Téléchargez la grille horaire 2018
(Fichier PDF - 2.5 Mo)
Téléchargez le catalogue 2018
(Fichier PDF - 6.8 Mo)

BERNARD Fred

France

Le fantôme du cirque d’hiver (Avec François Roca, Albin Michel Jeunesse, 2016)

© Eric Garault

Les écrivains voyageurs, J. Conrad, H. Melville, J. London, E. Hemingway, R. Gary ont donné à Fred Bernard le goût de la lecture et de l’écriture et c’est en utilisant ses souvenirs, ses rencontres, et ses voyages, qu’il imagine pour la jeunesse, des personnages touchants et des histoires singulières qui n’intéressent pas seulement les enfants.

Originaire de Bourgogne, il est passionné par la nature et serait sans doute devenu vétérinaire ou explorateur dans d’autres circonstances. Après des études aux Beaux-Arts de Beaune, il poursuit sa formation à l’école Émile Cohl à Lyon où il rencontre d’ailleurs son ami et futur collaborateur François Roca.

En 1996, il publie ses premiers albums jeunesse : Mon ami crocodile, chez Albin Michel Jeunesse comme auteur-illustrateur, dessine Warf, le pirate avec Philippe-Henri Turin au Seuil et écrit La reine des fourmis a disparu chez Albin Michel avec François Roca qui remporte plusieurs prix (Goncourt jeunesse 1997, prix Sorcières 1996, prix Jérôme Main). La parution annuelle d’un livre de Fred Bernard et devient alors une véritable institution dans l’univers du livre pour la jeunesse. Avec une myriade de personnages plus poétiques et attachants les uns que les autres, ce duo nous donne l’occasion de rencontrer un nuagiste professionnel, d’effectuer un vol spatial expérimental, ou encore de remonter le temps jusqu’au Moyen-Âge pour y rencontrer une famille d’ogres un peu bohèmes.
Une collaboration qui donne naissance à des albums lumineux et emprunts d’onirisme qui abordent des sujets délicats tout en finesse depuis plus de vingt ans.

En rentrant d’Afrique en mai 2001, Fred Bernard se lance dans la bande dessinée avec La tendresse des crocodiles, qui sera suivi par L’ivresse du poulpe, Lily Love Peacock, La Patience du tigre… Il écrit aussi le truculent Himalaya Vaudou dessiné par Jean-Marc Rochette. En mars 2017, sa collaboration avec Catherine Grive donne naissance à Gold Stars Mothers, un album qui rend hommage aux soldats américains morts en France pendant la Première Guerre mondiale à travers le récit de leurs femmes et de leurs mères.

Infatigable conteur et curieux, Fred Bernard s’essaye à toute sorte d’écritures et joue de ses modèles pour mieux les réinventer. Sa toute dernière parution Je rêve d’ailleurs en est le parfait exemple puisqu’il s’agit cette fois d’une chronique qui raconte la naissance d’un projet musical en texte et en images. Il y mêle habilement chansons illustrées, anecdotes de studios et témoignages pour nous faire partager la naissance du nouvel album de Rachida Brakni et de Gaëtan Roussel.

C’est avec François Roca, que Fred Bernard se joint à nous cette année, afin de nous présenter les originaux de deux de leurs albums jeunesse sur le thème du cirque Jésus Betz paru en 2011, et Le fantôme du cirque d’hiver paru en 2016.


Bibliographie :

