Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BATUR Enis

Turquie

D’Autres Chemins (Actes Sud , 2008)

Enis Batur
D-R

Une des figures centrales de la littérature turque de ces 25 dernières années.
Poète, essayiste, romancier et éditeur, Enis Batur est né en 1952 à Eskisehir (Turquie). Il a reçu une éducation française au lycée Saint-Joseph d’Istanbul, avant de faire des études de lettres en Turquie (Ankara, Istanbul) et en France (Paris, 1970-1973) où il a effectué d’autres longs séjours.

Après deux mois de résidence d’écriture à la Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs de Saint-Nazaire en 1995, il publie en 2001 Dense, une longue réflexion sur la qualité d’étranger, sur ces liens qui nous assemblent, sur une œuvre en perpétuel ressac, sur le brouillard, celui de Saint-Nazaire et celui d’Istanbul. Ses ouvrages ont été également traduits en italien, persan, arabe, allemand et en anglais.

À Propos de Batur, Alberto Manguel dit : « Je considère Enis Batur comme mon double. Il ressent, voit, exprime les choses comme je le ferais. Je sais par avance ce qu’il va dire et penser. C’est étrange, non ? »

En 2008, Enis Batur publie D’autres chemins, troisième volet d’un cycle amorcé avec Amer savoir en 2002, puis La Pomme en 2005.

In English


Bibliographie

  • D’autres Chemins (Actes Sud , 2008)
  • La Pomme (Actes Sud, 2005)
  • Amer Savoir (Actes Sud, 2002)
  • Dense - Journal de Saint-Nazaire (MEET, 2001)
  • Le Sarcophage des pleureuses (Fata Morgana, 2000)

Présentation de D’autres chemins :

Ce livre est le troisième volet d’un voyage d’écriture qui a débuté avec Amer Savoir et La Pomme publiés précédemment aux Editions Actes Sud.
Voyage esthétique et autofictionnel, cet ouvrage illustré d’images récentes ou plus anciennes - photos d’hier et d’aujourd’hui de lieux intimes ou intemporels, de visages inconnus, célèbres ou familiers - revisite les thèmes chers à l’auteur : La quête de soi à travers l’éducation, la culture et l’art en général ; la filiation familiale et littéraire et pour finir, la maison au sens propre comme au sens figuré.
Enis Batur convoque à travers ce texte ses influences et ses maîtres. De Baudelaire au poète persan du 12e siècle : Feriüddin-i Attar, de Rousseau à Heidegger, de Petrarque à Montaigne il voyage sur les chemins de la maturité et tente de recomposer le fil du temps avec une liberté et une justesse de ton proche du journal ou de la confession. En écho aux deux précédents volumes, d’Autres Chemins offre au lecteur un ultime éclairage sur le portrait d’un intellectuel européen, voyageur et curieux des mondes qui ont façonné son âme.


Argumentaire de La Pomme

Enis Batur étudie ici, en romancier, le grand étonnement causé par l’apparition en Occident de L’Origine du monde, cet incroyable tableau de Courbet.
Il nous conduit auprès de Khalil Chérif Pacha, le commanditaire du tableau, personnage étrange et méconnu, à l’époque ambassadeur de l’Empire ottoman à Paris. Puis, à partir de la liberté de cet Oriental capable d’initier une telle oeuvre, et de la complicité qu’il partageait avec Courbet, Enis Batur compose des interprétations ou des suites imaginaires venant éclairer ou réinventer l’histoire de cette toile. En passant par une hypothétique rencontre entre Dostoïevski et Khalil Chérif Pacha, et par l’évocation de Jacques Lacan - qui avait voilé l’oeuvre sous une autre -, Enis Batur revisite les représentations de la Genèse et du Paradis dans l’histoire de l’art et, pour finir, élabore une "théorie de la Pomme" ludique et passionnante...


Argumentaire de Amer Savoir

Livre de voyage à travers la France, du côté de Lisbonne ou sur les rives du Bosphore, ce récit est aussi celui de l’immobilité, celui de l’écrivain qui sans cesse s’interroge sur la posture même de l’artiste, qui toujours dérive au gré de ses obsessions, pour développer - peut-être - une certaine philosophie de l’écriture du voyage, une autre dimension géographique et littéraire dans laquelle le lecteur se perd, entre réalité et fiction.

Le facteur d’Usküdar

Actes Sud - 2011

Le facteur d’Usküdar, éditions Bleu Autour nov 2011 Cet ouvrage se compose de trente-six romans. Comme tirés d’un carnet de bord, ils sont dus à un veilleur nomade qui s’y confronte à ses obsessions : la prédestination, la création, le songe, l’archéologie du savoir, le livre dans tous ses états, la folie... On croise le facteur d’un quartier d’Istanbul, l’ombre de Le Corbusier à Ronchamp, Thomas Bernhard à Graz, Le Petit Prince au Paraguay. On entre dans la géographie sans frontières d’Enis Batur pour un voyage semé d’intrigues, d’abîmes et d’éclats de rire. Encyclopédie privée, Actes Sud oct 2011 Ce livre est un abécédaire (baptisé ici Encyclopédie privée) d’où va émerger un portrait de l’homme de lettres en toute subjectivité ainsi qu’un Istanbul qui lui appartient et repose beaucoup sur l’érudition du flâneur. Pourquoi former le projet d’une encyclopédie dont un individu, un tempérament serait l’objet ? Probablement pour explorer les sinuosités, les aspirations et les lubies qui constituent l’écrivain, et cela présenté selon un ordre alphabétique où, dans cette édition française, se sont glissées des lettres turques. Ce portrait s’affirme comme un “cabinet de curiosités” moderne où, non content d’évoquer ses goûts particuliers de grand lecteur (livres et bibliothèques), Enis Batur traite largement des villes (son Istanbul en particulier qui repose beaucoup sur l’érudition du flâneur), des figures marginales et singulières pour lesquelles il se passionne, mais aussi d’objets, de lieux, de sonorités (le cri du coq en turc), d’aspects du corps (ongles, pieds, tics), de proches (sa femme Fatma Tûlin, son père l’officier), de souvenirs d’école… Une mosaïque d’impressions, de sentiments et de confrontations aux textes qui nourrissent l’imaginaire de l’auteur et invitent le lecteur à un visite privée. L’Encyclopédie privée, recueil de cinquante-cinq rubriques, est un abécédaire fantaisiste mais aussi le dictionnaire amoureux d’un intellectuel protéiforme, poète et érudit à la fois. Ce livre paraît à l’automne 2011 en Turquie. Déjà connu pour son roman Amer Savoir (Actes Sud, 2008) et ses récits, Enis Batur, l’inclassable prosateur, poursuit son acclimatation au paysage littéraire français : ancré dans la littérature turque la plus novatrice, ce familier des auteurs du xxe (Céline, Queneau, Quignard mais aussi Walter Benjamin ou les poètes anglo-saxons), compose de livre en livre une véritable passerelle entre les deux cultures, entre un Orient souvent fantasmé et un Occident avide de connaissance de l’Autre.


D’autres chemins

Actes Sud - 2008