Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

ESTIENNE René

France

Les Compagnies des Indes (Gallimard / Ministère de la Défense - DMPA, 2014)

Conservateur général du patrimoine au port de Lorient, cet archiviste-paléographe et historien de formation est un spécialiste des compagnies commerciales fondées au XVIIe siècle. Il dirige cette année l’édition d’un beau livre sur les Compagnie des Indes françaises, services créés sous l’impulsion de Colbert et de Louis XIV, et qui veulent mondialiser le commerce. Épices et produits de luxe débarquent alors des pays les plus exotiques dans les principaux ports français, Nantes, Lorient ou encore Saint-Malo, où se jouent désormais de nombreuses batailles avec les puissances étrangères.


Bibliographie :

  • Les Compagnies des Indes (Gallimard / Ministère de la Défense - DMPA, 2014)
La Compagnie des Indes

La Compagnie des Indes

Gallimard - 2014

Une entreprise stratégique et commerciale sous l’Ancien Régime, ou comment la France se lança dans la mondialisation...

En 1664, Louis XIV et Colbert créent sous monopole d’État la Compagnie des Indes orientales pour procurer au royaume de France des marchandises que l’Europe est bien en peine de produire. Son histoire mouvementée se perpétue jusqu’à la Révolution sous diverses formes, statuts et appellations. C’est ainsi que pour plus d’un milliard de livres tournois, poivre, épices, café, thé, porcelaines, cotonnades et soieries sont rapportés d’Afrique et d’Amérique, de l’île Bourbon et de l’île de France, des comptoirs des Indes – avec Pondichéry pour capitale – et même de Chine. Ces cargaisons débarquent au port de Lorient où, vendues aux enchères, elles viennent satisfaire le goût du luxe des élites puis diffuser dans toutes les couches de la société un nouvel art de vivre...