logo
Le dico des auteurs


CROUZILLAT Hélène

France

12 mai 2015.
 

Biographie

 

Hélène Crouzillat, réalisatrice et monteuse déploie son activité artistique sur plusieurs domaines de prédilection : la création sonore avec le souci de faire naître la parole là où elle fait défaut, l’expérimentation vidéo et le montage de films documentaires.

Entre 2006 et 2008, elle réalise plusieurs pièces radiophoniques (prise de sons, montage, habillage) avec Pulsart, Association Nationale d’Interventions Artistiques. Cent familles, paroles d’enfants et d’adolescents placés dans un foyer de la région parisienne (30’), Viva Utopia, paroles de jeunes incarcérés a la Maison d’Arrêt de Villepinte (25’), Le corps, paroles de jeunes errants (15’) , Les hommes aussi, ils pleurent, paroles de femmes migrantes (20’), Hors de toit, paroles de sans domicile fixe (45’), Ecarts d’identité (30’). Entre 2003 et 2005, elle collabore à la conception de trois émissions diffusées sur CD, Sous le soleil et les avions, reportage pour la Ville de Pierrefitte (55’), Co, Commun, Communauté, pour le mensuel Vacarme/rubrique La Sonore, 2004 (45’), La nuit du 10 au 11, pour le mensuel Vacarme/rubrique La Sonore, 2003 (45’).

En parallèle, elle réalise plusieurs vidéos expérimentales, produites par le collectif artistique Adelaîde&Co, Neige (10’), Petites mains (26’), Noli me tangere (5’), Le miel et le sang (10’), diffusées en festivals et galeries, et monte depuis 2006 des films documentaires, D’un mot a l’autre / Le cirque (26’) et D’un mot a l’autre / les femmes, (52’) réalisés par Laetitia Lambert, pour la SACD, L’épreuve des urnes (52’), 68 non-stop (52’), Le carnaval de Kwen (62’), réalisé par Fred Hilgemann, pour la télévision (La Chaîne Histoire, La Chaine Parlementaire, France Ô).

Actualité

 
Documentaire

Les messagers

The Kingdom, Territoires en marge - 2015

Comment filmer l’absence, le manque ? Les réalisatrices Laetitia Tura et Hélène Crouzillat ont choisi de filmer en plan fixe et de recueillir la parole des vivants, pour donner corps aux absents. Poignant.
Du Sahara à Mellila, des témoins racontent la façon dont ils ont frôlé la mort qui a emporté leurs compagnons de route, migrants littéralement et symboliquement engloutis dans la frontière.
"Ils sont où tous les gens partis et jamais arrivés ?" Des pêcheurs marocains qui trouvent régulièrement des corps sans vie, au registre paroissial où un prêtre français note quand il peut l’origine des défunts," Les Messagers" se poste sur la frêle limite qui sépare les migrants vivants des migrants morts.

Œuvre

 
Documentaire

Les messagers

The Kingdom, Territoires en marge - 2015
Comment filmer l’absence, le manque ? Les réalisatrices Laetitia Tura et Hélène Crouzillat ont choisi de filmer en plan fixe et de recueillir la parole des vivants, pour donner (...)
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2015


  • ailleurs sur le site