logo
Le dico des auteurs


BERG Alex

Allemagne

31 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 78 ko
D. R

Grande star du « krimi » , polar en allemand, Alex Berg a jugé utile de signer sous un pseudo au genre ambigu, afin de brouiller les pistes dans un genre, le thriller politique, entièrement occupé par les hommes en Allemagne. Elle signe de vrais « page-turners », aux intrigues remarquablement bien ficelées et aux personnages crédibles et très forts. Et pour les polars psychologiques, un genre qu’elle affectionne également, Stefanie Baumm de son véritable nom devient Karen Winter.

Née en 1963 à Pforzheim, elle étudie le droit, est d’abord journaliste avant de devenir écrivain. Dès son premier thriller, Zone de non-droit, elle crée le personnage d’une jeune et brillante avocate, Valerie Weymann, que ses contacts professionnels et personnels avec le Moyen-Orient vont précipiter dans le monde des services secrets allemands, de la CIA et du terrorisme international. Le roman, publié en 2010 en Allemagne puis en France, est un vrai roman d’anticipation qui aurait pu être écrit aujourd’hui tant il est contemporain. Ainsi, ce prologue : « Dans les Etats occidentaux industrialisés, les hommes politiques tentent de protéger la liberté en l’abrogeant. Ce qui a jadis commencé avec les massacres de la Révolution française est remis en question aujourd’hui, deux cent trente ans plus tard, avec les lois antiterroristes. Ainsi, les personnes fichées sur la liste antiterroriste européenne n’ont plus le droit de se rendre à l’étranger et leurs comptes en banque peuvent être gelés. Elles n’apprennent jamais ce qui leur est reproché. On considère qu’elles soutiennent une organisation terroriste sans qu’elles aient pu se défendre de cette accusation ou que leur culpabilité ait été reconnue par un tribunal. Ça peut arriver à chacun d’entre nous. Tous les jours. Partout. Il suffit d’un malheureux hasard. D’une confusion. Et notre vie n’est plus jamais ce qu’elle a été. »

Après deux autres romans, La Marionnette et Ta fille morte aux éditions Jacqueline Chambon, paraît cette année en France un nouvel opus, qui, entre roman policier et secrets de famille, décrit la complexité de ces destins d’exilés, celui très actuel d’une petite Syrienne, où les familles sont brisées et le passé souvent enfoui sous les décombres de l’Histoire. Un polar avec pour toile de fond le jihad et la radicalisation des jeunes. Elle confie : « J’essaie de raconter que le radicalisme fonctionne de la même façon partout. Il suffit de rencontrer quelqu’un avec assez de charisme, c’est le même mécanisme que le fascisme. »


Bibliographie

- La fille de la peur (Actes Sud, 2017)
- La Marionnette (Actes Sud, 2016)
- Ta fille morte (Actes Sud, 2016)

Œuvre

 
Romans

La Fille de la peur

Actes Sud - 2017
Entre roman policier et secrets de famille, le roman d’Alex Berg décrit la complexité de ces destins d’exilés (ici, celui très actuel d’une petite Syrienne) où les familles sont (...)
 

Romans

La marionnette

Actes Sud - 2014
Alex Berg revient avec un nouveau roman policier où se retrouvent, entre amour et haine, les héros de Zone de non-droit : l’avocate Valerie Weyman et Mayer, l’agent des services (...)
 

 
Ses festivals

ailleurs sur le site