  • Je rêve d’ailleurs (Glénat, 2017)
  • Gold Stars Mothers (avec Catherine Grive, Éditions Delcourt, 2017)
  • Le fantôme du cirque d’hiver (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2016)
  • Chroniques de la fruitière : Voyage au pays du comté (Glénat, 2016)
  • L’histoire vraie de Zarafa la girafe (Nathan, 2016)
  • La paresse du panda : une aventure de Jeanne Picquigny (Casterman, 2016)
  • Anya et tigre blanc (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2015)
  • Le grand match (avec Jean-François Martin, Albin Michel-Jeunesse, 2015)
  • L’histoire vraie de Siam l’éléphant (avec Julie Faulques, Nathan, 2015)
  • Monsieur Moisange (avec Gwendal Le Bec, Albin Michel Jeunesse, 2015)
  • Nungasser (avec Aseyn, Casterman, 2015)
  • L’histoire vraie de Palmir le cheval de Przewalski (avec Julie Faulques, Nathan, 2014)
  • L’histoire vraie de Yen-Yen le pandat géant (avec Julie Faulques, Nathan, 2014)
  • On nous a coupé les ailes (avec Emile Bravo, Albin Michel-Jeunesse, 2014)
  • Rose et l’automate de l’opéra (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2013)
  • Chroniques de la vigne : Conversations avec mon grand-père (Glénat, 2013)
  • L’histoire vraie de Ralfone l’orang-Outan (avec Julie Faulques, Nathan, 2013)
  • L’histoire vraie de kiki la tortue géante (avec Julie Faulques, Nathan, 2013)
  • La fille du samouraï (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2012)
  • Ursula, vers l’amour et au-delà (Éditions Delcourt, 2011)
  • Himalaya Vaudou (Glénat, 2009)
  • Le pompier de Liliputia (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2009)
  • Soleil noir (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2008)
  • Little Odyssée (KSTR, 2008)
  • Le petit inconnu au ballon (avec Jean-Baptiste Cabaud, Le Baron perché, 2007)
  • Le Président ne peut pas être un imbécile (avec Vincent Ravalec, Panama, 2007)
  • Rex et Moi (avec François Roca, Albin Michel-Jeunesse, 2007)
  • Calendrier de François Roca et Fred Bernard (avec François Roca, Albin Michel, 2006)
  • Le jardin de Max et Gardenia (avec François Roca, Albin Michel, 2006)
  • Uma, la petite déesse (avec François Roca, Albin Michel, 2006)
  • Lily Love Peacock (Casterman, 2006, BD)
  • Cheval Vêtu (avec François Roca, Albin Michel, 2005)
  • L’indien de la Tour Eiffel (avec François Roca, Seuil, 2004)
  • L’ivressse du poulpe : Une aventure de Jeanne Picquigny (Seuil, 2004, BD)
  • Les Oiseaux voyageurs : Carnet de routes (avec Stéphane Durand, Seuil, 2003)
  • L’homme Bonsaï (avec François Roca, Albin Michel, 2003)
  • La Tendresse des crocodiles : Une aventure de Jeanne Picquigny (Seuil, 2003, BD)
  • Au bout, Parakou : Récit de voyage (Seuil, 2003)
  • La Comédie des Ogres (avec François Roca, Albin Michel, 2002)
  • Jésus Betz (avec François Roca, Seuil, 2001 - Prix Baobab 2001, Prix Alphonse Daudet 2002)
  • Le Secret des nuages (avec François Roca, Albin Michel, 2001)
  • Jeanne et le Mokélé (avec François Roca, Albin Michel, 2001 - Prix Alphonse Daudet 2002)
  • L’arche de Nino (avec Nino Ferrer, Seuil, 2000)
  • Ushi (avec François Roca, Albin Michel, 2000)
  • Les vacances d’Eliot et Héloïse (avec Gilles Eduar, Albin Michel, 2000)
  • Cosmos (avec François Roca, Albin Michel, 1999)
  • Le Train jaune (avec François Roca, Seuil Jeunesse, 1998)
  • Le jardin de Max et Gardénia (avec François Roca, album, Albin Michel, 1998)
  • Les Aventures de Warf le Pirate (avec Philippe-Henri Turin, Seuil Jeunesse, 1996)
  • La reine des fourmis a disparu (avec François Roca, Albin Michel, 1996 - Prix Jérôme Main 1996, Prix Alphonse Daudet 1997, Prix Sorcières 1997)
  • Mon ami crocodile (Albin Michel, 1996)

