logo
Le dico des auteurs


CALMETTES Joël

France

8 mai 2014.
 

Biographie

 
JPEG - 30.8 ko

Auteur et réalisateur de films documentaires, il collabore principalement pour France Télévisions et Arte. Après des années à capturer dans son objectif le monde qui l’entoure, il co-fonde Chiloé Productions avec Erik Orsenna, pour développer les projets qui lui tiennent à cœur.
Sa fascination pour Albert Camus l’a poussé, depuis 1999, à lui dédier plusieurs documentaires, dont, le dernier en date, Camus Sartre, qui explore notamment de la relation tumultueuse du grand homme de lettres et du philosophe existentialiste.
Il s’intéresse en 2014 à un ancien collaborateur de Camus, le journaliste et écrivain Gilles Lapouge, auquel il consacre un documentaire, mettant en lumière son attachement au Brésil, pays dont il est tombé amoureux dès sa découverte il y a plus de 60 ans.


Filmographie :

- Gilles Lapouge (60’, Chiloé Productions, 2014)
- Camus Sartre, une amitié déchirée (52’30, France 5, 2014)
- Vivre avec Camus (90’, Arte, 2013)
- Gérard Garouste, retour aux sources (53’ , 2013)
- Mitterrand contre de Gaulle (90’, France 3, 2012)
- Erik Orsenna, éloge de la curiosité (52’, France 5, 2011)
- Jean Daniel, la liberté de rompre (52’, France 5, 2010)
- Gérard Garouste, les métamorphoses d’une oeuvre (52’, 2010)
- Berlin 1885, la ruée sur l’Afrique (Arte, RTBF, TSR, TV5, 2010)
- Albert Camus, le journalisme engagé (52’, France 5, TSR, 2009)
- Nelson Mandela au nom de la liberté (90’, France 2, France 5, RTBF, TSR, 2008)
- Robert Badinter, la justice et la vie (52’, France 5, 2007)
- Livrez-nous Grynszpan (90’, France 2, Arte, 2007)
- Gérard Garouste, le passeur (52’, France 5, 2005)
- Sur les routes du coton (90’, d’Erik Orsenna, Arte, TV5, 2005)
- Mario Botta, lumière et gravité (26’, Arte, 2004)
- Le Bonheur d’Alexandre Jollien (58’, France 3, TSR, 2004)
- Le Soldat inconnu vivant (52’, Arte, France 2, 2003)
- Tanger, comme une île entre deux continents (26’, Arte, 2003)
- Port Saïd, un rêve d’éternité (26’, Arte, 2003)
- Mitterrand et l’Affaire de l’Observatoire (52’, France 2, France 5, 2002)
- Ahmadou Kourouma (26’, Arte, 2001)
- Un abolitionniste : Robert Badinter (55’, Arte, 2001)
- Histoires secrètes du Biafra, Foccart s’en va-t-en guerre (54’, France 3, 2001)
- Enquête sur la France (57’, La Cinquième, 2000)
- Garry Kasparov, le joueur d’échecs (57’, Arte, France 3, RTBF, 2000)
- Nicolas Bouvier, le vent des mots (45’, France 3, TSR, 1999)
- Albert Camus, une tragédie du bonheur (52’, France 3, 1999)
- Une bien belle idée (63’, Arte, Les Cinquante ans de la Déclaration des droits de l’homme avec la participation de Stéphane Hessel, 1998)
- Lionel Jospin, coulisse d’une victoire (54’, France 3, 1997)
- Azalaï, la caravane de l’or blanc (56’, France 3, National Geographic, La Cinquième, 1996)
- Le fleuve Niger (52’, France 2, 1995)
- Nous étions ici la France (44’, Arte, 1995)
- La Maison des sans-abri (57’, France 2, 1994)
- La démocratie n’a pas d’ancêtres (58’ , France 3, 1993)


Présentation de Albert Camus, journaliste :

Écrivain, penseur, Albert Camus ne s’est jamais dérobé aux responsabilités de son époque. Pendant 30 ans, c’est dans la presse, comme journaliste, qu’il défend, avec fougue et sincérité, des engagements politiques intimement liés à ses préoccupations humanistes. Construit autour de quelques articles visionnaires, le film s’efforce de montrer comment la parole d’Albert Camus donne, aujourd’hui encore, un sens aux mots « journalisme » et « engagement ».

Œuvre

 

Albert Camus, journaliste

Chiloe Productions - 2012