logo
Le dico des auteurs


BEN MAATI Nasreddine

Tunisie

13 février 2014.
 

Biographie

 
JPEG - 15.2 ko

Nasreddine Ben Maati représente une nouvelle génération de cinéastes tunisiens, soucieuse de mettre en lumière les combats et les aspirations de la jeunesse de leur pays au lendemain du Printemps arabe. Né en 1990, il a rejoint le FTCA (Fédération Tunisienne des Cinéastes Amateurs) à l’âge de 16 ans. Après le bac, il cherche à entrer dans le monde du cinéma professionnel.
À vingt ans seulement, il présente son premier court-métrage, Le virage, au Short film corner du Festival de Cannes 2011. Il enchaîne avec Le feu et Coexist, tournés à Trouville, en France, en 2013.

Son premier long-métrage Wled Ammar - titré en français Génération maudite - est un documentaire qui revient sur l’implication des jeunes Tunisiens, en particulier des cyber-activistes, dans la révolution tunisienne de 2011. Il se fait ainsi le porte-parole d’une jeunesse qui s’est mobilisée contre la censure ; "cette génération souvent perçue par nos parents, les adultes, comme une génération bonne à rien, perdue, victime de la globalisation".

Nasreddine Ben Maati prépare actuellement son second film documentaire, intitulé La musique et les rebelles.


- La bande-annonce de son film Génération Maudite :

 
 
Ses festivals