logo
accueil > Rabat-Salé > Le festival aura marqué de manière exceptionnelle la vie culturelle et (...)
Rabat-Salé


Le festival aura marqué de manière exceptionnelle la vie culturelle et scolaire

18 septembre 2014.

Une lettre touchante de l’Association Marocaine des Enseignants de Français
Comité provincial de Rabat-Salé-Témara.


_ Quelque chose est né dans la région de Rabat-Salé-Témara en mars 2014. En effet, la première édition du festival international du livre et du film Etonnants Voyageurs de Rabat-Salé a marqué, de manière exceptionnelle, la vie culturelle et scolaire de cette région, grâce à une animation de grande qualité intellectuelle (débats, conférences, tables rondes) et une présence massive d’écrivains et d’artistes (musiciens, cinéastes, conteurs, hommes de théâtre) marocains et étrangers. Un véritable défi : une première en si peu de temps ! Le caractère exceptionnel de cet événement réside dans cette force invisible, cette volonté, cette relation de confiance, et ce professionnalisme incontestable qui ont permis et facilité l’organisation et l’animation d’un nombre impressionnant de rencontres culturelles. Certaines ont eu lieu dans les établissements scolaires et constituent ici l’objet de notre intérêt.
Lorsque Etonnants Voyageurs a pris contact avec l’Association Marocaine des Enseignants de Français- représentée par son comité provincial de Rabat-Salé-Témara- et sollicité sa participation à l’organisation des rencontres scolaires avec les auteurs invités du festival, nous ne pouvions que nous réjouir à l’avance, à la perspective d’une si belle aventure : nous savions dès le départ que ces rencontres allaient favoriser la création d’un lien fort entre des auteurs, des élèves, des livres et des mondes, qu’elles allaient, sans nul doute, être une expérience enrichissante et formatrice qui, tout en développant le potentiel imaginaire, culturel et linguistique de nos élèves, injecterait une bonne dose d’énergie au cœur de la vie des établissements participants.
Cinq acteurs se sont embarqués dans cette belle aventure :
Les enseignants référents : environ 30 professeurs de français, réunis par l’envie d’innover, de débattre, d’offrir à leurs élèves la possibilité de rencontrer des auteurs francophones, ont généreusement participé aux rencontres scolaires. Nous avons senti chez elles et chez eux un souci de bien faire et une envie de réussir. Les rencontres ont eu lieu dans un esprit de convivialité et de bonne humeur. Elles ont été bien préparées et bien gérées. Et parfois très vite les inquiétudes se sont dissipées. On craignait l’écart entre les préoccupations des auteurs et le « niveau » des élèves, il n’en a rien été. La spontanéité des élèves, l’enthousiasme et le professionnalisme des professeurs, le sens de l’écoute, la simplicité, voire même la bienveillance des auteurs ont facilité la tâche de nos collègues enseignants. Ces derniers ont relevé admirablement le défi.
Les élèves : plus de 20 établissements scolaires ont accueilli des écrivains. Et si les professeurs et les directions des écoles étaient soucieux de la réussite des rencontres, les élèves étaient eux aussi bien embarqués dans cette aventure, qui allait changer leur vie scolaire, au moins le temps d’une rencontre. Nous le savons tous, cet événement marquera la vie de ces élèves. Ils l’ont dit eux-mêmes ! Ces derniers, aussi enthousiastes que leurs professeurs, ont préparé, lu, navigué sur le net, et même parfois twitté avec les auteurs avant la rencontre. Ils attendaient des moments exceptionnels et ce fut le cas partout où les écrivains se sont rendus. On voyait dans le regard des jeunes, dans leurs paroles, dans leurs questions, qu’ils vivaient des moments excitants, inoubliables. De grands moments d’émotion, de belles rencontres où l’on a parlé de lecture, d’écriture, mais aussi de politique, de société, de démocratie, d’injustice, de racisme, d’immigration, de religion, d’amour, de partage, bref de la vie humaine dans toutes ses dimensions. Les élèves étaient impatients de rencontrer les auteurs, et ils avaient raison. Ils s’attendaient à voir des « écrivains » et ils ont découvert des hommes. Grâce à ces derniers et à l’implication des enseignants, un grand pas vers la découverte de la littérature a été franchi. Des activités de réinvestissement ont reflété cet intérêt et cette ouverture culturelle. Il reste à espérer des déclics et des projets de lecture.