Je rêve d’ailleurs

Glénat - 2017

Elle est comédienne, ils sont musicien et dessinateur de BD. A priori, ils n’avaient pas grand-chose en commun mais la musique les a réunis. Cet album est l’histoire de deux rencontres. D’abord celle de Rachida Brakni et de Gaëtan Roussel et la naissance de leur nouveau groupe « Lady Sir ». Puis celle du duo avec Fred Bernard pour le lancement le 14 avril de leur premier album : Accidently Yours. En studio ou chez eux, de Paris à Lisbonne, le dessinateur les a suivis, accompagnés, a interviewé leurs proches, pour livrer, en texte et en images, les chroniques atypiques et touchantes d’un projet musical qui ne l’est pas moins.
Chansons illustrées, anecdotes de studios, témoignages, parcours de vie... Comme à son habitude, l’auteur se joue des codes, multiplie les expériences graphiques et narratives dans un nouvel album qui, loin d’être didactique, se veut plutôt une ode aux belles rencontres et au rapprochement des êtres ; et une lettre d’amour à la création artistique.

Le fantôme du cirque d'hiver

Le fantôme du cirque d’hiver

Albin Michel Jeunesse - 2016

Spirit le singe et Dino le perroquet vivent au Cirque d’Hiver. À eux deux, ils en ont vu, des choses, mais pas forcément les mêmes ! Dino est sûr de lui : un fantôme hante les lieux…
Les deux amis n’ont en commun que l’affection qu’ils éprouvent l’un pour l’autre : Spirit est taquin, lecteur et terre à terre, Dino est superstitieux et boudeur. Ils vont mener l’enquête (le fantôme existe-t-il ?) auprès des animaux du cirque, corroborant les rumeurs et les pistes. La narration est alternée, Dino puis Spirit racontant chacun leur tour les étapes de l’enquête. Ils nous entraînent dans une visite du prestigieux Cirque d’Hiver, jusqu’à la représentation du soir avec le clou du spectacle : Marina Ants, la dresseuse de fourmis…


La fille du samouraï

Albin Michel jeunesse - 2012

Fin XIXe, sur la scène d’un concours d’histoires vraies ou presque, Tomé raconte son histoire... Une aventure palpitante, fournie, incroyable où se succèdent les épisodes : le naufrage en Asie, la mort de son père marin, son accueil chez un vieux samouraï aveugle qui deviendra son maitre et lui apprendra tous les secrets des techniques de combat, son amour pour la fille du vieillard, l’île invisible des terribles Guerriers-Démons qu’il lui faudra combattre... De l’amour, de l’exotisme, des combats... Fred Bernard a retrouvé sa verve de conteur pour narrer cette aventure mouvementée et François Roca a su traduire en images la beauté des personnages (à admirer, l’élégance des tatouages sur la peau de la belle Tomo), la finesse des paysages japonais, et la violence des démons.


La tendresse des crocodiles, suivi de l’ivresse du poulpe (réed)

Casterman BD - 2012

La tendresse des crocodiles, suivi de l’ivresse du poulpe (réed) Initiée depuis l’enfance aux mystères africains par son père scientifique, Jeanne Picquigny s’embarque un jour de 1921 pour l’Afrique équatoriale, afin de tenter d’y retrouver celui-ci, mystérieusement disparu. Sur place, sa sensualité naturelle va presque aussitôt se mettre à l’unisson de la luxuriance et des pulsations locales – non sans lui valoir diverses surprises et déconvenues qui l’entraîneront dans une longue suite d’aventures tragi-comiques, jusqu’au cœur secret du continent… En relatant les savoureuses tribulations de Jeanne Pecquigny avec une égale mesure d’énergie et d’humour, Fred Bernard invite ses lecteurs à renouer avec l’enchantement originel des histoires d’explorateur, entre poésie, exotisme et action. Le présent volume reprend non seulement La Tendresse des crocodiles, histoire initialement parue aux éditions du Seuil en 2003, mais également le récit qui lui a fait suite en 2004 chez le même éditeur, L’Ivresse du poulpe : une deuxième aventure située un peu plus tard, en 1922 / 1923, qui verra Jeanne Picquigny, devenue mère, prendre la route de Cuba via New York sur les traces de son bel explorateur, Eugène Love Peacock.


