Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

CORTES Edouard

France

Ararat Sur la Piste de l’Arche de Noé (Presses de la Renaissance, 2007)

Journaliste à Reporter d’Images et membre de la Guilde européenne du raid, à seulement 25 ans, Edouard Cortès a déjà parcouru la moitié de la planète. Il a créé en 2002, avec Sylvain Tesson et Olivier Archambaud, les Cafés de l’Aventure.
Après une expédition dans le Caucase et en Afghanistan, il monte en 2003 avec Olivier Weber, grand reporter, l’expédition scientifique et culturelle Paris-Kaboul, à la découverte du patrimoine de l’Afghanistan(sous le patronage de l’Unesco et du Point). Puis il décide de se lancer sur les traces de deux voyageurs français, Guy de Larigaudie et Roger Drapier et, comme eux, de rejoindre Saigon en voiture, troquant leur Ford décapotable contre une simple 2CV. Edouard Cortès est également l’auteur de Expédition sur le Mont Ararat

Le site de l’auteur


Bibliographie :

  • Ararat Sur la Piste de l’Arche de Noé (Presses de la Renaissance, 2007)
  • Paris-Saïgon : 16 000 km en 2CV dans l’esprit de Larigaudie (Presses de la Renaissance, 2005 – avec Jean-Baptiste Flichy)

Argumentaire de Ararat Sur la Piste de l’Arche de Noé :

Le mont Ararat, en Turquie, constitue pour les mystiques la montagne sacrée par excellence puisqu’elle est supposée receler les traces de l’arche de Noé. Mais le mythe fondateur de l’humanité est aussi pris au sérieux par les chercheurs : à 4 500 mètres d’altitude, un objet mystérieux a été photographié à partir de satellites et mesuré par des radars. Des échantillons de son bois remonteraient à la préhistoire, à une époque contemporaine du déluge.
Peut-il vraiment s’agir de l’arche de Noé comme le prétend la légende ? Voilà plus de 5 000 ans que les chercheurs en tous genres foulent du pied les pentes de l’Ararat pour trouver le bateau qui sauva l’Humanité. Édouard Cortès s’est lancé sur sa trace.
Sur le terrain, à l’aide de récits religieux d sreligions monothéistes et autres documents historiques, il a soulevé pas à pas le mystère du mont Ararat. Partant de Paris en voiture à l’été 2006, il a dans un premier temps collecté des informations auprès des peuples vivant au pied de la montagne : bergers et guerriers kurdes, militaires et imans turcs, passeurs iraniens, moines chrétiens syriaques, et enfin équipes d’expéditions américaines, russes ou italiennes, toutes à la recherche de l’arche de Noé. Puis, accompagné de Sylvain Tesson et de Thomas Goisque, il a gravi la montagne sacrée et atteint son glacier pour tenter de percer le mystère.
Dans cette quête, on chemine en découvrant l’histoire et les peuples de cette montagne sacrée. Une manière d’aller à la source de l’Homme à travers l’un de ces plus beaux mythes. Un voyage qui nous met face à une énigme de la science, à un mystère pour l’Humanité. Une réflexion sur le sens de la vie, car la planète et les hommes qui y vivent ont grandement besoin de planche de salut.

La traversée de l'orient

La traversée de l’orient

(Edouard Cortès, Production MediAventure, 2005, 30’) -

Paris Saigon en 2CV. C’est à bord d’une 2CV cabriolet que Jean-Baptiste Flichy et Edouard Cortès ont choisi d’aller courir les routes du monde afin de retracer l’itinéraire de Guy de Larigaudie. En 1938, cet écrivain voyageur s’élance avec une Ford T pour accomplir la première liaison automobile entre l’Europe et l’Asie du Sud Est. Globe-trotter infatigable, explorateur dans l’âme, cet homme marquera toute une génération laissant un récit exceptionnel de sa traversée, La route aux aventures. Partis, depuis Paris, avec ce livre dans la boite à gant de leur étonnante 2CV, Jean Baptiste et Edouard ont dû s’armer de courage, de débrouillardise, et d’espérance pour atteindre Saigon, renouvelant ainsi l’exploit automobile en 2003, 2004.


Paris-Jerusalem, 6000km à pied

Paris-Jerusalem, 6000km à pied

Mathilde et Edouard Cortes (France 5 / Gédéon, 2008, 5 x 26’) -
Paris-Jerusalem, 6000km à pied
D.R.

Partis de Paris, Mathilde et Edouard Cortès ont entrepris de rejoindre la ville de Jérusalem à pied, en guise de voyage de noce. Sans argent, ils se sont entendus pour ne compter que sur la générosité et la solidarité de ceux qu’ils rencontreront sur leur chemin. Tel est le périple que nous propose de découvrir ce film en suivant au gré des étapes et des pays traversés cette authentique aventure humaine qui dura 6 mois. Endurance physique et mentale, rencontres, déconvenues, conflits, doutes, découverte de soi, maturation. Quelques traits constitutifs de cette aventure que ce film souhaite nous faire partager.

En chemin vers Rome avec nos enfants, l’âne Octave et notre rêve

XO Editions - 2013

En 2007, pour leur voyage de noces, Edouard et Mathilde Cortès parcouraient 6000 kilomètres à pied sur les chemins de pèlerinage qui mènent de Paris à Jérusalem. Cinq ans plus tard, ils partent en famille, avec leurs trois enfants, marcher sur la via Francigena jusqu’à Rome. Durant quatre mois, ils avancent à rythme lent vers la Cité Eternelle. Avec, pour transporter les enfants et les bagages, une petite calèche tirée par un âne, ils avancent au gré du rythme familial et des rencontres, bivouaquant sous la tente. Marcher vers Saint Pierre de Rome, c’est remonter le cours de l’histoire. La via Francigena livre un patrimoine historique et culturel exceptionnel, à l’égal de celui des chemins de Compostelle. En empruntant des routes chargées de souvenirs, ils veulent comprendre et découvrir ce qui a animé des milliers de pèlerins avant eux. Mais leur démarche n’est pas uniquement historique ou sportive. Leurs pas rendent visible ce que leur cœur aimerait faire : avancer dans leur foi.


Paris-Jerusalem, 6000km à pied

Presses de la Renaissance - 2007

(5 x 26’, 2008, France 5 / Gédéon) de Mathilde et Edouard Cortes Partis de Paris, Mathilde et Edouard Cortès ont entrepris de rejoindre la ville de Jérusalem à pied, en guise de voyage de noce. Sans argent, ils se sont entendus pour ne compter que sur la générosité et la solidarité de ceux qu’ils rencontreront sur leur chemin. Tel est le périple que nous propose de découvrir ce film en suivant au gré des étapes et des pays traversés cette authentique aventure humaine qui dura 6 mois. Endurance physique et mentale, rencontres, déconvenues, conflits, doutes, découverte de soi, maturation. Quelques traits constitutifs de cette aventure que ce film souhaite nous faire partager.

De l’aventure au voyage intérieur

Saint-Malo 2009
Dimanche 31 mai 2009 : 11h15 - De l’aventure au voyage intérieur
Bernard Ollivier, Édouard Cortes, Mathilde Cortes, Karen Guillorel, Jean Guillemot, Stéphanie Huc.