L’association (AMEF) : notre association avait un défi, celui de participer convenablement à l’organisation de ces rencontres dans un temps relativement court et avec des moyens limités. Un petit groupe s’est effectivement mobilisé avec les représentants d’Etonnants Voyageurs et le résultat fut enthousiasmant. Grâce à l’appui de ses partenaires et à l’effort continu de ses adhérents, des liens ont été tissés, des choses ont été réalisées, des défis ont été relevés. Un effort quotidien et permanent a permis de coordonner, de gérer, de conduire, d’évaluer et de réguler. Le contact avec les représentants d’Etonnants Voyageurs fut pour nous une occasion d’apprécier leurs compétences d’organisation, leur amabilité et leur efficacité. Nous tenions à ces rassemblements scolaires, qui furent de grands moments d’ouverture, de joie et de partage. Une expérience enrichissante pour notre association, que nous souhaiterions revivre avec le même plaisir et le même engagement.
Les écrivains invités du festival ont égayé les rencontres. Simples et sincères, sympathiques et proches des élèves, ils ont permis à ses derniers de se faire une idée sur leur démarche, leur projet, leurs difficultés, leur vie. Les enseignants et les élèves ont été très touchés par leur modestie et par leur finesse. Les grands noms comme les nouveaux écrivains, tous ont été formidables. Les nombreuses photos prises avec eux en témoignent. Une dédicace sur l’œuvre lue, un autographe sur un cahier, un bout de papier, un petit sourire, un petit mot, une embrassade, tous ces gestes si sincères et si justes ont rendu fabuleuses ces rencontres.
Les partenaires : nous avons travaillé dans la joie et la bonne humeur avec Etonnants Voyageurs, et notamment avec Lucie et Nathalie. M. Le président Le Bris nous a fait l’amitié de rencontrer des collégiens de Salé, un moment inoubliable. L’Académie régionale d’éducation de formation de Rabat-Salé Zemmour Zaer, les délégations préfectorales, les directions administratives et pédagogiques des établissements scolaires, l’Institut français de Rabat et les jeunes bénévoles accompagnateurs ont soutenu notre action. Tous avaient le même objectif, permettre aux uns et aux autres de dialoguer, de s’exprimer, d’apprendre autrement.
Par leur richesse, par leur originalité, par leur variété et par leur spontanéité, ces rencontres furent des moments de plaisir et de découverte. Etonnants Voyageurs, écrivains, professeurs et élèves, nous ont tous vraiment étonnés. Cet étonnement, si nécessaire à l’âme humaine et si utile à la découverte de l’autre et du monde, a envahi et nourri notre vie durant ce festival.
Ce qui est sorti aussi de ce festival, c’est en quelque sorte la prise de conscience de la possibilité qu’ont les êtres humains d’être toujours humains et généreux, d’être étonnants partout dans le monde, de rendre la vie joyeuse et riche.

Nous remercions chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cette réussite et nous félicitons toutes celles et tous ceux qui oeuvrent pour la promotion de la lecture et de la littérature et de la culture. Que le livre reste notre fidèle compagnon, que le film nous éclaire et entretienne notre culture et que les langues continuent à embellir le monde !

Le Comité Provincial de Rabat Salé-Témara
de l’Association Marocaine des Enseignants de Français.

Mars 2014

Retrouvez les images des journées scolaires à Rabat et Salé.

Et le programme des journées scolaires à Rabat et Salé.

 
Le Programme

Grille de programmation

PDF – 1004.3 ko

Programme Rabat - Salé

PDF – 3.7 Mo

Les films