logo
Le dico des auteurs


Journaliste et critique d’art, Jean-Marie Baron Baron revient sur la vie de Joseph Kessel avec Ami, entends-tu…. Ce livre est une leçon de vie, de courage, de tendresse et de bonheur, c’est du Kessel et ça rafraîchit à la fois le cœur et les neurones.

BARON Jean-Marie

France

30 mars 2007.
 

Biographie

 
JPEG - 39.9 ko
Jean-Marie BARON

Journaliste et critique d’art, Jean-Marie Baron est né à Paris. Il passe son bac à Pondichéry où son père était gouverneur, avant de revenir en France en stop ! Il continue ses études, prépare l’Ecole Normale supérieure, puis va vivre quelque temps à New York, avant de se retouver chef de chantier à Bornéo. A 24 ans, sa carrière de journaliste commence, il devient chef des infos à France Dimanche. Il sera ensuite critique d’art, à Vogue pendant 20 ans, puis pour des magazines comme Beaux Arts, L’œil ou Connaissance des Arts. En 1990, il conçoit l’émission de télévision, Plastic, le magazine des arts plastiques sur Antenne 2.
Dans Ami, entends-tu…, Jean-Marie Baron revient sur la vie de Joseph Kessel. Il a recueilli les propos de ce grand journaliste dont l’œuvre a influencé ce siècle, et qui est décédé en 1979.

In english


Bibliographie :

- Ami, entends-tu… (La Table Ronde, 2006 – Par Joseph Kessel)
- Caillebotte (Herscher, 1994)
- Rembrandt et la Bible (Herscher, 1993)
- Les natures mortes de Cézanne (Herscher, 1993 - avec Pascal Bonnafou)


Argumentaire de Ami, entends-tu… :

Dans les années 70, Kessel confie à un jeune journaliste, fils d’un ami de la Résistance, les plus belles histoires de sa vie. Ce récit convoque à la diable mille souvenirs, depuis son engagement précoce en 1918 jusqu’à son arrivée à Londres, où il rejoint de Gaulle, et où il écrira notamment Le Chant des partisans. On découvre, depuis son premier reportage en Irlande, ses virées aux quatre coins du monde, sans oublier les bars russes de Montmartre et autres lieux où l’on buvait, chantait et consommait de l’opium.
C’est prodigieux d’entrain, de joie de vivre. Kessel a le sens de l’anecdote, comique ou tragique. Il ne se prend jamais au sérieux. Ses copains de virées s’appellent Cocteau, Radiguet ou Poliakov, Humphrey Bogart ou Gene Kelly ou Paul Reynaud. Ce livre est une leçon de vie, de courage, de tendresse et de bonheur. Kessel dialogue pêle-mêle avec de Gaulle, une pute, un trafiquant. C’est du Kessel et ça rafraîchit à la fois le cœur et les neurones.

Œuvre

 

Ami, entends-tu...

La Table Ronde - 2006
 

 
Ses festivals

Saint-Malo

  • 2007


  •