Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BOUSSAGEON Alexandre

France
© DR

Journaliste depuis 1980, Alexandre Boussageon a collaboré à de nombreux magazines, principalement L’Événement du jeudi, Géo, Le Nouvel Observateur ou encore Terre Sauvage.
Ancien chroniqueur à France Inter, ses pérégrinations comme grand reporter lui ont permis de retrouver les derniers mercenaires sudafricains d’Angola et les descendants des colons allemands de Namibie. S’il a suivi l’exode des Kurdes
d’Irak et sondé les enfants de la Révolution iranienne, il a également enquêté sur la purification ethnique en ex-Yougoslavie et recueilli les témoignages des derniers survivants du génocide perpétré au Cambodge par les Khmers rouges.

Il publie en 2016 aux Éditions Paulsen Porté disparu : L’étrange destin de Joshua Slocum, dont la notoriété est due à un exploit : être le premier homme à réaliser un tour du monde à la voile en solitaire.


Bibliographie :

  • Porté disparu : L’étrange destin de Joshua Slocum (Paulsen, 2016)
  • Joseph Kessel : Écrivain de l’aventure (Paulsen, 2015)

Porté disparu

Paulsen - 2016

Rêveur et homme d’action, aventurier et père de famille, Joshua Slocum croyait pouvoir concilier tous les contraires. Capable de bourrer les cales du Northern Light et de cingler vers la mer de Chine en lisant de la poésie, il a connu son heure de gloire, et plus encore. Embarqué comme cuisinier à quatorze ans, cap-hornier à dix-huit, capitaine à vingt-cinq, il a cravaché des trois-mâts, maté des mutineries jusqu’à tuer des hommes quand il le fallait. Réchappé de la jungle comme des pires tempêtes, il a survécu au paludisme et retourné à son profit des situations désespérées. Jusqu’à ce que la vapeur triomphante le jette sur les quais.

C’est là qu’il aurait dû finir ses jours, vagabond, clochard ou docker. Mais Slocum n’aime rien tant que le grand large. À cinquante et un ans, le vieux capitaine transcende son échec en prenant la barre d’un vieux dragueur d’huîtres reconstruit de ses mains pour réaliser à la seule force des vents et de sa volonté le premier tour du monde à la voile en solitaire. À travers le récit de cette vie incroyable, Alexandre Boussageon dévoile la personnalité et les failles de ce marin américain emblématique de son époque, à la charnière des XIXe et XXe siècles.

Joseph Kessel : Ecrivain de l'aventure

Joseph Kessel : Ecrivain de l’aventure

Paulsen - 2015

À vingt-cinq ans Joseph Kessel avait déjà connu la guerre, la gloire, l’amour et l’opium. Il avait même bouclé un tour du monde. Mais ce n’était pas encore assez pour cet enfant de la steppe et du chaos.Il lui fallait toujours plus : plus d’espaces vierges, plus d’aventure, plus de rencontres, plus de vertige. Il aimait le cliquetis des armes, l’alcool et la littérature. Avec deux guerres et les convulsions de la décolonisation, le XX° siècle l’a bien servi.Joseph Kessel reçut le premier visa de l’État d’Israël, suivit la piste des trafiquants d’esclaves de l’Abyssinie au Yémen, pénétra les vallées hostiles de Birmanie et d’Afghanistan et investit les bouges les plus sordides, de Beyrouth à Berlin en passant par Shanghai.Mort contre toute attente dans un fauteuil, Kessel nous a laissé plus de 80 livres qui sont autant de témoignages sur ce que fut le monde et ce que furent les hommes de son siècle. S’il a si bien dépeint une époque et ceux qui l’ont faite, c’est bien parce que ce conteur né n’a jamais hésité à prendre desrisques personnels. Mais aussi, et surtout, parce qu’il savait voir et écouter ses semblables.