logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2016 > Programme > C’EST QUOI, LA FRANCE ?
Saint-Malo Archives : 2016 
 

C’EST QUOI, LA FRANCE ?

5 mai 2016.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

On accueille d’autant plus facilement les autres que l’on a
une idée forte de soi-même, de son histoire, de ses valeurs.
Les crispations d’aujourd’hui sont aussi le reflet d’un
malaise, d’une perte de repères. C’est quoi, la France, au
juste ? Comment est-elle perçue, du dehors et du dedans ?

Il est probable que la vision de la France n’est pas la même, entre ceux qui,
ici, la jugent a priori coupable de tout, ceux qui y vivent mais n’y trouvent
pas leur place, et ceux qui, se battant chez eux contre les dictatures, et sans
rien oublier de ce que fut la période coloniale, voient aussi dans la France
des valeurs émancipatrices… Avec cette remarque, à l’intention de ceux
qui voudraient rejouer à Charles Martel : que non seulement la France est
multiculturelle depuis le début de l’aventure coloniale, par réfraction de
l’autre et de l’ailleurs dans son espace mental, mais qu’elle l’est depuis les
origines, faite de Bretons, de Basques, de Picards, de Corses, d’Occitans…
dont le moins qu’on puisse dire est qu’ils étaient au départ culturellement
éloignés.
Avec Pascal Blanchard, Velibor Čolić, Marcos Eymar et Abdourahman
Waberi.
Précédé par la projection de : Les Français, c’est les autres de Mohamed
Ulad et Isabelle Wekstein-Steig. À la question « Qui est français ? », la
quasi-totalité des élèves d’une classe de terminale dont la quasi-totalité
des élèves est issue de l’immigration lève la main. Mais à la question, « Qui
se sent français ? », aucun bras ou presque ne se détache. Pour le moins,
l’indice d’un problème…
► Sam. 15h, Grande Passerelle

UNE GUERRE DES IDENTITÉS ?
À en croire les médias, notre pays est plongé
dans un « maelstrom régressif animé par une
pensée décliniste » propageant la peur devant
l’étranger, l’immigré, le réfugié, déversant sa
haine contre l’Europe et la mondialisation.
Allons-nous, à ce train-là, vers une guerre des
identités ? Pascal Blanchard, Didier Daeninckx
(L’École des colonies), Alexis Jenni,
prix Goncourt 2011 et préfacier de l’ouvrage
dirigé par P. Blanchard, s’interrogent sur les
crises et crispations qui obscurcissent l’horizon.
► Dim. 12h, Univers

LES ZOOS HUMAINS
On a aujourd’hui peine à l’imaginer :
pendant plus d’un siècle, depuis la
Vénus hottentote, en 1810, jusqu’à la
Deuxième Guerre mondiale furent
exhibés dans des « zoos humains »
entre 30 et 35 000 de ceux qui
étaient jugés alors des « sauvages ».
Comment ces « zoos » ont-ils vu le
jour – et structuré nos préjugés en
Occident ? L’exposition sur ce thème
au Quai Branly en 2011-2012 a attiré
250 000 visiteurs. Le film nécessaire
de Rachid Bouchareb, Exhibitions,
sera suivi d’une rencontre avec Pascal
Blanchard, l’auteur de La Fracture
coloniale, Didier Daeninckx,
auteur de L’École au temps des
colonies et de Cannibales.
► Dim. 10h15, Auditorium

DES HÉROS AUX
« RACAILLES » DES STADES
Après la France « black-blanc-beur »
le temps du désamour ? Comme si
(depuis Knysna ?) l’équipe de France
devenait le théâtre des tensions qui
traversent la société, avec la jeunesse
des banlieues au banc des
accusés. Comme si les joueurs des
cités, « Noirs » et « Arabes », faisaient
de moins en moins partie de la communauté
nationale, sans légitimité
à porter le maillot de l’équipe de
France. Avec Pascal Blanchard,
Vincent Duluc, rédacteur en chef
des pages foot de L’Équipe et auteur
du beau Un Printemps 76 sur les
Verts.
► Dim. 15h45, Univers

« PENSER L’AUTRE » AVEC LILIAN THURAM
DIMANCHE 11H-13H, AU GRAND AUDITORIUM
Une grande rencontre entre Lilian Thuram et le public sur ce thème de
« Penser l’autre ». Avec sa fondation Éducation contre le racisme, Lilian
Thuram, qu’on ne présente plus, poursuit depuis 2008 un travail pédagogique
et militant pour une société métissée, plurielle, riche de ses différences.
« Penser l’autre », ou la lutte contre le racisme aujourd’hui – c’est
le thème aussi du concours de nouvelles qui aura mobilisé 6 000 jeunes
de l’ensemble des académies de France et d’Outre-mer ! Les trois lauréats
nationaux, choisis parmi 70 lauréats académiques, recevront leur prix des
mains de Lilian Thuram.

PNG - 219.3 ko