Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

LUCAZEAU Romain

France

Latium tomes I & II (Denoël, 2016)

© Gilles Dacquin

Romain Lucazeau, né le 21 juin 1981 à Aix-en-Provence, est un écrivain français de science-fiction. Ancien élève de l’Ecole normale supérieure de la rue d’Ulm (A/L 2002), agrégé de philosophie et titulaire d’un MBA du Collège des ingénieurs, il enseigne à l’université Paris-IV Sorbonne et à Sciences-Po Paris avant de devenir consultant auprès d’institutions publiques françaises et internationales.

À partir de 2007, il publie une série de nouvelles de science-fiction et de fantasy dans diverses anthologies, fanzines et revues en France et au Canada. En 2008, 2009 et 2010 il est successivement lauréat des prix Visions du futur, du Festival de Bagneux, Imaginales d’Epinal (catégorie nouvelle). Il est l’auteur d’une série d’articles « Science-fiction et Philosophie » dans la revue québécoise Brins d’éternité. Il publie en octobre 2016 Latium, son premier roman, un space-opera uchronique.


Bibliographie

  • Latium tomes I & II (Denoël, 2016)
Latium tome I & II

Latium tome I & II

Denoël - 2016

Dans un futur lointain, l’espèce humaine a succombé à l’Hécatombe. Reste, après l’extinction, un peuple d’automates intelligents, métamorphosés en immenses nefs stellaires. Orphelins de leurs créateurs et dieux, esseulés et névrosés, ces princes et princesses de l’espace attendent, repliés dans l’Urbs, une inéluctable invasion extraterrestre, à laquelle leur programmation les empêche de s’opposer.
Plautine est l’une d’eux. Dernière à adhérer à l’espoir mystique du retour de l’Homme, elle dérive depuis des siècles aux confins du Latium, lorsqu’un mystérieux signal l’amène à reprendre sa quête. Elle ignore alors à quel point son destin est lié à la guerre que s’apprête à mener son ancien allié, le proconsul Othon.
Pétri de la philosophie de Leibniz et du théâtre de Corneille, Latium est un space opera aux batailles spatiales flamboyantes et aux intrigues tortueuses. Un spectacle de science-fiction vertigineux, dans la veine d’un Dan Simmons ou d’un Iain M. Banks.