Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BAÏDA Abdellah

Maroc

Le Dernier Salto (Marsam, 2014)

Chercheur, écrivain et critique littéraire spécialisé en littérature et culture francophones, il enseigne à l’université de Rabat. On lui doit entre autres Les Voix de Khaïr-Eddine (éd. Bouregreg, 2007), ou Mohamed Leftah ou le bonheur des mots (éd. Tarik, 2009). S’il publie des chroniques littéraires dans la presse ou sur le web, il anime aussi régulièrement des rencontres avec des écrivains francophones. Début 2014, il sort un roman, vaste exploration de la vie d’un rêveur… à moins que ce ne soit celle de toute une société en mutation.

Abdellah Baïda, en fin connaisseur de la littérature marocaine et francophone, nous fait le plaisir d’animer avec Maette Chantrel quelques cafés littéraires.


Bibliographie :

  • Le Dernier Salto (Marsam, 2014)
  • Au fil des livres, chroniques de littérature marocaine de langue française (La Croisée des Chemins / Séguier 2011)
  • Mohamed Leftah ou le bonheur des mots (Tarik, 2009)
  • Les Voix de Khaïr-Eddine (Tarik, 2009)
Le Dernier Salto

Le Dernier Salto

Marsam - 2014

Le protagoniste de ce récit a toujours rêvé de réaliser un saut périlleux. Ce salto, emblème du défi aux pesanteurs, ne sera atteint qu’à l’ultime moment d’une existence. Le dernier instant d’une vie est aussi idéal pour revisiter un pan du passé et tenter d’y saisir les variations du salto aussi fugaces soient-elles.

La vie d’un rêveur peut être celle de toute une société en mutation. Une gageure : empoigner l’insaisissable et nommer l’innommable. Figer le furtif, le décrire, l’étaler, montrer sa beauté et sa laideur. C’est un vaste chantier qui se met en place pour faire jaillir toute une histoire qu’on ne soupçonnait pas.