, a fait du métissage le cœur énorme et généreux de sa musique. S’abreuvant à la source des cultures gitanes, balkaniques, méditerranéennes, poussant jusqu’au Moyen Orient… En perpétuel dialogue avec le monde.

Qu’on en juge par ses musiciens : José Montealegre, chanteur flamenco hors pair, repéré entre autres dans le Carmen monté à Broadway par Julia Migenes, Ze Luis Nascimento, hallucinant percussionniste brésilien qui a accompagné Cesaria Evora, Souad Massi ou Michel Legrand, Pascal « Kalou » Stalin, son bassiste depuis 14 ans, féru d’afro-beat qui s’inspire du groove gnawa, et Francis Varis, l’un des maîtres de l’accordéon jazz qui a enregistré avec l’immense Lee Konitz et donné ses lettres de noblesse à l’instrument quand il était encore mal vu des jazzmen.

JPEG - 53 ko
Titi Robin Quintet
© Louis Vincent

Inlassable voyageur, Titi Robin rejette l’étiquette « musique du monde » qui lui semble participer d’un ethnocentrisme dérangeant. Comme si les musiques occidentales avaient une quelconque supériorité sur les autres. Ce même sous-entendu dérangeant qui caractérise les littératures dites francophones face à la littérature française… Titi Robin, comme les signataires du Manifeste pour une littérature monde, aimerait en finir avec ces labels nauséabonds.

Un concert unique, une expérience musicale époustouflante, qu’aucun amoureux de la musique, aucun curieux mélomane – ou mélomane curieux – ne saurait rater ! Titi Robin ce n’est pas de la musique du monde, c’est la musique née du monde entier, adressée au monde entier !

Festivaliers : 15 euros, non-festivaliers : 20 euros, enfants moins de 12 ans : 5 euros

thierrytitirobin.com

Informations et réservations sur le site du Théâtre de Saint-Malo


JPEG - 54.1 ko
Plan d’accès au Théâtre de Saint-Malo