Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

Jack London, l’enfant rebelle du rêve Californien

De Michel VIOTTE, écrit par Michel LEBRIS (Gédéon Programmes / France 3/1995/46’)

image

« Croc-Blanc », « L’Appel de la forêt », « Martin Eden », « Le Peuple de l’abîme » ont bercé l’adolescence de gamins en mal d’aventures et de sensations fortes. Leur auteur, Jack London, né à San Francisco en 1876, vécut lui-même une vie aussi mouvementée que celle qu’il dépeint dans ses oeuvres. Fils naturel d’un astrologue ambulant, il grandit dans un ranch, puis à Oakland, où sa mère et son père adoptif, John London, tenaient une droguerie. Très jeune, il exerça mille petits métiers, avant de s’engager dans la marine à 15 ans, mais sans jamais perdre le goût des livres. Un passage à l’université et le voilà parti, en 1896, pour le Klondyke avec des chercheurs d’or. C’est à son retour qu’il commence à publier des nouvelles dans diverses revues, avant que l’admirable « Appel de la forêt » ne lui apporte la célébrité.
(dans la collection "Un siècle d’écrivains")

Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)