Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BALOUP Clément

France

Le Vaurien (La Boîte à Bulles, 2014)

D’origine franco-vietnamienne, le jeune auteur et illustrateur a fait une entrée remarquée dans le monde de la bande dessinée en rapportant les témoignages d’immigrés qui ont fui la guerre du Viêtnam dans deux œuvres parues en 2011 et 2013. La première, Quitter Saigon, a notamment reçu le Prix œcuménique au festival d’Angoulême.

Clément Baloup naît 1978 à Montdidier dans la Somme, d’un père d’origine vietnamienne et d’une mère du nord de la France. De son enfance entre la Corse, Tahiti et la Guyane française, il garde le goût des voyages et des folkores du monde. Sa grande sœur l’initie à la bande dessinée très tôt et il ne tarde pas à se fasciner pour les œuvres de Spiegelman, Guibert ou Mizuki. À l’école des beaux-arts d’Angoulême, il rencontre Mathieu Jiro. Par la suite, il rejoint Marseille, travaille pour des chaînes de télévision, dessine pour la presse, de Spirou à Playboy, et signe ses premiers livres, seul ou avec un dessinateur. Ses deux premiers albums ont un lien avec le Vietnam - dont est originaire son père - mais dans des registres forts différents.

Le Vaurien

Le Vaurien

La Boîte à Bulles - 2014

Dans un Vietnam médiéval, un vieil homme ronchon au faciès de singe fait son apparition dans un petit village. Très vite, celui que l’on appelle « le Vaurien » se retrouve embarqué dans une mission qui ne l’enchante pas : celle de retrouver une jeune fille mystérieusement disparue.

Accompagné du faible et pathétique Lau, le mystérieux Vaurien, à la fois sage, opportuniste et alcoolique, doit alors se rendre à la ville. Mais avant d’y arriver ils devront faire face aux tigres de la forêt.

Retrouver l’amie de Lau s’avérera plus compliqué que prévu et c’est à coup de péripéties parfois burlesques, parfois mystiques mais toujours inattendues que se poursuit la quête de ce personnage haut en couleurs.

Une épopée rocambolesque pleine d’originalité et au souffle vivifiant.

Mémoires de viet kieu, Tome 2 : Little Saigon

Mémoires de viet kieu, Tome 2 : Little Saigon

La Boîte à Bulles - 2012

Le tome 1 de Mémoires de Viet Kieu proposait quatre témoignages de Vietnamiens, dont le père de l’auteur, ayant dû s’exiler à cause d’une succession de guerres de 1945 à 1975.

Le tome 2 nous plonge au sein de cette même diaspora aux Etats-Unis, dans le pays où elle est la plus représentée. Avec ce paradoxe omniprésent pour ces « Viet Kieu » de vivre au sein de la nation qui a « assiégé », ou « aidé » (c’est selon) leur pays natal.

Quel que soit ce ressenti, ces communautés immigrées ne sont pas intégrées au sens français du terme mais vivent en autarcie dans des quartiers appelés "Little Saigon". A travers des voyages réalisés en 2009 et 2010, Clément Baloup donne à voir comment s’est effectué l’entretien de la mémoire et de la culture dans ces quartiers asiatiques au cœur des grandes villes américaines (Chinatown, Little Tokyo, Lao Area, etc.).


Mémoires de viet kieu, Tome 1 : Quitter Saigon

Mémoires de viet kieu, Tome 1 : Quitter Saigon

La Boîte à Bulles - 2010

Au travers de Quitter Saigon, Clément Baloup donne cette fois la parole à ses proches (dont son propre père et son oncle), vietnamiens condamnés à l’exil par les mouvements de l’Histoire, les occupations tour à tour japonaise, française et américaine et la victoire des troupes communistes du Nord.

Dans cette édition enrichie et agrandie, à travers désormais 5 témoignages différents sont évoqués les différentes époques et les différents parcours types des exilés vietnamiens.

Des itinéraires de vie poignants et d’une extrême sensibilité.

Prix du Jury Œcuménique de la BD au Festival d’Angoulême 2011.

Prix Mélouah-Moliterni au Festival d’Aubenas 2011.

Coup de cœur Prix MSF au Rendez-vous du carnet de voyage de Clermont Ferrand 2012.

Images du monde

Saint-Malo 2014

Avec : Franck Bourgeron, Clément Baloup, André Diniz, Mauricio Hora
Animé par : Christelle Capo-Chichi