logo
Le dico des auteurs


AMEISEN Jean-Claude

France

17 mars 2016.
 

Biographie

 

Jean Claude Ameisen est médecin immunologiste, directeur du Centre d’Etudes du vivant de l’Institut des humanités de l’Université Paris-Diderot et président du Comité consultatif national d’éthique.
Depuis plus de 5 ans, il présente sur France Inter l’émission devenue culte « Sur les épaules de Darwin », diffusée le samedi matin. De l’émission ont découlé deux livres : Sur les épaules de Darwin, tome 1 (Les Battements du temps, éd. LLL, 2012) et le tome 2 (Je t’offrirai des spectacles admirables, éd. LLL, 2013). Le premier est un best-seller (cent mille exemplaires vendus) tout comme le second.
Jean-Claude ameisen publie cette année Les Chants mêlés de la Terre et de l’Humanité (L’Aube) : un autre rapport à la nature, c’est-à-dire à notre propre humanité, doit s’inven­ter. Pas si éloigné que cela du regard émerveillé et inquiet que Charles Darwin portait sur ces espèces aux espaces désormais menacés. Jean Claude Ameisen est là pour nous le rappeler : "on voit plus loin, sur les épaules de Darwin ».


Bibliographie :
- Sur les épaules de Darwin. Retrouver l’aube (France-Inter/LLL 2014 ; France Inter/Babel 2016)
- Les Chants mêlés de la Terre et de l’Humanité (L’Aube, 2015)
- Sur les épaules de Darwin, tome 1 Les Battements du temps (éd. LLL, 2012) et
- Sur les épaules de Darwin, tome 2 Je t’offrirai des spectacles admirables, éd. LLL, 2013)

Actualité

 
Essais

Les Chants mêlés de la Terre et de l’Humanité

L’Aube - 2015

«  Si le changement climatique est une ­menace grave qui nécessite une mobilisation au ­niveau mondial, il nous faut aussi réaliser, dit Jean Claude Ameisen, qu’il n’est que l’un des nombreux symptômes des dégradations de l’environnement planétaire que causent nos modes de vie. Et ces dégradations de la nature ont aujourd’hui, indépendamment de leurs effets sur le changement climatique, des effets négatifs majeurs sur la santé humaine. Comme le disait ­Einstein, “nous ne pouvons pas résoudre les problèmes avec la même façon de penser que celle qui les a engendrés”. Un autre rapport à la nature, c’est-à-dire à notre propre humanité, doit s’inven­ter. Pas si éloigné que cela du regard émerveillé et inquiet que Charles Darwin portait sur ces espèces aux espaces désormais menacés. Jean Claude Ameisen est là pour nous le rappeler : on voit plus loin, sur les épaules de Darwin.  »
Nicolas Truong

Œuvre

 
«  Si le changement climatique est une ­menace grave qui nécessite une mobilisation au ­niveau mondial, il nous faut aussi réaliser, dit Jean Claude Ameisen, qu’il n’est que l’un (...)