logo
accueil > Saint-Malo > Archives > 2014 > Programme > Puissances de la littérature
Saint-Malo Archives : 2014 
 
MATINÉÉ LITTÉRATURE-MONDE

Puissances de la littérature

8 juin 2014.
partager : 
  envoyer :    imprimer : 
 

JMG LE CLÉZIO : « POURQUOI MES RÊVES NE SERAIENT PAS VOS RÊVES ? »

Une matinée littérature-monde, lun. 10h, à l’Auditorium
JMG Le Clézio, qui fut des premiers signataires
du « Manifeste pour une littérature-monde en
français », lancé à notre initiative en mars 2007,
nous fait l’amitié d’être présent cette année au
festival – après avoir été des nôtres à Rabat.
Occasion de lui rendre hommage, alors qu’il publie
un recueil de deux magnifiques « novellas » (Tempêtes
chez Gallimard). Un film, d’abord, subtil et
inventif, d’Antoine de Gaudemar, qui l’a suivi en
Corée du Sud, au Mexique, en Bretagne, et entremêle
paysages, villes, nature et mots en intimité
avec l’écrivain (Jean-Marie Gustave Le Clézio -
entre les mondes
). Puis une rencontre entre JMG
Le Clézio
et Antoine de Gaudemar, pour en
prolonger l’écho jusqu’à Tempêtes.
La matinée sera ouverte à 10h par une rencontre
autour des prix « Littérature-monde » décernés
le samedi.
- Voir aussi « Être breton aujourd’hui » sam.
10h, Auditorium, et « Oser penser
une France multiculturelle »
dim. 15h45, Auditorium.


LE POUVOIR MAGIQUE DES MOTS : POUR SAULER GABRIEL GARCIA MARQUEZ

Lun. 16h45, Maupertuis
On dit d’un écrivain qui impose sa singularité
qu’il a un souffle, un ton, un rythme, un « grain
de voix » à nul autre pareil – et si la littérature
était cela même : faire trembler le mot écrit, faire
surgir au coeur de l’écrit ce qui fait la force même
de l’oralité ? Gabriel Garcia Marquez, qui vient de
nous quitter, était de ces écrivains rares dont on
peut dire qu’ils ont marqué leur siècle, tout à la
fois intensément ancré dans l’Amérique latine et
véritablement universel, qui plus que tout autre
peut-être aura incarné le courant du « réalisme
magique ». Claude Durand, un des très grands
éditeurs de ces dernières décennies, l’a découvert
et traduit, avec sa femme Carmen, en 1976. Et
pour les accompagner, quatre écrivains, Hubert
Haddad, Georges-Olivier Chateaureynaud,
Yahia Belaskri
et Julien Delmaire, diront ce
qu’ils doivent à Garcia Marquez.


FACE À L’HISTOIRE : LE ROMAN

Sam. 14h, Maupertuis
Le « roman historique » n’a pas bonne presse :
genre mineur, à l’écart de la voie royale de la
« vraie » littérature – où l’histoire ne serait que
béquille offerte aux écrivains d’imagination limitée.
Ce n’est pas faux – si l’on entend par là « l’histoire
romancée ». Mais ne permet pas de comprendre
ce qui est en train de se produire, partout, dans
le monde : le retour en force du roman – le grand,
qu’on ne peut plus ranger dans la « littérature
de genre » – dans le champ de l’histoire. Ou plus
exactement l’interrogation, par lui, des limites de
l’histoire : que dit-il, que ne peut pas dire l’autre ?
François Taillandier, Raphaël Jerusalmy,
Gérard De Cortanze, Joseph Boyden, Tim
Willocks
.


SOLJENITSYNE, GABRIEL GARCIA MARQUEZ : AVEC CLAUDE DURAND, LEUR ÉDITEUR

Dim. 18h, ENSM3
Un des très grands éditeurs de notre temps, longtemps
patron des éditions Fayard, après avoir fait
carrière aux éditions du Seuil. Dont 2 des titres
de gloire auront été de découvrir en 1967 Gabriel
Garcia Marquez et d’éditer en 1973 Alexandre Soljenytsine.
Garcia Marquez, grand ami d’Alvaro
Mutis, vient de nous quitter, en laissant une oeuvre
immense. Claude Durand évoquera sa rencontre
avec ce géant de la littérature et leur amitié (lun.
17h45, Maupertuis). Et il reviendra sur l’aventure
que fut pour lui l’édition de l’Archipel du Goulag
et des livres qui suivirent du grand dissident.
40 années après, alors qu’il va publier aux éditions
du Seuil une édition de poche en un seul
volume de l’Archipel, quel bilan en tire-t-il ?


ÉCRITURES MIGRANTES

Lun. 10h, Maupertuis
Ils disent l’entre-deux, le télescopage des
cultures, l’expérience de l’exil – et la force alors
du roman, pour habiter l’inconnu du monde, lui
donner forme et visage…
Avec Fabienne Kanor, Nigel Thomas, Nii Ayikwei
Parkes, Julien Delmaire, Hippolyte


MÉDITERRANÉE DES 2 RIVES

Sam. 15h45, Maupertuis
Quand les artistes disent l’identité méditerranéenne,
diverse, tragique, déchirée, et pourtant
une.
Avec Paolo Rumiz, François Beaune, Mathias
Énard, Benny Ziffer, Georgia Makhlouf, Elisabeth Leuvrey, Yahia Belaskri

- Voir ici


PASSAGE DES FRONTIÈRES, CONSTRUCTION DE L’ÉTRANGER

Lun. 11h30, Univers
Comment se construit la figure de l’étranger,
selon les époques, les cultures ? Comment penser
– et franchir, ou habiter – les frontières ?
Comment accueillir l’autre, en soi ?
Avec Sanjay Subramanyam, Michel Agier
- voir ici


DANS LA FORÊT DES CONTES

Dim. 14h, Maupertuis
Pour découvrir que les contes n’éclairent qu’en
projetant de l’ombre…
Avec Michel Le Bris, Claudine Glot Pierre
Dubois, Victor Dixen, Andrus Kivirähk, Nii
Ayikwei Parkes
.
- Voir ici


DE L’HISTOIRE AU ROMAN : LE DÉCENTREMENT DU REGARD

Dim. 11h45, Maupertuis
Sanjay Subrahmanyam est une des figures
majeures de l’histoire globale » dite encore
« world history » : cette exigence nouvelle d’un
décentrement du regard, quand seul le regard
occidental prédominait. Mais n’est-ce pas ce à
quoi s’attachent aussi les écrivains, attachés à
la rencontre de l’autre ?
Belle rencontre avec
Sanjay Subrahmanyam, William Darlrymple et
Joseph Boyden.