Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

Dernier jour : les grands débats

image
© G. Le Ny

L’art du pamphlet, la guerre des mots

Tout le contraire des injures échangées aujourd’hui sur les plateaux de télévision. Car le pamphlet exige une pensée affûtée, et pour la servir, par-dessus tout, du style – tout le contraire des débondages actuels. Face aux maîtres du genre, autrefois, nous vient le sentiment que nous jouons aujourd’hui trop souvent « petit bras ». Le pamphlet, une hygiène de la pensée ? L’art du pamphlet toujours vivant.
Avec Patrick Rambaud, Gérald Bronner, André Versaille et Pierre Jourde.
Lundi 10h, Maupertuis

Hugo-Chateaubriand, ce que l’on doit aux romantiques

Les Péremptoires, les Infaillibles, avaient cru s’en débarrasser en les accablant des clichés qui leur étaient en réalité à peu près étrangers. L’effondrement des idéologies invite à redécouvrir ce que furent les grands rêves romantiques. On a pu dire de la révolution de 1848 qu’elle fut celle du romantisme et ce n’est pas faux. « Le peuple, cette âme immense » écrivait Hugo. Il est temps de lire Hugo. De lire Chateaubriand.
Avec Mona Ozouf, Michel Le Bris, Hubert Haddad.
Lundi 11h15, Maupertuis

Romanciers de la mémoire

Opposer mémoire et création est pure stupidité. L’une est la condition de l’autre. Nous vivons et avançons dans le bruissement des livres qui nous ont précédés, de la mémoire gardée de monuments et de musées, des milles souvenirs que nous composons et recomposons sans cesse, blessures, moments de grâce avec le sentiment diffus que le monde cesserait d’exister si venait s’effacer le temps de la mémoire.
Avec Eka Kurniawan, Jean-Marie Blas de Roblès, Yahia Belaskri, Marc Biancarelli, Michel Le Bris.
Lundi 14 h, Maupertuis

Écrire la guerre

Guerres justes (s’il en existe), guerres injustes : vient un moment où la guerre que l’on croit faire vous fait, prend possession de vous, vous précipite dans gouffres que vous ne soupçonniez pas, en vous. Commence alors la littérature, pour tenter d’approcher ce mystère, qui est peut-être le mystère même du monde…
Avec : Carsten Jensen, Sinan Antoon, Antoine Agoudjian, Pierre-Yves Vanderweerd.
Lundi 15h15, Maupertuis

ET AUSSI...

La langue appartient à tous
Lun. 11h15, Auditorium

En finir avec le déni ?
Lun. 14h, Rotonde Surcouf


Les débats passés

Le tragique du monde

L’idéologue, vendeur de paradis, rêve d’un monde lisse, sans contradiction – qui à tout coup débouche sur un cauchemar. L’écrivain, lui, le sait divisé, contradictoire, tragique. Et les grandes leçons du théâtre antique, de la puissance des mythes pour dire les temps présents ne sont jamais loin…
Avec David Vann, Eka Kurniawan, Kossi Efoui, Kettly Mars.
Samedi 14h, Maupertuis

Roman et histoire

Pour penser comme pour voir, trop de proximité nuit. On ne pose dans le fond au passé que les questions du présent, pour donner à celui-ci sens et profondeur. D’où la multiplication probablement de romans historiques : autant de manières de tenter de déchiffrer l’inconnu de ce qui vient. Et une question posée à l’historien, de ce qui nécessairement lui échappe…
Avec Alexis Jenni, Marc Biancarelli, Raphaël Jerusalmy, Giles Milton.
Samedi 15h30, Maupertuis

Fin du communisme

On ne fait l’histoire que de ce dont on estime l’aventure arrivée à son terme. Après Les bourreaux (2015) et Les victimes (2015), Thierry Wolton publie Les complices (Grasset). Dernier volet d’un travail monumental qu’il aura tenu pendant dix ans.
Avec Thierry Wolton.
Samedi 17h, Maupertuis

Une patrie littéraire

Ce que nous dit à sa manière – quelle manière ! – Mona Ozouf de livre en livre, et particulièrement dans le gros volume d’œuvres et d’articles rassemblés sous le titre Une patrie littéraire (Fayard) : comment la littérature a contribué à façonner de manière originale l’imaginaire de la société française, en sachant composer avec la rigueur jacobine pour rendre habitable l’espace public. « Ses réflexions procurent des clés pour la France des siècles récents, et peut-être du nôtre », résume l’éditeur. On ne peut mieux dire.
Avec Mona Ozouf, Michel Le Bris.
Samedi 18h, Maupertuis

Comment porter un texte ?

