logo
Le dico des auteurs


COUSIN Christophe

France

12 février 2008.
 

Biographie

 
JPEG - 41 ko
Christophe Cousin
Photo Arnaud Février © Editions Flammarion

Écrivain voyageur, Christophe Cousin a décidé de consacrer sa vie à l’aventure, à l’écriture et aux voyages. À la recherche de sa propre géographie, le mystère des contrées lointaines est son terrain de jeu, les modes de transport lents son moyen, la diversité et la richesse de la nature humaine la source de son témoignage.

80 jours pour faire le tour du monde en vélo, c’est un peu court. Entre 2002 et 2004, il aura fallu 40 millions de coups de pédales et 833 jours à Christophe Cousin pour parcourir les 30.000 km qui séparaient le départ de l’arrivée. Au final il réalise un tour du monde en vélo, un tour "du bonheur des autres". Passant par la case prison en Syrie, traversée de l’Himalaya indien et du Sinaï, rencontres avec les moines du monastère de Phuktal...
Désireux de faire partager son expérience, Christophe Cousin bombarde de photos les contrées et les habitants qu’il découvre, et publie en 2005 son carnet de route Le bonheur au bout du guidon (Arthaud, 2005). Alliant l’utile à l’exploit, durant son voyage, Christophe Cousin a beaucoup échangé avec les enfants des écoles françaises, et récolté des fonds pour une mission de l’Unesco qui a pour but d’aider les enfants des rues à la réinsertion par les vertus du sport.

Puis il repart, parcourt le monde en quête du paradis perdu, de communautés en Utopies, à la rencontre de ceux qui désirent semer les promesses d’un monde meilleur. Ces séries de voyages, qui l’ont mené de Freeport (Maine) à San Francisco (Californie), de Auroville (Inde) à Christinia (Pays-Bas), ont été la source de son dernier récit : Sur la routes des utopies (Arthaud, 2007).

Christophe Cousin vit entre Paris, son Gâtinais natal et le bout du monde. Il coprésente l’émission Les nouveaux explorateurs, diffusée sur Canal +, dans le cadre de la série de documentaires “Nomades Land”. Il part régulièrement, de la Sibérie au Ladakh, du Sahara aux Monts Célestes, en quête des derniers nomades - et signe des séries de reportages dans la presse spécialisée.

Il prépare actuellement d’autres projets de récit, chaque fois nourris de cette même envie de faire, de partager, d’écrire et de rêver.

In English


Bibliographie

- Sur la route des utopies (Arthaud, 2007)

- Le bonheur au bout du guidon (Arthaud, 2005)


Argumentaire de Sur la route des utopies

De Madagascar à la Californie, en passant par le Danemark et la Lituanie, des communautés inventent un « monde meilleur » dont les règles de vie diffèrent de nos sociétés. Pour le meilleur et pour le pire, d’ailleurs. Christophe Cousin a traîné ses guêtres dans ces mondes parallèles. Certains méritent tout notre respect, comme le squat libertaire Christiana à Copenhague qui hérisse les conservateurs danois ou le quartier bohème d’Uzupis à Vilnius. D’autres laissent perplexes, comme la Mecque alternative d’Auroville en Inde, ou donnent carrément des frissons dans le dos, comme Celebration, la « ville de Mickey » en Floride qui recrée le monde « idéal » de Walt Disney.
L’exploration de ces utopies pousse à la réflexion sur les valeurs de notre bonne vieille société occidentale. Bien souvent, l’écologie, la non-violence, l’égalité entre les individus, la frugalité règnent en maîtres dans ces territoires d’exception. Parfois, la promesse d’un monde meilleur mène à l’impasse. Mais les chemins de traverse sont parfois remplis de promesses pour qui sait inventer. Comme ces « clochards célestes », vantés par Kerouac, auquel Christophe Cousin rend hommage, au bout de sa propre route.

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2008


  •