logo
Le dico des auteurs


FREIRE Marcelino

Brésil

27 mars 2014.
 

Biographie

 
JPEG - 56.2 ko
© Mario Miranda

Par ses paroles acides mais poétiques, Marcelino Freire dénonce et critique la misère et la violence de la société brésilienne. Ses récits prennent place entre le monde rural et le chaos urbain contemporain. Avec une écriture sonore, presque orale, Marcelino Freire nous parle des rues de São Paulo, de cette ville qui est à la fois celle de tous et de personne et où les opposés coexistent, riches et pauvres, églises et cinémas pornographiques.

Des ambivalences qui font visiblement écho au vécu de l’auteur qui a grandi dans l’état rural du Pernambouc (région du Nordeste) avant d’émigrer dans la métropole pauliste en 1991. L’écrivain publie alors ses premiers livres de manière indépendante et en 2006, il reçoit le Prix Jabuti, le plus prestigieux prix littéraire brésilien, pour son recueil de nouvelles, Contos Neigreiros. En France, plusieurs de ses nouvelles sont parus dans Je suis favela (Anacaona, 2011) et dans Je suis toujours favela (Anacaona, 2014).

Son premier roman, Nos Os (Anacaona, 2014), nous décrit la difficulté dans laquelle vivent les homosexuels du Brésil, il prend ainsi le parti des minorités et des marginalisés. Requiem d’un voyage funèbre, c’est avant tout le récit d’un migrant de retour dans le Nordeste. Un personnage qui a quitté sa région natale dans l’espoir d’un supposé paradis urbain...


Bibliographie :

- Nos Os (Anacaona, 2014)
- Je suis toujours favela (Anacaona, 2014)
- Je suis favela (Anacaona, 2011)

Œuvre

 
Romans

Nos os

Anacaona - 2014
Vieillissant, un dramaturge à succès de São Paulo décide d’entreprendre un voyage de quatre mille kilomètres pour ramener le corps de son amant, à sa famille, dans la campagne (...)
 

Nouvelles

Je suis toujours favela

Anacaona - 2014
Après Je suis favela, publié en 2011, l’aventure littéraire continue en 2014, avec ce voyage à l’intérieur des favelas, pour faire découvrir au public français une favela loin des (...)
 

Nouvelles

Je suis favela

Anacaona - 2011
22 nouvelles comme des courts-métrages littéraires
Dans ces variations sur une misère urbaine banalisée, la favela apparaît sous un visage inédit. Tour à tour réalistes, ironiques ou (...)
 

Les débats audios

 
Saint-Malo 2014

Des gens ordinaires

Avec Ana Paula Maia, Lyonel Trouillot, Nigel Thomas et Marcelino Freire.

 
 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2014


  •