logo
Le dico des auteurs


COURTOIS Olivier

France

31 mars 2017.
 

Biographie

 
JPEG - 37.2 ko
© Cécile Gabriel

Balancé sur terre sans l’avoir demandé, comme 100 % des humains, Olivier a d’abord poussé un cri d’effroi à sa naissance, comme 100 % des bébés. Cessant soudain de crier, il a décidé de jouer le jeu que lui avaient imposé ses insouciants parents.

Quarante-sept ans plus tard, Olivier Courtois continue à jouer avec la vie ; il a gagné quelques parties et a perdu toutes les autres.

Après de lointaines études juridiques sans foi ni loi, il s’éloigne du droit chemin pour en emprunter de plus tortueux au bout du monde. C’est le début des années routardes, de la Bolivie à l’Inde, de la Chine à l’Équateur, du Népal au Pérou, de Mont-Saxonnex (Haute-Savoie) à la Chine.

À son retour en France, il devient journaliste reporter d’images pour rencontrer des humains plutôt que des problèmes juridiques. Il travaille en France puis en Inde, comme indépendant. Il fait des reportages pour Arte et Euronews, puis, abandonnant un monde d’images trop rapides pour sa lenteur, il écrit des articles, notamment pour la revue ‘XXI’. Quand toutes les rédactions refusent ses projets, il pointe à l’usine.

Sa vie d’OS en intérim sera publiée dans ‘La Revue dessinée’. À cette occasion il travaille avec Phicil pour la première fois. Le duo fonctionne. Les deux auteurs décident alors de raconter cette France qu’Olivier parcourt régulièrement en stop entre une mission intérimaire et un reportage en Inde.

De retour à l’école depuis quelques mois, Olivier apprend un nouveau métier qui devrait le conduire prochainement derrière les barreaux où les règles du jeu risquent, une fois encore, de changer.

Il se joint à nous cette année pour nous présenter avec Phicil La France sur le pouce, dans lequel il sillone les routes en auto-stop.


Bibliographie :

- La France sur le pouce, avec Phicil (Éditions Dargaud, 2017)

Actualité

 
Bande Dessinée

La France sur le pouce

Éditions Dargaud - 2017

Avec Phicil.

Olivier Courtois est journaliste. Dans ce gros et beau livre en couleurs, il nous raconte comment il a décidé de quitter sa vie sédentaire pour partir sur la route, en auto-stop. Sans l’avoir prévu, il fait plusieurs tours de France avec le pouce tendu… et le véhicule des très nombreuses personnes qui le prennent avec eux, pour des heures ou quelques minutes. Et dans l’habitacle d’une voiture, sachant que la rencontre sera, a priori, sans lendemain, tout le monde ou presque parle, aborde les sujets les plus graves ou tout à fait frivoles, tout le monde se livre. Et c’est un magnifique portrait de la France et des Français que les deux auteurs dressent. Un portrait plutôt positif, très varié, tant des gens que des décors de notre pays. Un Road-movie documentaire.


Revue de presse :

- « Une très jolie aventure humaine et sociale sur les routes de France, mise en lumière par un coup de crayon agile et fort détaillé. »
Guillaume Garcia-Mora, Planète BD

- « De son dessin tout en fragilité et en simplicité naissent des ambiances, des atmosphères fort bien rendues et certains paysages donnent envie d’aller voir à notre tour, d’autant qu’il est clair que ce voyage « sur le pouce » apprend énormément de choses. »
Didier Quella-Guyot, BD Zoom

- « La France sur le pouce, par Olivier Courtois et Phicil : enfin une bd qui nous transporte ! »
Les chroniques de l’invisible

Œuvre

 
Bande Dessinée

La France sur le pouce

Éditions Dargaud - 2017
Avec Phicil. Olivier Courtois est journaliste. Dans ce gros et beau livre en couleurs, il nous raconte comment il a décidé de quitter sa vie sédentaire pour partir sur la route, (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo