Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

DESHORS Sylvie

France

L’école du tonnerre (Rue du Monde, 2014)

© D.R.

Observatrice minutieuse du monde contemporain, Sylvie Deshors saisit avec justesse la complexité du réel. Dans ses romans, les jeunes lecteurs sont immédiatement plongés dans des ambiances de roman noir où les meurtres et les disparitions mystérieuses sont monnaie courante. Elle ne se limite cependant pas au polar et développe aussi des histoires plus personnelles et intimes, en employant des voix à la première personne qui révèlent les affres de l’adolescence et la poésie parfois rude de l’enfance.

Si aujourd’hui Sylvie Deshors vit et écrit à Lyon, sa ville de naissance, elle a exercé au cours de sa vie de nombreux métiers : costumière, ouvrière, ébéniste et bibliothécaire. Cette curiosité insatiable trouve un écho dans ses romans, où elle développe chaque fois de nouveaux décors et thématiques qu’elle analyse avec finesse, abordant aussi bien la vie d’une petite fille dans les steppes de Mongolie que la dictature argentine, ou encore l’extrême-droite renaissante à Berlin.
En 2007, elle obtient le prix du polar Jeunesse au Festival de Cognac pour son roman Anges de Berlin. Cette première œuvre policière est très vite suivie par d’autres, avec notamment la trilogie autour du personnage récurrent d’Agathe, héroïne franco-chinoise bien connue des lycéens et collégiens participant aux Journées Scolaires 2015 d’Etonnants Voyageurs. L’auteur crée dans ses polars un univers sombre, pimenté par des personnages téméraires, des descriptions vivantes des lieux et une ambiance musicale très présente (musique latine, électro, rock urbain…).
L’attrait de Sylvie Deshors pour le romain noir ne l’empêche pas de s’intéresser à d’autres genres et d’écrire pour différentes tranches d’âges. Elle se penche en particulier sur les problématiques liées à l’adolescence, abordant la sexualité, le harcèlement dans Coup de talon, la fugue dans Fugueuses. Plus généralement, c’est le rapport à soi et à l’autre que cette auteur questionne, à travers le point de vue de personnages profondément sensibles et en lutte face à leur réalité.

Sylvie Deshors consacre par ailleurs plusieurs de ses œuvres à l’enfance : c’est le cas de son dernier roman L’école du tonnerre, publié en 2014 par l’éditeur Rue du Monde. En y adoptant le regard de Thibo, enfant sourd, elle narre son combat contre les difficultés qu’il rencontre à cause de son handicap, en particulier face à sa maîtresse d’école Madame Chevalier. Ce n’est pas la première fois qu’elle aborde pour les plus jeunes des thématiques difficiles avec des mots doux : dans son roman de 2004 Des jours blancs, la petite Lalou apprend ainsi à vivre avec une mère bipolaire qui assombrit ou colore le quotidien selon son humeur.


Bibliographie

  • L’école du tonnerre (Rue du Monde, 2014)
  • Coup de talon (Talents Hauts, 2013)
  • Fugueuses (Rouergue, 2013)
  • Douce nuit, Minus ! (Rouergue, 2012)
  • Maudite rentrée (Thierry Magnier, 2012)
  • Sensha, fille de Mongolie (Rue du Monde, 2012)
  • Des couleurs dans la nuit (Thierry Magnier, 2012)
  • L’inconnue des Andes (Rouergue, 2011)
  • La soupe aux amandes (Thierry Magnier, 2010)
  • Fuite en mineur (Rouergue, 2010)
  • Mon amour Kalachnikov (Rouergue, 2008)
  • Petit samouraï (Rouergue, 2008)
  • Anges de Berlin (Rouergue, 2007)
  • Poisson d’argent (Rue du Monde, 2006)
  • Des jours blancs (Rouergue, 2004)
  • Le transfo (Thierry Magnier, 2003)
L'école du tonnerre

L’école du tonnerre

Rue du monde - 2014

Thibo vient de déménager. Nouveau décor, nouvelle école... Pas facile de retrouver des repères, et encore moins quand on n’entend pas bien. Car Thibo est sourd. Cette année, il a voulu aller dans une école "normale", avec des enfants "normaux". Il l’a voulu, mais parfois il ne veut plus y aller. Il est fatigué de lutter pour exister tel qu’il est. On le suit pas à pas dans ce quotidien fait de bruits étouffés, de moqueries cachées, d’appareil auditif cassé...

Le découragement est tellement immense qu’un jour, de lassitude, il disparaît. On s’inquiète pour lui, on le cherche. Ce sera l’occasion que s’exprime une amitié patiemment tissée.

Fugueuses

Fugueuses

Rouergue - 2013

Lisa et Jeanne sont copines depuis le collège et pourtant elles ne se ressemblent en rien. L’une est rêveuse, l’autre révoltée.
La même colère gonfle en elles, depuis des mois.
Alors elles décident de s’enfuir. Mais pas n’importe où. Elles rejoignent une forêt, occupée par des opposants à la construction d’un aéroport, à Notre-Dame-des-Landes. Dans ce campement en plein hiver, elles se plongent dans la vie collective et militante. Une vie bouillonnante, où ça discute, ça rit et ça s’engueule.
En attendant de refaire le monde, c’est Lisa et Jeanne qui vont changer…


Sensha, fille de Mongolie

Sensha, fille de Mongolie

Rue du Monde - 2012

La jeune Sensha a quitté sa steppe mongole pour continuer sa scolarité à Oulan-Bator, la capitale. La vie y est très différente mais tellement plus confortable ! Pourtant, elle doit rentrer à la yourte familiale : son petit frère est très malade, .il faut l’amener chez le chaman. Sensha, elle, voudrait plutôt lui donner des médicaments... Mais comment contourner l’hostilité de son père, qui refuse toute science moderne ? Et, surtout, le petit coeur de Tomoo tiendra-t-il jusqu’à son arrivée ? Une fraternité émouvante vécue au pas vif des chevaux sauvages.


Douce nuit, minus !

Editions du Rouergue Jeunesse - 2012

Durant la nuit de noël, un adolescent en fuite va rencontrer des pères Noël pas tous gentils. Une fable noire pour jouer de la peur.

Le soir de Noël, un ado se rend avec sa mère dans l’immense centre commercial de sa ville, en bord de mer. Les Caddies sont pleins, les cartes de crédit flambent.
Mais on comprend bientôt que sa mère a tenté de voler une console de jeu pour la lui offrir, car, au chômage, elle n’a pas les moyens de la lui payer. Elle a été arrêtée par un vigile tandis que lui, poursuivi par un autre, a pu s’enfuir. Seul le soir de Noël, hanté par l’arrestation de sa mère, il se réfugie sur la plage et se cache sous un rocher, en surplomb de la mer. Il est surpris dans sa cachette par un type d’une vingtaine d’années, un gars immense mais aux yeux doux, pas un psychopathe, juste un jeune paumé, Nasta, qui vit dehors, depuis que son beau-père l’a viré. Tout de suite Nasta le surnomme Minus parce qu’en dépit de ses quinze ans, il est un petit poids à côté de ce géant au crâne rasé, en blouson de cuir et rangers. Alors, plutôt que de rester seul dans la nuit, sans nouvelles de sa mère, Minus grimpe derrière sa mobylette et va, avec lui, voler des Pères Noël accrochés aux façades des maisons et des magasins... Comme un pied de nez aux festivités de Noël...
Mais ce qui était un jeu dérape vite : sur leur route ils rencontrent un Père Noël bien vivant, un vrai clochard celui-là, qui les entraîne dans un blockhaus. Alors que Nasta sort un moment dans la nuit, le clochard referme la porte blindée, retenant Minus prisonnier. Le cauchemar de Noël commence : avec une comparse, il décide de demander une rançon pour libérer Minus... À la façon d’un jeu vidéo ou d’un manga, Sylvie Deshors nous entraîne dans un roman noir à rebondissements, où les méchants sont vraiment méchants et les combats sanglants. Un imaginaire dans lequel les ados vont facilement se retrouver, où l’on joue de la peur et du frisson.


L'inconnue des Andes

L’inconnue des Andes

Rouergue - 2011

Où est cette très belle femme aux yeux verts qu’Agathe a croisée dans un hôtel de Quito ? Sans un mot, elle a lui offert un joli bracelet puis a disparu soudainement, en laissant toutes ses affaires dans sa chambre. En vacances dans le pays natal de son amie équatorienne, Agathe s’est préparée à un séjour plein de surprises : randonnées dans les Andes, découverte de leurs paysages féeriques. Mais une nouvelle fois, la jeune étudiante lyonnaise est embarquée dans une aventure extrême, sur les traces de cette femme aux yeux inoubliables. Est-elle dangereuse... ou en danger ?

L’inconnue des Andes fait suite à Fuite en mineur et Mon amour kalachnikov, les deux précédentes aventures d’Agathe, l’héroïne de Sylvie Deshors.


Fuite en mineur

Fuite en mineur

Rouergue - 2010

Le Havre, dans la chaleur de l’été. Après avoir animé un stage de karaté, Agathe espère trouver un petit boulot sur place pour se payer des vacances en Équateur. Dans cette ville inconnue, elle croise à de nombreuses reprises un jeune homme aux yeux pâles, étrange et inquiétant... Pur hasard ? Pas si sûr... Que lui veut ce Dylan ? Et pourquoi est-elle aussi fascinée par ce garçon ? Entre séduction et affrontement, ils vont jouer un jeu dangereux...


Mon amour kalachnikov

Mon amour kalachnikov

Rouergue - 2008

C’est une soirée de baby-sitting sans histoire qui s’annonce. Quand Agathe arrive dans ce loft bran­ché de Lyon, le bébé dort déjà. Mais au petit matin, c’est la police qui la réveille. Le père du bébé a été retrouvé assassiné dans la cour de l’immeuble. Tout va alors très vite s’enchaîner, et les soupçons se porter sur Agathe et son entourage. Qui est vraiment Gilan, dont elle est tombée amoureuse ? Un sale gosse ou un vrai voyou ? Et pourquoi, mainte­nant qu’elle a la police sur le dos, ne répond-il plus à ses messages ?
Avec sa volonté de fer, la jeune étudiante va fouiller les secrets de chacun sur un rythme de rock urbain.


Anges de Berlin

Anges de Berlin

Rouergue - 2007

"Normalement, ce sont les filles qui se tirent sans prévenir, pas les mères." Mais lorsque Mary disparaît lors d’un concert à Berlin, sa fille, Solti, ne pouvait pas imaginer que ce week-end touristique prendrait la tournure d’une course poursuite et d’une enquête sur le passé. Seule dans une ville dont elle ne connaît ni la langue, ni les rues, au hasard de rencontres, Solti trouve secours auprès d’un jeune DJ et d’un couple de punks. Très vite, ils supposent que la disparition de Mary n’est pas un simple fait-divers. Solti découvre avec stupéfaction l’engagement de sa mère, durant sa jeunesse, dans un groupuscule anarchiste.
Mary avait-elle rendez-vous avec son passé ? Quel rapport avec Lamia, cette militante d’origine turque qui vient d’être assassinée ? Qui est Arcangelo, pseudonyme croisé sur le Net, qui dit posséder des informations sur sa disparition ? Agressions, traque informatique... Sur fond de renaissance de l’extrême droite, Anges de Berlin nous plonge dans une quête haletante au coeur du Berlin d’aujourd’hui.

Cérémonie d’ouverture - Journée des lycéens et apprentis

Saint-Malo 2015

Cérémonie d’ouverture - Journée des collégiens

Saint-Malo 2015

Cafés littéraires avec les lycéens

Avec Christian Roux - Saint-Malo 2015

1ère rencontre animée par Sophie Ekoué

2eme rencontre animée par Emmanuelle Dancourt

3eme rencontre animée par Christelle Capo-Chichi