La patience du tigre

Casterman BD - 2012

La patience du tigre 1924. À nouveau enceinte, Jeanne Picquigny vit chaque jour qui passe aux côtés de son bel Eugène Love Peacock, l’homme qui la fait vibrer. Heureuse ? Oui, mais le démon du voyage commence à les reprendre l’un et l’autre. Prenant prétexte d’avoir à consulter le père d’Eugène, grand érudit bibliophile, afin de résoudre l’énigme d’un trésor à découvrir, le couple part pour le Yorkshire. Jeanne, décontenancée, va devoir apprendre à décoder la très étrange famille d’Eugène. Et bientôt se préparer à prendre la route des Indes – avec l’aventure au bout du chemin… Au terme d’une parenthèse de quelques années, Fred Bernard reprend le fil des aventures de Jeanne Picquigny, l’attachante héroïne de La Tendresse des crocodiles et de L’Ivresse du poulpe. Entre sensualité et humour, élégance et évasion, une très accrocheuse galerie de personnages et un clin d’œil affectueux à l’esprit des grands récits de voyage et d’aventure.


Jésus Betz

Jésus Betz

Le Seuil Jeunesse - 2012

Auteurs : Fred Bernard, François Roca

L’histoire de Jésus Betz, l’homme-tronc à la voix de soprano.
Vigie sur un baleinier, éborgné par une mouette, il est recueilli par l’énorme Mamamita. Bientôt, tous deux tombent sous l’emprise de Max Roberto qui les exhibent dans les bars. Lorsqu’il trouve enfin le courage de s’enfuir avec son ami Pollux, il décide de s’enrôler dans un cirque où, enfin traité avec respect, il connaîtra le succès et le bonheur auprès de Suma Katra, une belle acrobate muette…

Ce destin hors du commun est raconté d’une manière à la fois touchante et pudique : dans cette lettre à sa mère, Jésus Betz lui pardonne de l’avoir abandonné et lui livre un récit apaisé de tous ses malheurs.

Jesus Betz a obtenu le Prix Baobab 2001 du salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis et le Prix Alphonse Daudet - Goncourt jeunesse 2002.


Revue de Presse :

“L’écriture de Fred Bernard est magnifique. Elle est soulignée par les illustrations grandioses de François Roca qui, avec un jeu de lumière époustouflant, parvient à nous plonger avec un réalisme saisissant dans l’univers fascinant des Freaks et de la pègre.”
Emmanuelle Pelot, Ricochet-Jeunes

“Un livre plein d’humanité, chargé d’espoir, d’un réalisme souvent terrifiant mais qui éblouit cependant. Entre tendresse et cruauté, vous oscillerez, imprégnés des magnifiques planches aux couleurs sombres mais toutes en rondeur, remplies de grâce et d’une rare beauté, assez bouleversantes.”
Cécile Pellerin, ActuaLitté


Le pompier de Lilliputia

Albin Michel Jeunesse - 2009

Voici l’incroyable histoire d’Henry Mac Queen. Né à la fin du XIXe siècle dans une riche demeure de New York, Henry Mac Queen a huit ans lorsqu’il arrête de grandir : c’est un nain. Stupeur, moqueries, rejet de son père ¬– politicien en vue –, et indifférence familiale… Un jour, sans le vouloir, il met le feu à la maison. Et tout s’enchaîne : le feu qui brûle en lui, tout le temps ; l’installation à Lilliputia, quartier des nains dans le plus grand parc d’attractions du monde ; son idée géniale de la compagnie de mini-pompiers, l’amour de Nadja… jusqu’à l’incendie de Coney Island. Ce jour-là, Henry Mac Queen prend la direction des opérations et, avec ses concitoyens, sauve Lilliputia des flammes. Son père, devenu maire de New York, est enfin fier de son fils ; et le feu quitte définitivement le ventre d’Henry. Reconnu par tous, il intègre la grande compagnie des pompiers de New York. Fred Bernard s’inspire de faits réels pour raconter l’histoire universelle d’un homme courageux et volontaire. Les illustrations de François Roca sont comme les batailles et la réussite d’Henry Mac Queen : grandioses, épiques, vibrantes d’émotion et de vie.