logo
Le dico des auteurs


DI NICOLA Andrea

30 mars 2015.
 

Biographie

 

Dans la même veine que le célèbre article du journaliste italien Fabrizio Gatti Moi, trafiquant d’hommes, Andrea Di Nicola se penche sur la question du business de l’immigration.
Depuis plus de 15 ans, ce professeur à l’université de Trento et criminologue s’intéresse aux activités criminelles de tout type. Il s’occupe de la criminalité économique et organisée, de la sécurité urbaine, la criminologie de l’environnement, établit des liens entre la criminalité et l’Internet.

Depuis 1998, il a supervisé plus de 40 études internationales (pour la Commission européenne et le Parlement européen, par le ministère italien de l’Intérieur, de la Justice et l’égalité des chances). Cette expérience lui a permis d’acquérir des compétences spécifiques dans la réalisation et la gestion des études complexes utilisant des techniques de recherche criminologiques quantitatifs et qualitatifs. Il est l’auteur de nombreuses publications, dont une investigation menée sur le business de l’immigration, Trafiquants d’hommes aujourd’hui traduite chez Liana Levi, en collaboration avec Giampaolo Musumeci, journaliste et photographe.

Devenue l’une des premières "portes d’entrée" en Europe, l’Italie est la première terre d’immigration clandestine d’Europe, voyant déferler chaque année plusieurs dizaines de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants, venus du continent africain et des pays de l’Europe de l’Est. Les raisons de cette vague d’immigration sont évidentes, les systèmes politiques instables, les guerres civiles... poussent de nombreux individus à fuir leurs terres natales. Ce qui reste un "mystère", c’est l’organisation de ces mouvements. Qui tirent les ficelles ? Les passeurs, qui font transiter les immigrés sur des embarcations de fortune lancées en Méditerranée, ne sont qu’une partie de ce vaste et lucratif trafic d’êtres humains. Loin d’élaborer des théories et des hypothèses, Trafiquants d’hommes dévoile les rouages de ce business florissant — car s’en est devenu un — qui s’est développé autour du trafic d’être humains.


Bibliographie

- Trafiquants d’hommes en collaboration avec Giampaolo Musumeci (Liana Levi, 2015)

Actualité

 
Autres

Trafiquants d’hommes

Liana Lévi - 2015

En provenance d’Afrique, d’Asie ou d’Europe centrale, de plus en plus d’hommes et de femmes fuyant la misère et les guerres empruntent des chemins périlleux pour rejoindre l’espace Schengen. La littérature, le cinéma et la télévision se sont penchés sur les odyssées de ces migrants, mais personnes n’avait encore enquêté de manière approfondie sur le système qui organise leurs voyages. Qui procure les papiers, vrais ou falsifiés ? Qui recrute les passeurs, conducteurs de camions, capitaines de bateaux ? Qui aide à franchir les contrôle douaniers, à contourner les lois sur l’immigration dans le pays d’arrivée ? Pour les clandestins qui, au prix de bien des sacrifices, sont parvenue à réunir quelques milliers d’euros, la prestation se limite au passage d’une frontière, à la traversée d’une mer, d’un fleuve, d’un bois. A ceux qui en ont les moyens, on fournit le “package de luxe” : vrai visa, billet d’avion - pourquoi pas en première -, accueil personnalisé à l’arrivée. Au sommet de la pyramide, de véritable hommes d’affaires règnent sur ce business tentaculaire et très rentable, puisqu’il génère des profits pratiquement équivalents à ceux du trafic de la drogue. Des profits blanchis dans le commerce ou lis à l’abris dans des banques ou des paradis fiscaux.
Pour en quêter sur cette nouvelle entreprise de traite humaine, Andrea Di Nicol et Giampaolo Musumeci ont parcouru les principaux itinéraires de l’immigration, interrogé des dizaines de trafiquants, de magistrats, de policiers, d’immigrants… Leurs témoignages dressent un tableau glaçant de “l’agence de voyages la plus impitoyable du monde”.

Traduit de l’italien par Samuel Sfez.


Liens

Œuvre

 
Autres

Trafiquants d’hommes

Liana Lévi - 2015
En provenance d’Afrique, d’Asie ou d’Europe centrale, de plus en plus d’hommes et de femmes fuyant la misère et les guerres empruntent des chemins périlleux pour rejoindre l’espace (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2015

Affronter le monde


Avec Emmanuel Rimbert, Philippe Trétiack, Andrea Di Nicola, Giampaolo Musumeci

 
Saint-Malo 2015

Exil, exodes, migrations


Avec Olivier Weber, Andrea Di Nicola, Giampaolo Musumeci, Noémi Aubry, Laëtitia Tura

 
Saint-Malo 2015

Trafiquants d’hommes


Avec Andrea Di Nicola et Giampaolo Musumeci