Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

Besoin de poème

image

Elle va nue la liberté

Depuis que la révolution syrienne a éclaté, Maram
Al-Masri, exilée d’un pays blessure, guette
chaque jour les vidéos sur Facebook ou YouTube.
Ainsi naissent ses poèmes, qui n’apprivoisent pas
les images de l’horreur mais nous les donnent à
voir. Là, une mère porte en terre son enfant. Ici,
un enfant figé près du cadavre de ses parents. Et
ces caisses de bois nu qui dansent, dansent…
Avec Maram al Masri et Yvon Le Men.

  • Sam. 14h, salle Sainte-Anne

Grand-père, mère et fils

Le premier a traversé les USA avec sa femme, lui à vélo, pour rejoindre leur fils entre
deux fuseaux horaires comme si Martin allait tomber du ciel, à chaque changement de
fuseau. Le second a traversé la France en mobylette pour retrouver sa mère, l’étoile aux
cheveux noirs, et son père auquel il s’accrochait quand celui-ci le transportait, enfant,
avec sa mobylette. Le troisième a traversé le siècle pour savoir d’où il venait en remontant
les pages de ses vies, mot à mot (tordus ou pas), pas à pas. Avec Bernard Chambaz,
Ahmed Kalouaz, Pef et Yvon Le Men

  • Sam. 15h, salle Sainte-Anne

Shakespeare, 450 ans après

Entre les sonnets qui parlent du poète au plus près, de son mystère, en faisant résonner
les mots comme du cristal et les grandes tragédies qui frappent encore à nos portes (et
dans toutes les langues) entre bruit et fureur, il y a tout le temps et tout l’espace qui
nous séparent de nous-mêmes. Qui sommes-nous ? Où allons-nous ? Du côté de tout est
bien qui finit bien ou à la merci des dieux qui nous tuent pour s’amuser ?
Avec Jacques
Darras, Hubert Haddad, Andreï Kourkov
et Yvon Le Men.

  • Sam. 16h15, salle Sainte-Anne

Prix Robert Ganzo de poésie

Découvrez le lauréat du plus prestigieux prix de poésie : dimanche
8 juin, à 10h45 à l’Hôtel L’Univers.
En compagnie de
Yvon Le Men, Jacques Darras, Julien Delmaire, Michel Vézina,
Margarita Perez-Ganzo
et Manuel Vich-Ganzo.


Au delà de la Grande Muraille, la Chine, les Chinois

Shu Cai vit en Chine. Il écrit, il traduit, partage,
se retire et prie. Il dit, dans ce pays qui ne dort
jamais, qu’il veut écrire la tranquillité de l’instant.
Nicolas Idier, en poste à l’ambassade de France
à Pékin, écoute la musique des pierres. Qiu Xiaolong
vit aux USA. Il infiltre, dans ses histoires policières
qui racontent la Chine d’aujourd’hui, des
poèmes où se poser un instant entre deux routes
qui percent la montagne et deux immeubles qui
provoquent les nuages. Comme si les deux Chines
ne pouvaient pas ne pas vivre ensemble. Entre
passé et présent. Entre le local et l’universel (le
global ?)
Avec Shu Cai, Qiu Xiaolong
et Yvon Le Men

  • Dim. 14h, salle Sainte-Anne

Au-dessus, au-dessous de la mêlée, la Guerre de 14-18

Morts au Champ d’honneur, que reste-il de ces
soldats qui furent nos grands-parents morts pour
rien. Sinon une nouvelle Europe qui se déchirerait
à nouveau 20 ans plus tard. Un goût de sang et
de cendre encore dans la bouche. Qu’en reste-til,
sinon des romans, des poèmes longs ou brefs
qu’ils ont pris en pleine figure… Jacques Darras,
Jean Rouaud, Bruno Doucey
et Yvon Le Men.

  • Dim. 15h15, salle Sainte-Anne

Le mariage du ciel et de l’enfer, une évocation de William Blake

Anticlérical, antimonarchiste, pacifiste, révolté
par la misère et l’injustice sociale, le poète anglais
voulut changer l’homme et le monde. À l’argentroi,
il opposa l’esprit, c’est-à-dire la poésie et l’art.
Avec Christine Jordis et Yvon Le Men

  • Dim. 16h30, salle Sainte-Anne

Regards croisés sur Haïti

L’un est algérien, le second breton, et les deux autres haïtiens
dont l’un vit au pays ; l’autre, pas. Tous les quatre ont dans
les yeux et les oreilles les tremblements de l’île. Tous les deux
ont besoin des deux autres, peut-être, pour changer de point
de vue sur un pays qui vit, comme tous les autres pays, sur le
globe.
Avec Yahia Belaskri, Dominique Batraville, Louis-Philippe Dalembert et Yvon Le Men.

  • Lun. 14h, salle Sainte-Anne

L’exil, comme la patrie « d’ailleurs »

Je suis venu d’îles sans ciel / Cernées
par les sables, écrit le premier. Comme
si du sable / Nous commencions ces
lignes, poursuit le second. Tous les
deux, pour des raisons différentes,
vivent en exil. Tous les deux ont inventé
un troisième pays : le poème. Le
leur ou celui des autres. De ceux d’hier
(l’épopée de Gilgamesh) à ceux d’aujourd’hui.
Avec Salah Al
Hamdani, Bruno Doucey, Taha Adnan
.

  • Lun. 15h15, salle Sainte-Anne

Hommage à Yannis Ritzos

Son combat contre la droite fasciste et la junte
militaire, l’expérience de la prison, l’exil, ne
l’empêcheront pas de mener à bien une oeuvre
qui fait de lui l’une des grandes voix de la poésie
universelle, décédée en 1990.
Avec Sylvia Lacarrière,
Bruno Doucey
et Muriel Szac.

  • Lun. 16h30, salle Sainte-Anne
Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)