Dans le cadre de la matinée Robert Ganzo
Au commencement il y a le souffle, le grain de la voix, ses intonations, le rythme. Et si la littérature, le poème, était une manière de réintroduire l’oralité dans la langue écrite, pour lui donner vie. La parole, qui bouscule la langue, la réinvente, sans laquelle cette dernière deviendrait langue morte…

Dans le cadre de la matinée dédiée au Prix Robert Ganzo.
Avec Yvon Le Men, Erik Orsenna, Kossi Efoui, Nathalie Papin, Bruno Doucey, Wilfried N’Sondé.
Dimanche 10h, Maupertuis
Et la Remise du prix Ganzo à Patrick Laupin
Avec Alain Borer, Patrick Laupin, Yvon Le Men, Margarita Perez-Ganzo.
Dimanche 11h30, Maupertuis

Le sociologue et le romancier

« Considérer les faits sociaux comme des choses », « Expliquer le social par le social » : les paradigmes de la sociologie, de Durkheim à Bourdieu. On voit ce que ça a donné : des sociologues devenus idéologues, envahissant le débat public. Mais sommes-nous des choses, de part en part déterminés ? Ou sommes-nous mus, aussi, par des buts ? Les sciences humaines, sous le prétexte de science, ont chassé les écrivains de l’espace humain qui était le leur – réduisant leur domaine aux jeux sur la langue. Le temps venu pour les écrivains de retrouver leur place, ou, à tout le moins, d’engager le dialogue avec les sociologues ? L’idée même de l’être humain s’y trouve en jeu.
Avec Jean Rouaud, Gérald Bronner, Jean Viard, Hubert Haddad.
Dimanche 14h, Maupertuis

Leur cauchemar encore nos rêves ?

« Comment se peut-il que notre cauchemar soit encore vos rêves ? » avait lancé Vidosav Stevanovic, à la foule rassemblée du festival en 2003 : « parce que si vous voulez savoir ce qu’est réellement le communisme, nous sommes tous là, venus de l’Est. Nous pouvons tout vous expliquer, le règne du mensonge et de la peur. Mais nous avons compris que vous ne voulez pas, pour pouvoir continuer à tourner votre moulin à prières. ». La question est plus que jamais posée. À débattre… Cette fois avec ceux qui l’ont vécu, ou approché.
Avec Thierry Wolton, Jan Rubes, Bogdan Teodorescu, Velibor Čolić et Enki Bilal.
Dimanche 15h30, Maupertuis

La découverte de l’autre

Nous sommes des êtres fondamentalement dévorés de curiosité, fascinés par l’inconnu. Pour le meilleur et pour le pire. Entre conquêtes et découvertes, miroirs où nous ne faisons que nous lire, difficiles sont les chemins vers l’autre. De part et d’autre…

Avec Olivier Grenouilleau, Sanjay Subrahmanyam, Robert Whitaker, Éric Hoesli
Dimanche 17h15, Maupertuis

Guerre des mémoires, temps de l’histoire

Les mémoires se font la guerre, nous le voyons chaque jour, empreintes de douleurs, de frustrations, de nostalgies, magnifiant un passé parfois imaginaire, mais nécessaires aussi pour maintenir ce que le temps efface. Pour que s’ouvre un futur doit venir le temps de l’histoire – et d’une histoire partagée, là où il y eut jadis conflit.
Avec Rachid Benzine, Pascal Blanchard, Pascal Ory, André Versaille.
Dim. 14h, Grande Passerelle 1

Et aussi…

Aux frontières du réel
Avec Sabrina Calvo, Céline Lapertot , Audrée Wilhelmy, S. E. Grove
Sam. 10h, Maupertuis

Y a-t-il des valeurs universelles ?
Sam. 14h, Auditorium

Nécessité de l’utopie
Sam. 14h, Théâtre Chateaubriand

L’attente
Sam. 16h15, Vauban 1

Culture et développement
Sam. 11h30, Vauban 1

Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)